Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La Nissan Leaf autonome sur les routes

Dans Futurs modèles / Technologie

Nissan a déjà conduit quelques tests sur ses voitures autonomes aux Etats-Unis et au Japon, mais ces derniers, c'était une première en dans la zone européenne avec une Leaf autonome qui s'est promenée dans la capitale britannique, avec la supervision personnelle du vice-président de Nissan.

La Nissan Leaf autonome sur les routes

Nissan a déjà bien avancé sur le dossier de la voiture autonome avec le système baptisé "Propilot", qui réuni tout un tas de capteurs et de systèmes électroniques et informatiques pour assurer à l'homme une conduite sans encombres. Evidemment, nous sommes encore très loin de la voiture 100 % autonome, mais les constructeurs automobiles montrent déjà des choses prometteuses, comme nous l'avons vu, par exemple, avec Tesla.

 

Nissan a fait de son côté ses premiers pas sur route ouverte dans la zone européenne avec une Leaf autonome qui s'est promenée dans les environs de Londres ces derniers jours. La spécificité du test voulait que ce soit le vice-président de Nissan, Takao Asami, qui menait la danse. La longue vidéo est particulièrement intéressante puisqu'elle montre ce qu'est capable de faire une voiture autonome de nos jours, et il faut bien le reconnaître, la machine semble déjà bien au point : insertion sur voie rapide, gestion du trafic et des distances...


Il ne manque plus qu'un système informatique capable d'analyser parfaitement l'environnement urbain (le plus compliqué pour la voiture autonome, là où il y a le plus grand nombre de paramètres) pour que la voiture de demain soit opérationnelle.

 

 

Mots clés :

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donc il ne reste plus que le gros du boulot à faire.

Courage!

Par

on n'en veut pas de vos voitures gadget autonomes bordel !!

Par

Et par temps de neige, de brouillard, sur des petites routes de montagne, sur des routes où on croise difficilement ? Récemment, j'ai vu, sur Turbo/M6, une interview d'un expert chez un constructeur travaillant sur ce sujet (Audi je crois) disant que les véhicules autonomes classe 5 (100% autonomes), c'est plutôt dans 50 ans ou peut-être en 2050.

Par

En réponse à gxahafair

on n'en veut pas de vos voitures gadget autonomes bordel !!

C'est le futur adapte toi

Par

La technologie avance de plus vite dans 10-20 ans on aura pas besoin savoir conduire. Il faut aussi qu'il sécurise le système ce qui va être compliqué

Par

Dans 50 ans plutôt. Cela laisse un certain temps pour s'adapter. Les conducteurs, les constructeurs, les législateurs, le réseau, ...

Par

Nous ne verrons pas ça de notre vivant en France, les routes sont trop complexes

Donc je m'en fiche un peu de ces voitures autonomes, des système pour gérer un bouchon et une autoroute c'est déjà très bien. Le reste c'est du tripotage entre constructeurs et média

Par

Toujours aussi moche.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire