Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

L'ITALIE aime la moto

Dans Moto / Sport

L'ITALIE aime la moto

La péninsule italienne se présente, pour le moins, comme le pays du Vieux Continent qui revendique son intérêt pour le monde motocycliste.


Nonobstant des marques en pleine renaissance, de GUZZI à MORINI, qui veulent suivre les sillons tracés par PIAGGIO dans sa vision généraliste et DUCATI dans son abord élitiste, sans même parler des pilotes qui s'expriment au plus haut niveau, dont le meilleur d'entre eux, Valentino ROSSI, l'Italie s'invite, aussi, dans les calendriers des différents championnats mondiaux.


Ainsi, en 2007, et sauf aménagements particuliers qui réduiraient le nombre des épreuves, ce n'est pas moins de deux GP de MotoGP, et, surtout, quatre épreuves du mondial SBK qui se dérouleront sur le sol transalpin.


L'ITALIE aime la moto


De fait, l'année prochaine, MISANO accueillera pour la première fois la MotoGP pour le GP de SAN MARIN, de même que le circuit recevra le SBK. Et pour le même SBK, voici que son plateau ira faire un tour sur le tout nouveau tracé de VALLELUNGA, pour une manche inédite. Une discipline qui, au passage, ne tolère dans son réglement qu'un manufacturier exclusif... PIRELLI.


Certes, l'Espagne, aussi, connaît une certaine vitalité en la matière. Mais avec ces futures épreuves, l'Italie ancre encore un peu plus qu'elle sa passion du deux roues.


A côté de tant de passion, on ne peut que s'apitoyer sur le sol gaulois en proie à une phobie irrationnelle de tout ce qui est mécanique.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire