Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

La parade DS du ePrix de Paris 2016 : une monoplace dans la ville (reportage vidéo)

Dans Sport Auto / Formule E

A quelques heures du 1er Prix de Paris de l’histoire du sport automobile, la Formule électrique DS Virgin Racing pilotée par Jean-Eric Vergne a traversé la capitale sous le regard incrédule des passants. Un préambule à la course qui se déroulera la samedi 23 avril autour de la place des Invalides. A suivre sur Caradisiac...

La Formule E DS Virgin Racing suivie dans les rues de Paris par une meute de journalistes. A ses côtés, le concept E-Tense.
La Formule E DS Virgin Racing suivie dans les rues de Paris par une meute de journalistes. A ses côtés, le concept E-Tense.

Le e-Prix de Paris n’a pas encore eu lieu (départ le 26 avril à 16h00) qu’il est déjà célébré en amont. Paris s’est mis en quelque sorte sur son 31 pour accueillir sur son sol l’une des monoplaces qui vont participer à cette 7e manche du Championnat du Monde de Formule E. Comprenez par là que la mairie de Paris a donné une suite favorable à la demande de l’équipe DS Virgin Racing qui a eu l’idée d’organiser une traversée de Paris en monoplace.

 C’est au cœur de Paris, place Vendôme, l’une des plus luxueuses places au monde, que la Formule E de Jean-Eric Vergne (58 Grands Prix de F1 à son actif) s’est élancée pour une boucle de près de deux heures dans la capitale suivie par une dizaines de voitures au toit ouvrant d'où sortaient les têtes de caméramans et photographes avides d'images. Autour d’elle, quelques médias triés sur le volet - dont Caradisiac – ont eu la chance de suivre la parade et de filmer… l’événement. Car c’est effectivement un véritable événement historique. Jamais, en effet, on n’avait vu de monoplace rouler devant l’Opéra Garnier, l’Assemblée Nationale, la Tour Eiffel, la place du Trocadéro, etc. Bien sûr, un Grand Prix de Paris a déjà eu lieu en 1951, mais en réalité, c’est à Boulogne-Billancourt que la course s’était déroulée. Cette fois, pas de tromperie sur le nom. C’est bien à Paris intra-muros que les Formules E vont en découdre. Plus précisément, autour des Invalides. Pierre-Olivier Marie vous a déjà tout dit sur ce circuit insensé.

 

Face à la cour du Louvre, deux moyens de locomotion radicalement différents mais l'un et l'autre non polluants (aucune émission de CO2). A gauche, un Tuk-Tuk. Au centre, la monoplace du 21e siècle!
Face à la cour du Louvre, deux moyens de locomotion radicalement différents mais l'un et l'autre non polluants (aucune émission de CO2). A gauche, un Tuk-Tuk. Au centre, la monoplace du 21e siècle!

Un chauffeur de taxi abandonne sa course pour photographier la monoplace

Pour toutes ces raisons, la ferveur était palpable non seulement parmi les journalistes, mais également parmi les passants et touristes médusés de voir cette DS Virgin Racing faire entendre à quelques mètres d’eux seulement son sifflement caractéristique de monoplace électrique. En témoigne ce chauffeur de taxi qui voit la monoplace dans ses rétroviseurs et décide de se garer soudainement le long de l’avenue Montaigne et courir derrière elle pour la photographier avec son iPhone. On l'a vu courir comme ça pendant quelques centaines de mètres alors que son client l’attendait bouche bée dans son taxi ! De fait, tout le long du parcours, les curieux ont été des centaines à immortaliser l’événement. Place du Trocadéro, une horde de touristes asiatiques a bloqué le convoi, mitraillant sans cesse et créant un embouteillage. À mi-parcours, à hauteur du quai d’Orsay, des deux-roues et des voitures non officielles se sont jointes à la parade pour accompagner la monoplace. Sur les trottoirs, toujours ces mêmes attroupements de passants, aux regards souriants ou figés.

Le pilote Jean-Eric Vergne s'est laissé aller à quelques accélérations, même si bien sûr il réserve la puissance de sa mooplace électrique pour la course du samedi 23 avril ( Vmax, plus de 200 km/h, 0 à 100 en 3 secondes, 230 chevaux pour 880 kilos).
Le pilote Jean-Eric Vergne s'est laissé aller à quelques accélérations, même si bien sûr il réserve la puissance de sa mooplace électrique pour la course du samedi 23 avril ( Vmax, plus de 200 km/h, 0 à 100 en 3 secondes, 230 chevaux pour 880 kilos).

Jean-Eric Vergne pique au freinage l'utilitaire d'un plombier !

A hauteur des Champs-Elysées, la voiture de Caradisiac est à quelques centimètres de la DS Virgin Racing. Prudence, prudence ! Ce n’est pas le moment d’être distrait au volant… On se voit mal faire un constat sur les Champs avec Jean-Eric Vergne. De son côté, en tout cas, le pilote, par ailleurs parisien, fait des selfies tout en pilotant. On le devine détendu sous son casque. D’ailleurs, alors que cette parade se déroule sur route ouverte, il va faire quelques gentils travers, deux ou trois petites accélérations dont l’une, tout en changeant de file, va lui permettre de se nicher dans un trou de souris devant… l’utilitaire d’une entreprise de plomberie. Le chauffeur s’en est frotté les yeux quelques minutes avant d’accepter la réalité : il venait de se faire piquer au freinage par une monoplace dans les rues de Paris !

Une monoplace électrique devant la Tour Eiffel ? Ce n'est pas une photo montage.
Une monoplace électrique devant la Tour Eiffel ? Ce n'est pas une photo montage.

Jusqu’à sa destination finale, rue François-1er devant le DS Store, cette parade s’est déroulée dans une atmosphère presque fiévreuse, chacun ayant le sentiment d’avoir participé à un événement mémorable, précédant une course historique. A l’arrivée, les esprits s’étant un peu refroidis, on se demandait tout de même si on ne s’était pas un peu trop enthousiasmé pour cette épreuve de presque sages monoplaces électriques au regard de la puissance et de la férocité des Formule 1. Nous nous questionnions devant la monoplace garée le long de la rue François-1er quand un homme âgé et très bien habillé, parmi les passants, est venu regarder la voiture de près. Il a souri à Jean-Eric Vergne qui s’extirpait du cockpit. La conversation s’est engagée avec cet homme sympathique. Il avait manifestement une grande culture automobile et s’intéressait aux nouvelles technologies. Il a apporté une réponse intéressante à ceux qui pourraient douter de l’avenir de ce championnat de monoplaces électriques : « Je suis né en 1930 et j’avais 20 ans quand Farina a gagné le 1er championnat du monde de F1. Je me souviens très bien de cette époque et je peux vous dire que personne n’imaginait alors que ce championnat allait devenir mythique. Aujourd’hui, c’est pareil. Peut-être que certains ne se rendent pas compte de l’engouement que susciteront dans l’avenir ces courses qui se déroulent en ville avec des monoplaces non polluantes ». Et s’il avait raison ? Si la Formule E était l'avenir de la Formule 1?

 

ePrix de Paris : le programme

Samedi 23 avril 2016

8h15- 11h : essais non qualificatifs

12h ; essais qualificatifs

16h00 course

 

Comment assiter à la course

Tous les billets ont été vendus

Une seule chaîne de TV retransmet la course  : Canal + (visible seulement par les abonnés)

Vendredi 22 et samedi 23 : Caradisiac vous fera vivre en direct les coulisses de la course

 

Place du Trocadéro, on a tout juste évité l'émeute. Des touristes asiatiques vont finir tout de même par bloquer la parade quelques minutes!
Place du Trocadéro, on a tout juste évité l'émeute. Des touristes asiatiques vont finir tout de même par bloquer la parade quelques minutes!

 

Aie, aie, aie, Jean-Eric Vergne se fait un selfie, pris en flagrant délit d'utilisation de son portable au volant !
Aie, aie, aie, Jean-Eric Vergne se fait un selfie, pris en flagrant délit d'utilisation de son portable au volant !

 

 

 

    

Portfolio (15 photos)

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sur le même principe que le chauffeur de taxi qui abandonne ça course parce ce qu'il voit ne va pas se reproduire avant un moment, j'imgine le policier qui se dit qu'il ne reverbalisera pas un F1 de si tôt. Après c'est au choix, conduite dangereuse / defaut d'immatriculation / usage téléphone au volant / defaut de clignotant / eclairage non règlementaire, ça aurait put être funky! Mais dans l'idée je salue DS pour cette idée, une surprise sympa et conviviale, bravo!

Par

Bonne nouvelle de voir le concept DS E-Tense rouler...

Ce n'était pas qu'une maquette fictive pour tenter de contrer l'Alpine... même si il y a de ça, le projet roule réellement et se révèle fonctionnel.

Belle démonstration de crédibilité.

Par

"suivie dans les rues de Paris par une meute de journalistes." tous en DS .... journalistes ont été obligé de monter dedans ou on les à payés :beuh:

Par

Ça me laisse perplexe quand même. D'un coté, on a un événement automobile mondial en France, à Paris: c'est pas rien.

D'un autre, c'est loin d'être écolo et le fait de comparer ça à de la F1, ça me fait mal. C'est moins performant qu'une formule Renault 2.0. Attendons que ça évolue pour comparer ça à de la F1.

Par

En réponse à le corbu

Bonne nouvelle de voir le concept DS E-Tense rouler...

Ce n'était pas qu'une maquette fictive pour tenter de contrer l'Alpine... même si il y a de ça, le projet roule réellement et se révèle fonctionnel.

Belle démonstration de crédibilité.

Quasiment tous les concepts chez PSA sont roulants (et roulent très bien) et fonctionnels (à 2 ou 3 exceptions près ces dernières années)

Par

En réponse à CLIO3RS51

Ça me laisse perplexe quand même. D'un coté, on a un événement automobile mondial en France, à Paris: c'est pas rien.

D'un autre, c'est loin d'être écolo et le fait de comparer ça à de la F1, ça me fait mal. C'est moins performant qu'une formule Renault 2.0. Attendons que ça évolue pour comparer ça à de la F1.

à mon avis la formule e est tout à fait comparable à la formule 1 : je doute que lors de ces débuts l'Alfa Romeo 158 était aussi performante qu'une Renault/Spark srt 01e ! Donnes quelques années à la formule e et tu verras qu'elle est tout à fait comparable !

Par

Encore un défilé pour les vieux, les étudiants et le chômeurs. Bref pour tout ceux qui bossent pas !!!!!

Merci DS !!!!!

Par

des DS concepts, des DS 3, des DS 5, mais pas la moindre DS 4 ? ! pas non plus la DS 5LS-R concept qui, pourtant, était le faire valoir il y peu de la marque DS et du sport en Chine ?

dommage.

ils auraient pu également ressortir Divine DS, DS high rider, DS inside et la C-Sport lounge histoire d'en mettre plein la vue !

Par

Ah , j'oubliais aussi les touristes !!!!

Par

Renault en tête du Championnat et qui à mis en place cette compétition depuis 2 ans, n'a pas besoin de parader dans le style récup d'évènement cette cavalcade est ridicule c'est du DS

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire