Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

L'île d'Ouessant va découvrir le contrôle technique

Dans Pratique / Sécurité

L'île d'Ouessant va découvrir le contrôle technique

C’est une spécificité, une exclusivité qui va tomber et elle est révélée par le quotidien Le Télégramme. En matière de contrôle technique obligatoire des véhicules, l'île d'Ouessant faisait figure du dernier village gaulois résistant à l’opération. Car jusqu’ici, les Ouessantins échappaient au contrôle technique en vigueur sur le continent. Une dérogation qui vit ses derniers moments…

Le préfet du Finistère est ainsi déterminé à faire rentrer dans le rang les automobilistes roulant sur cette île de 15 km². En 1992, le contrôle technique des véhicules a été rendu obligatoire en France. Mais à Brest, le sous-préfet de l'époque, Paul Roncière, signait une dérogation exemptant l'île du respect de cette obligation nouvelle.

Vivre heureux, c’est vivre caché dit-on, et les Ouessantins peuvent méditer sur cet adage en se souvenant du débarquement de la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) un jour de 2016, pour contrôler les taxis de l'île. Pratiquement aucun n’avait passé le contrôle technique. L'administration a saisi le sous-préfet de Brest, Ivan Bouchier qui a prévenu : « pour des raisons de sécurité, on ne peut continuer à exonérer l'île de ce contrôle ».

Le projet d’'installation d'un centre de contrôle technique a donc été lancé et la municipalité va devoir le financer en partie. 7 775 € de participation pour un investissement total de 46 650 €. L'opérateur privé a été trouvé par la sous-préfecture : il possède plusieurs centres de contrôle technique et aime l'île. « Pas pour longtemps ! », ont répondu en écho les Ouessantins…

Il faut dire que l’enjeu est de taille. Le quotidien s’est renseigné auprès de Dominique Kérébel, le garagiste de l'île. Ce dernier pense qu'un contrôle des freins et des feux suffirait. Et il estime que, si la dérogation disparaît, au moins la moitié du parc automobile de l'île, plus de 200 véhicules, ira à la casse… On rappellera qu’Ouessant a le plus petit revenu fiscal du Finistère.

Alors le sous-préfet envisage une « solution intelligente » : un contrôle technique allégé pour rester « conforme à l'esprit d'égalité face à la loi ». L'opérateur retenu a demandé un régime d'exception : « il n'y aura pas de banc de freinage et, sur les 400 points à contrôler en 2018, moins de 124 le seraient sur l'île ». Mais le même sous-préfet ne renoncera pas : « on ne peut pas accepter qu'il y ait des voitures qui ont 20 ou 30 ans et qui n'ont jamais passé de contrôle » a-t-il martelé. En réponse, les habitants signalent que depuis 2010, il n'y a pas eu de constat pour accident sur l'île…

Mots clés :

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai pas eu d'accident depuis 12 ans , puis je être dispensé de ct ?

Par

je vois pas de quel droit ils sont exonérer de contrôle technique .

Les règles sont les mêmes pour tous.

Par

Ubuesque administration qui aime appliquer les règlements à la lettre plutôt que dans l'esprit peu importe ce qu'il en coûte. Joyeux Noël.

Par

Un gars de l'île va foutre le feu au CT comme ça y'aura plus rien :ange:

Par

En réponse à inzeflesh

Commentaire supprimé.

Tu peux aussi relire la Constitution, tu y trouvera quelques concepts de base...

Par

En réponse à Krayia

Un gars de l'île va foutre le feu au CT comme ça y'aura plus rien :ange:

À force d'agacer les habitants, ils vont en faire des Corses! :biggrin:

Par

« Qui voit Ouessant voit son sang »

Par

En réponse à king crimson

Tu peux aussi relire la Constitution, tu y trouvera quelques concepts de base...

Il est fait état des conditions particulières d'îles de 15 km², dans la constitution ?

Ou comme on est rigide et con, ce qui est presque un pléonasme, il faut instaurer un truc qui coûte une fortune, ne sera pas rentable sauf à faire passer le CT tous les 3 mois, et inutile au prétexte de la sacro sainte sécurité, dans un coin où les gens sont en plus fauchés ?

Par

En réponse à Wurchtsalat

je vois pas de quel droit ils sont exonérer de contrôle technique .

Les règles sont les mêmes pour tous.

Mais qu'est-ce que ça peut vous faire ? Ils ne vous coutent rien, ne portent préjudice à personne et n'ont même pas d'accident depuis des années !

Et vous pourquoi avez-vous été exonéré de leçons d'orthographe ?

Par

Pfff , et l'autre qui nous parles de constitution,....

Il n'y avait pas moyen de faire une sorte de certificat d'équivalence avec un simple garagiste sur place ?!

......au risque de faire pleuré les pleureuses, ce sont 39000 euro de vos impots pour des véhicules qui n'iront jamais sur l'autoban taquiné de la GtR,....

Aucune inquiétude, aucune des voitures de cette iles ne viendra faire des 0 à 100 et defié vos somptueuse relique.

Vivement le prochain article qui parlera d'un nouvel impot pour financer se genre d'abération.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire