Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end

Dans Moto / Sport

La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end

A Noiretable, depuis le début de la semaine, c'est l' effervescence en vue ce week-end de la finale du championnat du monde d'Enduro.


Vincent Rigaudas, le président du Montoncel Racing Compétition est fin près avec toute son équipe, à laquelle on peut rendre hommage, sans ces centaines de bénévoles, ces épreuves n'existeraient pas.


L'organisation attend plus de 50 000 spectateurs dans tout le week-end, Noiretable se situe à environ 60 kms à l'Est de Clermont Ferrand.


 


Vu la sécheresse qui règne sur la pays, la pluie annoncée va peut-être reposer un peu la poussière, ce serait déjà bien.


La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end


Les enjeux en catégorie E 1 sont intéressants, Antoine Méo, leader de la catégorie n'a plus que 11 points d'avance sur son rival Finlandais Remes. Pour Antoine, son infortune le samedi en Grèce coute cher. Il reste 50 points à distribuer, et Johnny Aubert, champion du monde E 2, 2008 et 2009, est à 20 points de Méo. En cas de défaillance des deux premiers, tout peut basculer en sa faveur, c'est peu probable, par contre, sa place de chaque jour peut donner le titre à l'un ou à l'autre, ou lui retirer.


La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end


En E 2, Mika Ahola, la terreur Finlandaise a déjà 3 titres en poche, il arrive en France avec 28 points d'avance sur l'Espagnol Yvan Cervantes. C'est confortable, sa plus mauvaise place cette saison c'est 3ème, même si un pilote s'intercale, Ahola peut-être serein, mais il faut assurer malgré tout, nous savons que rien n'est jamais acquit d'avance.


Les E 3, David Knight est champion, mais pour le podium, cela risque d'être chaud, pour la 2ème place, Albergoni n'a qu'un point d'avance sur Sébastien Guillaume. Quand à Christophe Nambotin, avec ses deux abandons de suite, en Grèce et Turquie, il peut surprendre et réagir, à 13 points d'Albergoni, il a perdu toute chance de titre depuis longtemps mais un sursaut d'orgueil peut le faire revenir sur le podium, à quelle place ? Quand au vainqueur, Knight ne va surement pas venir en touriste.


Chez les juniors, hélas le titre est perdu pour Jérémy Joly, à cause d'un règlement pas vraiment adapté pour couronner le meilleur.


La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end


Il nous reste les féminines qui courent leur 3ème et dernière épreuve du 1er championnat du monde d'enduro féminin. Un championnat qui, s'il a le mérite d'exister, ne signifie pas grand chose avec seulement six manches à disputer : un seul problème, abandon ou mauvais jour, peut enlever le titre à la meilleure.


C'est très dommage que 5 épreuves minimum n'aient pas été mises en place.


C'est Ludivine Puy qui est en tête, mais Blandine Dufrene n'a que 10 points de retard. Si la hiérarchie est respectée, Ludivine devrait l'emporter, mais le moindre faux pas est fatal. Audrey Rossat sera la grande absente de cette épreuve, nous l'avons vu cette semaine.


Pour tout savoir sur le week-end : MRC


Cliquer pour agrandir.


La finale du mondial d'enduro en France à Noiretable : c'est ce week-end


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire