Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

La conduite semi-autonome sauve des vies

Dans Futurs modèles / Technologie

Il aura fallu un accident mortel de la circulation routière mettant en cause une Tesla conduisant son propriétaire devenu passage pour que le débat contradictoire s’engage enfin. Lequel ? Celui de la pertinence de la voiture autonome. Une étude aux États-Unis apporte sa contribution au sujet. En précisant la notion de semi-autonome.

La conduite semi-autonome sauve des vies

La technologie est gage de sécurité. C’est ce que démontre cette démarche de l'université américaine de Carnegie Mellon (Pennsylvanie). Il ressort que les équipements actifs de sécurité automobile, comme le freinage automatique d'urgence et le système de surveillance de l'angle mort, permettent de prévenir 10 000 accidents de la route mortels par an aux États-Unis.

On notera qu’il s’agit là de conduite semi-autonome et non d’aliénation totale derrière un volant. Lorsque l’on reste dans ce cadre la question de la fiabilité des technologies ne se pose guère. Les recherches montrent que la panoplie existante de systèmes d'aide à la conduite comme l’alerte anti-collision, l’alerte de changement de voie, le système de surveillance de l'angle mort ou encore freinage automatique est effectivement capable de prévenir ou d'atténuer la gravité de 24 % des accidents et concernerait 1,3 million de collisions.

Une situation qui impacte l’ensemble économique. Rien qu'en évitant les accidents relatifs aux angles morts et aux changements de voie, le coût des accidents serait réduit de 4 milliards de dollars par an aux États-Unis. L'automatisation a donc du bon. Encore faut-il qu’elle reste partielle.

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je me sens tjrs pas prêt à confier ma vie à un ordinateur pour autant

Par

Pareille que mon voisin du dessus :buzz:

Par

Pareille que mon voisin du dessus :buzz:

Par

En réponse à Rangelover

Je me sens tjrs pas prêt à confier ma vie à un ordinateur pour autant

En effet, en revanche dans certaines situations cela peut être intéressant. Le risque étant que beaucoup de personnes le considère comme un substitut à l'attention à sa conduite, non comme une aide supplémentaire.

Par

Quand on sait que les universités américaines vivent de sponsors puissants, notamment dans l'automobile...:voyons:

Par

Et pourtant, tu confie ta vie à un ordinateur tous les jours, sans t'en rendre compte.

Tu freines, même doucement, l'ABS (un ordinateur) agit dans l'ombre, en décidant de laisser le freinage tranquille. Idem biensur qd tu piles.

Alors certes l'action de l'ordinateur reste bien discrète, mais elle est bel et bien là.

Et je ne parles pas du pilotage automatique des avions par exemple ou c'est encore plus flagrant.

Aller un dernier pour la route, nos chers feux tricolores, tu ne va pas aller imaginer qu'il change la couleur au mauvais moment.... Et pourtant c'est bien un "bête" ordinateur....

Par

Je ne suis pas prêt de confier ma vie à un ordi. Je suis en effet plus partisan d'une autonomie partielle avec des logiciels aidant le conducteur à être plus vigilant, car rien ne remplacera jamais la réactivité et le jugement avisé d'un conducteur qui a les 2 mains posées sur le volant. Donc la voiture entièrement autonome, très peu pour moi.

Par

En réponse à FuturArtVision

Je ne suis pas prêt de confier ma vie à un ordi. Je suis en effet plus partisan d'une autonomie partielle avec des logiciels aidant le conducteur à être plus vigilant, car rien ne remplacera jamais la réactivité et le jugement avisé d'un conducteur qui a les 2 mains posées sur le volant. Donc la voiture entièrement autonome, très peu pour moi.

La réactivité? C'est une blague?

Le jugement je veux bien, l'ordinateur fait ce que l'humain a bien voulu lui donner comme logique pour analyser une situation.

La réactivité non, le temps de réaction de l'être humain est juste pitoyable (moyenne proche de la seconde) comparé à une machine qui n'en a, pour ainsi dire, aucune (quelques milli, voir micro, seconde pour traiter l'info et réagir)..

Par

ils vont nous les imposer pour mesure de securité. et qunad on connait les marges dans l'electronique ! bim voila comment vendre pour 1000 euros de securité supplementaire quand ca coute reel 250.

Par

quel bonheur ces nouveaux veicules et tous ces bip bip ! l'vanatage c'est que ca cache le bruit du moteur tractopelle (diesel) placé devant.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire