Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La Suède teste la caténaire pour les poids lourds

La Suède teste la caténaire pour les poids lourds

Alors que l'électrique débarque petit à petit dans l'automobile, nous ne sommes pas près de voir cette technologie dépendant fortement des batteries sur les poids lourds. La Suède a cependant pensé à une autre solution avec l'alimentation en électricité de ces camions grâce à des caténaires, comme sur un train. Un projet de test va être mené dans la région de Stockholm pour cette idée un peu étonnante qui est une première.

La Suède a peut-être trouvé un moyen de pallier, en tout cas partiellement, au problème des émissions liées au transport de marchandises. Les poids lourds sont en effet gourmands en carburant mais il en faut pour acheminer chaque jour des centaines de tonnes de produits alimentaires et de biens en tout genre. A l'heure actuelle, il est bien difficile de remplacer le diesel dans un poids lourd, mais les Suédois ont trouvé une alternative avec la caténaire.

 

Ce fameux dispositif si utile aux trains est ici au centre d'une phase de test dans le comté de Gävleborgs, au Nord-Est de Stockholm. Le réseau électrique, ici en 750 Volts, alimente la motorisation hybride du poids lourd qui peut se connecter à ce système jusqu'à une vitesse de 90 km/h. Pour l'instant, la portion de route équipée de cette technologie ne fait qu'un peu plus de deux kilomètres, mais une seconde étape de tests est prévue plus proche de Stockholm, à Arlanda.

 

Scania, le constructeur suédois de poids lourds, est partenaire du projet qui est mené par le ministère suédois des transports. Pour l'instant, une voie spéciale est attribuée à ces camions un peu particuliers mais la Suéde prévoit de les intégrer au reste de la circulation dès 2018 pour continuer les essais.

 

 

Il ne s'agit évidemment pas ici d'une technologie qui a pour but de remplacer à elle seule le moteur thermique mais elle fera partie d'un large éventail de solutions pour limiter le moteur à explosion sur les transports dès 2030 en Suède.

Portfolio (1 photos)

Mots clés :

Commentaires (45)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Reste plus qu'à mettre des rails pour améliorer la sécurité quoi.... et l'on aura inventé quoi ?

Par

Effectivement, le ferroutage est déjà une alternative qui ne demande qu'a être développé, au lieu de ça RFF ferme des voies:non: :voyons:

Par

"pallier, en tout cas partiellement, au" : pallier à/au n'est pas correct.

Esthétiquement, c'est une horreur.

Par

En réponse à duriezro

"pallier, en tout cas partiellement, au" : pallier à/au n'est pas correct.

Esthétiquement, c'est une horreur.

esthétiquement ?

avant de parler de la beauté d'une chose, on regarde son efficacité.

Ne sautons pas les étapes...

Par

En réponse à roc et gravillon

Reste plus qu'à mettre des rails pour améliorer la sécurité quoi.... et l'on aura inventé quoi ?

l'avantage voulu ici c'est qu'on roule sur des routes tout ce qu'il y a de plus normales, sans les désavantages liés au train, qui est limité par la non présence de rail partout, au contraire des routes...

Par

C'est une idée bizarre...:voyons:

Par

V'là qu'ils réinventent le tramway.Si encore il y avait l'alimentation au sol.Encore un effort et on va redécouvrir les chevaux,les vrais.

Par

Ils feraient mieux de voir ce que fait un Nikola one, hybride série 2000cv à turbine gaz GNV 1925km d'autonomie class 8... sans rails, sans caténaire, etc... sans rien juste une station GNV de temps en temps et éventuellement une recharge rapide si dispo... je vois mal qui que ce soit installer des caténaires sur les routes, ou autoroutes...

Par

En réponse à ricolapin

Effectivement, le ferroutage est déjà une alternative qui ne demande qu'a être développé, au lieu de ça RFF ferme des voies:non: :voyons:

En effet... Voire les trains de nuits, alors que l'on sait qu'ils sont en période de vacances les trains préférés pour ceux qui descendent leur voiture par le train...

Par

En réponse à Tranchk

l'avantage voulu ici c'est qu'on roule sur des routes tout ce qu'il y a de plus normales, sans les désavantages liés au train, qui est limité par la non présence de rail partout, au contraire des routes...

Sauf que si déjà les grands axes étaient libérés du trafic de transit cela aiderait beaucoup! Sur l'A1, l'A6 et l'A7 quasiment une voie est prise par les camions, dont la majorité sont étrangers... On peut rêver d'équiper les axes secondaires ou plus court, mais par rapport à la pollution de dizaines de milliers de camions en transit en France, c'est se tromper de priorité! Et probablement le volume de camion ne le justifierait pas - ni d'ailleurs le fait qu'ils soient plus petits en taille pour la plupart et donc polluent moins...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire