Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

La Renault Mégane Estate arrive en concession : dans la moyenne

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Nous sommes en 2016, et il est bien compliqué de dire qu'il existe encore de mauvaises autos. La plupart des nouveautés d'aujourd'hui sont souvent au moins correctes, à défaut d'être passionnantes, et les progrès sont tels que les moutons noirs n'existent (presque) plus. Pour batailler face aux concurrentes, il faut donc se démarquer avec des petits détails, situation que tente de reproduire la Renault Mégane Estate, qui termine malgré tout dans le ventre mou du peloton des breaks compacts.

La Renault Mégane Estate arrive en concession : dans la moyenne

La première génération de Mégane était un peu à part (pas de version RS, break peu populaire) mais la donne a changé petit à petit à tel point que la Mégane Estate est devenue une vraie pièce essentielle dans la gamme Mégane. Aujourd'hui, Renault relance le break Mégane avec la troisième génération de Mégane Estate qui n'est finalement pas une surprise.

Les breaks de ce segment (C, berlines compactes) arrivent en général peu de temps après le lancement de la berline et se contentent de reprendre le dessin de cette dernière en y ajoutant le sac à dos, à savoir un volume de chargement plus important et une garde au toit plus importante (dans certains cas) pour les passagers arrière. C'est donc le cas ici sur cette Mégane Estate qui affiche entre 520 et 1500 litres selon la configuration. C'est moins bien que la concurrence (Peugeot 308 SW, Honda Civic Tourer, Volkswagen Golf SW), mais l'ouverture (large et au seuil bas) est bien pratique.

 

Petit détail intéressant : alors que la Talisman Estate fait exactement la même longueur que la Talisman berline, ici, la chose est totalement différente. La Mégane Estate revendique 27 cm (!) de plus que la berline, ce qui s'explique par le fait que la berline est à hayon alors que la Talisman est à malle et dispose déjà d'une longueur conséquente.

 

Sous le capot, tout comme pour le design, il n'y a aucune surprise. La Renault Mégane Estate reprend les motorisations de la berline, qui vont de 90 à 165 ch en diesel et de 100 à 205 ch en essence sur la version GT. Point de changement non plus au chapitre du comportement où la Mégane est une bonne élève, sans  toutefois créer la sensation par rapport à ses concurrentes.

 

Côté tarifs, la Mégane Estate se démarque des Golf SW et 308 SW par des tarifs mieux placés, oscillant entre 19 900 et 32 800 €. Il n'y a finalement que l'Opel Astra Tourer qui fait (un peu) mieux. 

Vidéos populaires

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à LittlePaulie

Commentaire supprimé.

Elle n'est pas dépassée, elle est dans la moyenne, Cara utilise même un terme bien précis:

"la Renault Mégane Estate termine dans le ventre mou du peloton des breaks compacts."

Conclusion: Sans être le top, elle fait quand même le boulot.

Il me tarde que Renault retire l'affreuse virgule sous ses phares, elles seront toutes bien plus jolies après

Par

Qu est ce que c est que cet article ? On est dans l abstrait du début à la fin. Que de généralités... Drôle de journalisme.

Par

En réponse à LittlePaulie

Commentaire supprimé.

Bonjour le niveau de tes commentaires. On dirait du roc et gravillon version low cost...

Par

Elle dispose de deux qualités majeures :

Moins chère qu'une Talisman pour des prestations similaires.

Toujours plus plaisante à voir et à conduire que les SUV et monospaces équivalents du losange.

Par

Dommage qu'elle rende 80 litres à ses concurrentes, la 308 et là Golf.

Par

Mr Doche :

En vous lisant j'ai l'impression que vous venez de perdre votre poisson rouge.... Bref un peu de conviction et surtout de dynamisme positif dans votre article. Pourquoi voyez vous la vie en noire ?

Même si vous deviez être de mauvaise foi ce n'est pas grave, de toute façon vous n'êtes pas journaliste, non ? Alors vous ne risquez rien.

Je rejoins les posts ci-dessus : aucune analyse sérieuse : Le volume de coffre annoncé ne fait pas tout, quel volume est réellement exploitable ? Quelle longueur de chargement, peut-on rentrer ? un carton de 2,5m de long ou plus par combien de coté ?:voyons:

Que des phrases négatives dans l'avant dernier paragraphe pour dire qu'il y a une version de 205ch et que du point de vue comportement routier c'est une bonne élève....Même les 3 lignes sur les longueurs de Talisman à coffre et de Mégane à hayon sont désespérantes :pfff:

Toutes mes condoléances à votre poisson rouge

Un peu de bonne humeur que diable !

:coucou:

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

En réponse à geodemonia

Commentaire supprimé.

Au moins ... ils sont bon en marketing ... :lol:

Par

En réponse à Pirelli P7

Commentaire supprimé.

Rouge, Rouge oui mais quel Rouge? Rouge Alfa, Rouge Renault ou Rouge qui tache? ca fait une sacrée différence!

Par

En réponse à JF2

Elle dispose de deux qualités majeures :

Moins chère qu'une Talisman pour des prestations similaires.

Toujours plus plaisante à voir et à conduire que les SUV et monospaces équivalents du losange.

Tout à fait d'accord, pour la sécurité et la conduite non pépère, rien ne vaut une berline.

La prochaine restera une berline break mais je passerai d'une familiale (4.80m) à une compact (4.5 à 4.6m), à moins que le tarif d'occaz soit plus intéressant.

Par

P' tit pol est vite de mauvaise humeur, RENAULT se ppréparant à jouer son rôle de number one l' a bien éprouvé depuis qqes jours et les ventes d' août aussi, Komme Félicie ..!!

"Le groupe Renault a vu ses immatriculations progresser de 8,2%, surtout grâce à la grande forme de sa marque Dacia (+13,5%) même si les voitures arborant le losange ont séduit 7,1% d'acheteurs en plus que lors du même mois de 2015."

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/automobile-la-croissance-du-marche-francais-ralentit-a-2-5-en-septembre-604033.html

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire