Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La première route solaire de France sera mise en service d'ici décembre

La première route solaire de France sera mise en service d'ici décembre

Ségolène Royal a donné symboliquement le coup d'envoi du chantier d'une inédite route capable de produire de l'électricité. Dans l'Orne, un kilomètre de la RD5 sera recouvert d'un revêtement photovoltaïque unique au monde.

Expérience inédite en France. La ministre de l'Environnement a lancé le chantier de la première route solaire de l'Hexagone, dans l'Orne. La portion est située sur la départementale n°5 au niveau de la commune de Tourouvre-au-Perche.

Nommée Wattway et conçue par Colas, cette route sera raccordée au réseau d'Enedis (ex-ERDF). La production d'électricité attendue est de 17 963 kWh par jour, ce qui représente la consommation pour l'éclairage public d'une ville de 5 000 habitants. Ségolène Royal a déclaré à l'occasion de sa visite « Je poursuis, comme je m'y étais engagée, les applications de la loi de transition énergétique et de la croissance verte en accompagnant les élus dans des projets innovants et ambitieux ».

Un revêtement directement posé sur le goudron

Selon Colas, les routes ne sont occupées par des voitures que 10 % du temps. Lorsqu'on prend en compte le fait qu'il y en a un million de kilomètres en France, l'idée d'en faire une source d'énergie n'est pas mauvaise. Mais pour l'instant, elle est onéreuse. Le Ministère de l'Environnement prend en charge le coût spécifique du projet, avec une subvention de cinq millions d'euros. La route solaire dans l'Orne est composée de 2 800 mètres carrés de dalles photovoltaïques.

La route sera construite sur une longueur d'environ 1 km et une largeur de 2 mètres. Le revêtement photovoltaïque sera posé directement sur la chaussée existante. Le chantier a pour but d'évaluer la technologie proposée, notamment en ce qui concerne son efficacité énergétique et sa tenue dans le temps (avec par exemple sa résistance au passage régulier de poids lourds). Il vise aussi à vérifier les procédures d'une telle construction à grande échelle. La mise en service devrait se faire avant Noël.

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Décembre: le mois idéal pour lancer ça !

Par

La 1ère route solaire sera mise en service le 21 décembre et de nuit... :lol:

Tout est normal... :ptdr:

Par

" ce qui représente la consommation pour l'éclairage public d'une ville de 5 000 habitants."

Mince....y'a que 1 594 habitants à Tourouvre....

On en a déjà causé, mais si ce truc est aussi efficient que ça, pourquoi ne pas simplement le proposer sur les quelques m² disponibles de très nombreux garages de tas de pavillons individuels... ça devrait largement suffire à assurer leur alimentation.

Par

Je rappelle que Miss Royal à ruiné l'ancienne région Poitou-Charentes avec ses trouvailles ecolos. .. :violon:

Merci pour l'ardoise segogo. .. :blague:

Par

....et toujours dans le style, vous avez je pense tous vu dans vos magazines ou à la téloche passer une publicité EDF où tu vois cette jolie fleurette solaire déployer ses pétales depuis un jardin :

https://www.edfenr.com/gamme/smartflower/

Ok ?

Et là, de t'entendre dire que ça va alimenter tes besoins électriques, la chouette vie que voilà quoi...

Faut juste lire les petites lignes

"hors chauffage et eau chaude "

Pas de bol, c'est juste en moyenne 63% + 18% des besoins.....

Et plus encore dans les régions froide ou si t'aimes glander sous la douche....

La chasse aux Gogos est lancée....

Par

En réponse à roc et gravillon

....et toujours dans le style, vous avez je pense tous vu dans vos magazines ou à la téloche passer une publicité EDF où tu vois cette jolie fleurette solaire déployer ses pétales depuis un jardin :

https://www.edfenr.com/gamme/smartflower/

Ok ?

Et là, de t'entendre dire que ça va alimenter tes besoins électriques, la chouette vie que voilà quoi...

Faut juste lire les petites lignes

"hors chauffage et eau chaude "

Pas de bol, c'est juste en moyenne 63% + 18% des besoins.....

Et plus encore dans les régions froide ou si t'aimes glander sous la douche....

La chasse aux Gogos est lancée....

Cherche pas ROCCO, le but est de multiplier par 2 la dette de la France tous les 5ans... :fleur:

Par

Tu viens de multiplier par 2 les posts surnuméraires Monoski.

Bel exemple !

Par

Allez donc mater le film de la gourdasse du Poitou allant inaugurer l'affaire :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/orne/segolene-royal-inaugure-travaux-premiere-route-solaire-tourouvre-61-1115631.html

Notez bien qu'il faut commencer par décaisser la route....

Juste une petite question ( déjà posée ) : si ce bidule fonctionne si bien que ça, pourquoi ne pas simplement acheter deux champs longeant la route ( dans ce coin de l'Orne, les terrains sont pour quasi rien ) et recouvrir les champs de ces bidules : pas de dégradation, pas de zone d'ombre par le passage des véhicules ( 10% de perte de rendement )....juste quelques vaches à changer de pâture.

Bref....pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué....

Par

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1564117/basse-normandie-prix-des-terres-agricoles-bareme-indicatif-2016

Tarif d' 1 hectare de champs dans l'Orne = 1m² à Paris

Par

En réponse à roc et gravillon

Allez donc mater le film de la gourdasse du Poitou allant inaugurer l'affaire :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/orne/segolene-royal-inaugure-travaux-premiere-route-solaire-tourouvre-61-1115631.html

Notez bien qu'il faut commencer par décaisser la route....

Juste une petite question ( déjà posée ) : si ce bidule fonctionne si bien que ça, pourquoi ne pas simplement acheter deux champs longeant la route ( dans ce coin de l'Orne, les terrains sont pour quasi rien ) et recouvrir les champs de ces bidules : pas de dégradation, pas de zone d'ombre par le passage des véhicules ( 10% de perte de rendement )....juste quelques vaches à changer de pâture.

Bref....pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué....

l 'intérêt

c'est justement de ne pas occuper de surface agricoles nourrissieres gros betat !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire