Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

La Mercedes Classe C Cabriolet arrive en concession : la "C" enlève enfin le haut

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Les constructeurs allemands jouent depuis longtemps au jeu du chat et de la souris. Dès qu'un des trois sort une auto nouvelle qui marche, les autres suivent en général et comblent le "trou". Mercedes a toutefois dérogé à la règle durant toutes ces années puisqu'à l'inverse de BMW et d'Audi qui ont toujours proposé des Série 3 et A4 cabriolet, chez Mercedes, on a mis du temps avant de remplacer le toit de la Classe C par une capote souple. C'est désormais chose faite et elle débarque aujourd'hui en concession.

La Mercedes Classe C Cabriolet arrive en concession : la "C" enlève enfin le haut

Les trois grands noms allemands que sont Audi, BMW et Mercedes se marquent littéralement à la culotte depuis de nombreuses années. L'un sort un SUV Coupé ? Les autres suivent, à commencer par Mercedes avec son GLE Coupé. Un autre SUV coupé plus compact ? Pas de souci, la concurrence fait de même (X4, GLC Coupé...). Une berline découvrable ? Tout le monde en possède au catalogue. Tout le monde, vraiment ? En fait, à y regarder de plus près, et aussi étonnant que cela puisse paraître, alors que les A4 et Série 3 cabriolet existent depuis longtemps, il n'y a pas de tel modèle pour la Classe C chez Mercedes.

 

Certes, il faut nuancer la chose puisque le cabriolet quatre places existait déjà chez Mercedes, mais sous un autre nom : CLK. Aujourd'hui, Mercedes lance enfin la cabriolet sur la Classe C, la marque à l'étoile ayant attendu la quatrième génération pour y venir. Et le moins que l'on puisse dire est que l'attente est plutôt bien récompensée. Je suis pour le coup entièrement d'accord avec mon confrère Manuel Cailliot qui trouve ce cabriolet très équilibré et avec beaucoup de prestance. Pour le coup, il met une mini claque à la BMW Série 4 sur le plan du style, cette dernière ayant un toit en dur escamotable alors que la Mercedes a choisi la capote souple, toujours aussi intéressante pour le gain de poids, l'encombrement et la conservation de la ligne originale.

 

Sous le capot, le client a l'embarras du choix. Si vous connaissez déjà la nouvelle Mercedes Classe C Coupé, cette cabriolet n'a pas de surprise pour vous avec les mécaniques à 100 % reprises du coupé, que ce soit en essence (de 156 à 333 ch) comme en diesel (170 et 204 ch), tout ceci sans oublier la turbulente C63 AMG cabriolet qui pousse le concept du plaisir au maximum.

 

En bon cabriolet premium quatre places qui se respecte, cette Mercedes Classe C cabriolet fait payer cher ses services. Il faut compter au minimum 44 650 € pour se l'offrir avec le plus petit moteur essence et le niveau de base. Les prix flambent rapidement à mesure que l’on choisit des équipements et que les puissances augmentent. C'est la version AMG qui vous intéresse ? Pas de problème, tant que vous avez 100 350 € à débourser (voire 108 700 pour la C63 S).

En savoir plus sur : Mercedes Classe C 4 Cabriolet

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Au top comme dab chez MB :love:

"Je suis pour le coup entièrement d'accord avec mon confrère Manuel Cailliot qui trouve ce cabriolet très équilibré et avec beaucoup de prestance. Pour le coup, il met une mini claque à la BMW Série 4 sur le plan du style" :oui:

pour le coup c'est même une grosse baffe qu'elle se prend la bavaroise :coucou:

Par

Jolie face avant et arrière de péniche presque baroque. Habitacle bien dessiné mais trop de textures et commande d'ecran trop compliquée.

mais le dessin des dernières Mercedes, s'il est fluide dans ses lignes, est beaucoup trop massif, ce qui rend l'ensemble incohérent et presque vulgaire.

après le choix de moteurs est bon en essence, pauvre en diesel (mm pas de V6).

Sans compter la présence de plein de packs qui mettent facilement 10 000€ de plus a la facture.

L'ancienne C facelift a bien vieilli, pour celle-ci ca va etre dur.

L'A5 pourrait bien lui donner des leçons, la Série 4 a déja fait ses preuves.

Par

Ça fait juste déjà un mois qu'elle est en concession ... :lol:

Par

Ligne de caisse assez haute, obligeant à des jantes incongrues sur les modèles d'accès, belle oui, de la prestance c'est indéniable, mais la finesse et sportivité restent l'apanage de BMW.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire