Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La question qui tue – Les constructeurs devraient-ils arrêter de nous faire rêver avec des concepts ?

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Alors que sa mise en production ne semblait plus faire de doute, la Clio RS 16 restera à l'état de concept-car. La décision de Renault apporte déception et frustration. Au point que l'on se demande si les marques ne devraient plus nous donner de faux espoirs avec des prototypes trop aguicheurs ou réalistes.

La Clio RS 16 était un prototype roulant et abouti. Mais elle ne posera jamais les roues sur routes ouvertes.
La Clio RS 16 était un prototype roulant et abouti. Mais elle ne posera jamais les roues sur routes ouvertes.

Certains s'étaient déjà rapprochés de leur concessionnaire pour manifester leur intérêt, prêts à signer un chèque d’acompte afin de réserver un exemplaire d'un véhicule dont la production s'annonçait très limitée. Mais ô rage, ô désespoir, alors qu'un passage en série semblait plus que probable, Renault en a décidé autrement : la Clio RS 16 restera à l'état de concept-car.

La version très dévergondée de la citadine allonge donc la liste des prototypes prometteurs qui nous ont mis l'eau à la bouche et ont été classés sans suite. Pour se justifier, le Losange évoque le lieu d'assemblage : la voiture devait être fabriquée à Dieppe dans l'usine d'Alpine, mais le projet ne pouvait cohabiter avec le lancement de la nouvelle Berlinette.

Renault en a profité pour rappeler que ce prototype était d'abord conçu pour fêter les 40 ans de sa branche sportive. Un exercice récréatif, imaginé avec des pièces techniques déjà existantes. Si le Losange avait donc en tête la possibilité de l'industrialiser, il n'avait rien promis, rejetant par là l'image d'une marche arrière. Mais dans la mesure où tous les voyants semblaient au vert, la déception des clients potentiels est immense.

Plusieurs catégories de protos

On se demande alors si les constructeurs ne devraient pas arrêter de nous faire rêver pour ensuite nous imposer une douche froide. Combien de fois avons-nous vu des concepts attirants que l'on pensait prêts à rejoindre les concessions finir au musée ? Si l'étude de style apporte plus de frustration que d'émerveillement, faut-il la bouder ?

La 308 R Hybrid, qui associe un quatre cylindres à deux moteurs électriques pour un total de 500 ch, est un autre projet français mort-né.
La 308 R Hybrid, qui associe un quatre cylindres à deux moteurs électriques pour un total de 500 ch, est un autre projet français mort-né.

Évidemment non, mais les constructeurs devraient faire du tri pour gommer celles qui seront de véritables sources de désillusion. Il faut ainsi faire la distinction entre les différents types de concepts. Nous en voyons trois grandes catégories : les « vrais » (les plus futuristes, innovants et étonnants), les show-cars (qui préfigurent plus ou moins fidèlement un véhicule à venir) et les dérivés de modèles existants, comme la Clio RS 16.

Ces derniers sont ceux au plus fort pouvoir « déceptif ». On ne va pas blâmer les marques de s'amuser un peu, mais les clients ont souvent du mal à comprendre pourquoi un concept qui dérive étroitement d'un véhicule qui existe déjà ne passe pas le cap de la série. Designers et ingénieurs se font plaisir, mais le visiteur de salon se pose clairement la question de l’intérêt du prototype si rien n'est prévu derrière, si la marque ne va pas au bout de la démarche. Le public doit souvent se contenter de regarder les employés et journalistes s'amuser sur circuit avec le jouet. C'est le cas pour la citadine de Renault, mais aussi pour la Peugeot 308 R Hybrid.

Voici le concept qui a annoncé la dernière Subaru WRX.
Voici le concept qui a annoncé la dernière Subaru WRX.
Et voici la version de série. Sans commentaire.
Et voici la version de série. Sans commentaire.

 

Les show-cars ne sont pas en reste. À de rares exceptions près, le passage à la série ne se fait pas sans douleur. La version conceptuelle en met plein la vue avec ses grandes roues, ses petits rétroviseurs, ses optiques à la signature lumineuse originale ou encore ses poignées de portes cachées. Évidemment, une fois passées les contraintes financières et réglementaires, c'est forcément moins aguichant, le soufflé retombe quelque peu. Spécialiste du genre, Subaru : il y a toujours un gouffre entre le show-car et le modèle définitif. On reprochera aussi à quelques constructeurs d'abuser du show-car, pour occuper l'espace médiatique faute de nouveautés (par exemple Mitsubishi).

Les bonnes surprises sont très rares

Reste alors les « purs et durs », ceux qui annoncent la couleur en étant clairement loin d'une industrialisation. Selon les marques, ils servent à donner des indices sur les futures autos, que ce soit au niveau du design, des technologies ou des moteurs. Le concept Dezir dévoilé par Renault en 2010 en est un parfait exemple : il inaugurait la nouvelle calandre, annonçait les formes galbées des profils ou encore préfigurait la signature lumineuse étirée des nouveaux grands modèles.

Il faut être honnête : on se doute qu'une telle Renault ne peut rejoindre les concessions.
Il faut être honnête : on se doute qu'une telle Renault ne peut rejoindre les concessions.

Évidemment, pour flatter l'œil du visiteur de salon, une silhouette de GT fonctionne mieux qu'une berline ou une citadine ! Le Losange a d'ailleurs joué la facilité en renouvelant la recette au Mondial de Paris 2016 avec le Trezor. Qu'importe, cela fonctionne, ce prototype a fait sensation. Face à une telle étude de style, on se doute bien qu'aucun modèle de série n'en découlera, même s'il y a quand même le doux rêve de voir la marque oser. C'est un peu comme le Loto : la chance d'avoir les six bons numéros est infime, mais en remplissant la grille, on imagine toujours ce que l'on ferait avec le gros lot.

Imaginée pour les 75 ans de Jaguar, en 2010, la C-X75 avait d'abord reçu le feu vert de la direction pour une production en série très limitée. Mais le projet a été abandonné fin 2012.
Imaginée pour les 75 ans de Jaguar, en 2010, la C-X75 avait d'abord reçu le feu vert de la direction pour une production en série très limitée. Mais le projet a été abandonné fin 2012.

Certains ont tenté, comme Jaguar. Le délirant concept C-X75 avait ainsi pris le chemin de la série… mais la firme britannique a stoppé les frais en cours de développement. D'autres ont créé la surprise, à l'image de Lexus dont le nouveau coupé LC dérive étroitement d'un concept LF-LC que peu imaginaient en série.

Le concept-car n'est pas une pratique à bannir car justement, et fort heureusement, il faut bien avoir la possibilité de rêver devant des carrosseries qui sortent de l'ordinaire, qui imaginent un futur lointain. Mais ce sont à ces conditions qu'il a un intérêt. En résumé, pour ne pas fruster, il ne doit pas être trop réaliste.

Commentaires (104)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oui , surtout sur un projet comme la Clio RS 16 qui était abouti et commercialisable de suite , inutile de faire baver quelques passionnés pour arrêter net .

Pour une 308 R Hybride de toute façon pas viable dans la vrai vie , il ne fallait pas être devin .

Pour le reste à coup de millions pour rester à l'état de "proto" qui de toute façon sont irréalisable niveau industrialisation , à quoi bon .

Bref qu'ils utilisent l'argent pour du vrai développement , histoire d'avoir une vrai valeur ajouté pour la série , restera le sujet compétition ou la aussi il pourrait y avoir débat sur les retombées réelles au niveau de la série .

Alors ça fait le show , mais tellement éphémère !!!

Par

Cela à surtout été le domaine des constructeurs français le pus souvent,on amuse la galerie mais ce sera pas produit alors qu'il y a toujours des clients pour tous véhicules. Pour la marque Subaru c'est vraiment énervant de proposé des concept toujours chanmé et puis quand on passe à la série,c'est sans commentaire.

Il faut que les marques comprennent qu'il faut arrêter d'aguiché les futurs clients pour les dégoûter ensuite.

Par

En réponse à Sevent

Cela à surtout été le domaine des constructeurs français le pus souvent,on amuse la galerie mais ce sera pas produit alors qu'il y a toujours des clients pour tous véhicules. Pour la marque Subaru c'est vraiment énervant de proposé des concept toujours chanmé et puis quand on passe à la série,c'est sans commentaire.

Il faut que les marques comprennent qu'il faut arrêter d'aguiché les futurs clients pour les dégoûter ensuite.

..."le plus souvent"....

Par

Enfin un article qui brise ce tabou ! De nombreux constructeurs donnent vie à plusieurs de leurs concepts, ceux qui prennent vraiment leurs "fans" (Comment peut-il encore y en avoir ?) pour des sacrés c*ns ce sont nos constructeurs nationaux. Je sens la ribambelle de fanboys me dire que je suis un troll, un rageux... Mais à la suite on nous a pondu, et juste en quelques mois : l'Alpine, la E-Tense, la 308 R Hybrid, la Clio RS16... Et ça nous a sorti en tout et pour tout : la Twingo GT (pour rappel : 110cv). Et nous parlons de groupes qui font accumulent bénéfices sur bénéfices.

Alors les gars, je ne vous dit pas de changer de crêmerie, ce serait vain, mais avouez que vos marques vous prennent pour de la simple masse consumériste de 3 cylindres anémiques et 4 cylindres mazout de base.

Par

N'oublions surtout pas les paroles de Tavares ! L'avez-vous acheter la RCZ ? Non. Ben maintenant on fait plus que de la voiturette et du SUV pour beauf. Nananère ! Tain les gars le GRAND PATRON vous jette ça ans le nez quoi, ouvrez les yeux ! La vérité c'est qu'il n'ont pas les capacités de faire du premium, ils ont trop laisser l'eau couler sous les ponts, trop de lacunes maintenant...

Par

Peuvent pas arrêter.

ça nous permet de voir ce sont sont capables les constructeurs, ça permet de se faire une idée aussi du futur design d'une marque, ça permet aussi de se faire une idée du futur de l'automobile.

Puis bon certains concepts sont agréables à regarder :wink:

Par

En réponse à Sevent

Cela à surtout été le domaine des constructeurs français le pus souvent,on amuse la galerie mais ce sera pas produit alors qu'il y a toujours des clients pour tous véhicules. Pour la marque Subaru c'est vraiment énervant de proposé des concept toujours chanmé et puis quand on passe à la série,c'est sans commentaire.

Il faut que les marques comprennent qu'il faut arrêter d'aguiché les futurs clients pour les dégoûter ensuite.

Subaru n'a pas les mêmes moyens que PSA ou l'Alliance surtout. Eux n'ont pas d'excuse.

Par

Sur ce coup Renault a sacrément merdé. Les passionnés ou amateurs comme moi qui attendaient sa sortie ont vraiment l'impression d'etre pris pour des cons.

A vouloir faire que de la rentabilité au détriment de la passion ils vont perdre pas mal de clients.

Par

Bon allez je ne polémique pas, je laisse les kékés trouver des explications aux différents abandons ou avortements de projets de leurs marques chéries... Bonne soirée les gens, voilez-vous bien la face ! :good:

Par

En réponse à atom_31

Sur ce coup Renault a sacrément merdé. Les passionnés ou amateurs comme moi qui attendaient sa sortie ont vraiment l'impression d'etre pris pour des cons.

A vouloir faire que de la rentabilité au détriment de la passion ils vont perdre pas mal de clients.

Bien. Enfin quelqu'un de sensé. :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire