Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La pièce détachée d'occasion débarque en ligne

Dans Pratique / Entretien

La pièce détachée d'occasion débarque en ligne

Un arrêté qui n'est pas encore apparu prévoit que les garagistes proposent désormais systématiquement à leurs clients des pièces détachées d'occasion lors des opérations de maintenance. Le site de revente de pièces Yakarouler a pris les devants en devant la première grosse plateforme proposant ce type de pièces.

D'ici quelques mois, les garagistes auront une nouvelle fonction obligatoire : la proposition, à leurs clients, de choisir des "PRE" (pièces de réemploi) plutôt que des pièces neuves pour les opérations de maintenance et de carrosserie sur leur véhicule. Une façon d'ouvrir une nouvelle filière recyclant certaines pièces mais aussi d'alléger un peu la note pour les automobilistes qui doivent parfois payer le prix fort, notamment en ce qui concerne la carrosserie où les boucliers, ailes et autres rétroviseurs peuvent coûter de véritables petites fortunes.

Pour l'instant, le décret a été publié mais il manque l'arrêté définitif pour que cette loi soit validée, les garagistes attendant donc patiemment toute cette mise en place pour commencer à communiquer sur le sujet.

Il y a pourtant un acteur majeur de la pièce détachée qui n'a pas attendu : Yakarouler. L'un des plus gros sites de reventes de pièces en France, qui a récemment ouvert un magasin du côté de Lyon, annonce officiellement l'arrivée d'une gigantesque base de données de PRE, une première en France pour la pièce d'occasion qui débarque donc en ligne.

Pour s'assurer de la bonne provenance des pièces et d'un suivi efficace, Yakarouler va notamment se fournir auprès de professionnels tels que "GPA" ou allocasseauto.com. Le patron de Yakarouler assure que son entreprise ne fait appel qu'à un circuit très contrôlé (pièces graissées, nettoyées et testées), constitué de "déconstructeurs", et non de casseurs. Yann Gyssels expliquait sur BFM Business que le déconstructeur est un "casseur 3.0" qui desosse méticuleusement des véhicules relativement récents qui sont retirés de la circulation pour différentes raisons.

Il reste maintenant à voir quelle sera la différence entre une pièce neuve et son identique en PRE. Pour l'instant, certains professionnels s'interrogent sur ce système de pièces de réemploi. Les spécialistes préconisent d'exclure les véhicules encore garantis de ce système afin que la demande ne dépasse pas trop l'offre. Mais notamment en carrosserie, il y a de fortes chances pour que la demande soit nettement supérieure à l'offre. 

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce n'est pas le genre de mesure qui va faire baisser les vols de voitures ou de pièces... Pfff. Aucune réflexion.

Par

On appelle cela la décroissance.

Moi j'y crois.

Il faut juste arrêter de faire plein d'enfants et de faire plein de nouveaux.

On sera moins nombreux et on se partagera mieux les richesses.

C'est tout l'inverse du système actuel basé sur l'augmentation des masses qui payent des forfaits, qui gaspillent, consomment pour engraisser une très très faible partie de la population qui se trouve au bout de la chaine.

Par

évidemment trouver des pieces de carrosseries facilement...

c'est plus facile avec une marque pas fiable...

genre un moteur cassé sur une caisse de 7 ans!! et 15O OOO...

le casseur se régale... et une marque répandue....genre renault...les pieces d' occaze de carosseries doivent etre facile à trouver...

par contre plus dur de trouver un moteur en bon etat lol!!!

avec une toyota... marque plus rare et incassable....

les rares qui seront à la casse seront défoncées!!!!

Par

comme ca pirelli pourra réparer sa fiat anefa pour moins cher!

Par

C’est le cas depuis le 1er janvier 2017

Par

Comme ça, la SKODA A1 de douxrêveur pourra être réparé au juste prix avec des pièces de FABIA.

Par

En réponse à Putouille

Ce n'est pas le genre de mesure qui va faire baisser les vols de voitures ou de pièces... Pfff. Aucune réflexion.

Non pour ça faudrait que les forces de l'ordre aient le droit de flinguer les voleurs et que la justice les laisse en tôle plus de 3 jours quand ils ont un casier judiciaire qui pèse 50kgs...

Par

En réponse à jmr51000

C’est le cas depuis le 1er janvier 2017

Exactement c'est la loi hamon dite "loi de consommation", applicable au 1er janvier 2017, le garagiste doit te proposer des pièces issues de la filière de la récupération.

Dans mon cas, il n'a pas été capable de trouver un optique avant et un parechoc de 107 :)

Par

En réponse à captainkuru

Non pour ça faudrait que les forces de l'ordre aient le droit de flinguer les voleurs et que la justice les laisse en tôle plus de 3 jours quand ils ont un casier judiciaire qui pèse 50kgs...

Tiens ! Un juriste pas content de son métier ?

Où quelqu'un qui ne connait rien à la justice ?

Par

très intéressant pour les voitures de collection dont les pièces détachées neuves peuvent ne plus être disponibles. sous réserve biensûr que ce genre de site puisse les proposer.

faut également qu'il y ait un minimum de garantie. sans quoi, bonjour les arnaques à venir...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire