Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La voiture électrique devra faire une très grosse percée pour influer sur la production de pétrole selon l'OPEP

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

La voiture électrique devra faire une très grosse percée pour influer sur la production de pétrole selon l'OPEP

L'organisation des pays exportateurs de pétrole propose un regard assez décalé de ce que l'on entend régulièrement sur le véhicule électrique. L'OPEP estime en effet que la production de carburants à partir de pétrole atteindra un plafond après 2030, si et seulement si la voiture électrique parvient à dépasser toutes les attentes.

Faire des prédictions sur la répartition future des énergies dans le transport est très compliqué. Cela dépend de tellement de paramètres qu'il est forcément difficile de dire où en sera le moteur thermique ou la voiture électrique dans 20 ans, ou plus. Pourtant, il faut bien faire des prévisions pour adapter sa production, et c'est ce que tente de faire l'OPEP (organisation des pays exportateurs de pétrole), qui livre sa vision annuelle du futur.

Cette année, les prévisions sont dans la continuité de ce que l'on nous annonce depuis déjà quelques années, à savoir que la production et la consommation de carburants ne devraient pas baisser avant des années. Logique, surtout lorsque l'on sait que les classes moyennes se développent dans des pays à fort taux démographique, comme l'Inde.

Sauf que cette fois, l'OPEP semble tenir un peu plus compte de l'émergence des véhicules électriques. Selon l'organisation, si la croissance de ces engins dépasse "les attentes", le pic de pétrole pourrait alors être atteint dès 2035, avec 109 millions de barils par jour. Mais il faudra pour cela que la voiture électrique connaisse un essor sans précédent.

"C'est hautement improbable que les véhicules électriques prennent une grosse part de marché en moins de 24 ans. Néanmoins, plusieurs pays ont publiquement annoncé leur intention d'apporter leur soutien à l'électrique pour que leur part de marché soit plus importante", a commenté l'OPEP.

C'est là un véritable signe que l'organisation prend au sérieux l'électrique, même si les prédictions faites par l'OPEP sont nettement moins optimistes pour ce mode de transport que celles de certains ONG, gouvernements ou constructeurs. 

 

Mots clés :

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils la prennent au sérieux depuis longtemps. C'est pour ça que tout les plus groupes pétroliers investissent massivement dans les autres énergies, histoires de ne pas perdre la main mise qu'ils pouvaient avoir.

Par

ah bon, un plafond en 2030? Et c'est pas eux qui, il y a quelques années en arrière justifiaient des hausses scandaleuse du cours du pétrôle parce qu'avec la consommation actuelles on serait à court de pétrôle d'ici 2030 ? Maintenant il n'y a plus aucun problème? ça coule à flot?

Par

Le pic pétrolier a déjà été atteint, aujourd'hui on en est à 6 barils consommés pour 1 découvert.

La technologie Electrique doit être subventionné au même titre que les constructeurs d'automobiles thermiques qui reçoivent des millions de leur Etats respectifs.

Je vous garantie qu'en changeant nos priorités financières, la voiture électrique fera un bond en avant qui jettera définitivement la technologie pétrole à la poubelle.

Les batteries au graphène ont une durée de vie dépassant la 20ène d'année, elles se rechargent en quelques minutes et leur autonomie dépasse les 1000 km pour une berline standard, il faut continuer sur ces voies encourageantes.

Par

Nous oublions un peu vite qu'il y a 26 litres de pétrole dans chaque pneu de nos véhicules ainsi que des milliers de litres de pétrole utilisés pour sa fabrication , du plastique,de la résine,de la peinture.

l'énergie électrique n'est pas une source d'énergie, l'électricité est générée par la combustion ou l'usage d'autres formes d'énergie et puis soyons sérieux comment remplacer nos quelques 800 millions de moteurs thermiques de par le monde par une puissance comparable électrique.Il va falloir faire un choix ou alors baisser drastiquement notre consommation d'énergie au niveau mondial.

Par

si un jour on atteint en France les 2 millions de VE => un tiers du parc nucléaire français pour la production d'énergie de ces voitures ! Autant dire que le pétrole est loin d'être mort...

Par

C' est clairement une evidence...

Avant que les voitures electriques representent

une part non negligeable des vehicules routiers dans le monde

on en a pour bien plus d une decenies...

Par

En réponse à SteppeOuais

si un jour on atteint en France les 2 millions de VE => un tiers du parc nucléaire français pour la production d'énergie de ces voitures ! Autant dire que le pétrole est loin d'être mort...

Tu as tord de voir les vehciules electriques comme une charge suplementaires pour le reseau

alors que tous les experts signalent qu ils seront au contraire un excelent outils de lissage de la production electrique...

En particulier dans les pays ayant des grosse unites de productions electriques a la souplesse tres limitee.

Par

En réponse à Noe 09

Le pic pétrolier a déjà été atteint, aujourd'hui on en est à 6 barils consommés pour 1 découvert.

La technologie Electrique doit être subventionné au même titre que les constructeurs d'automobiles thermiques qui reçoivent des millions de leur Etats respectifs.

Je vous garantie qu'en changeant nos priorités financières, la voiture électrique fera un bond en avant qui jettera définitivement la technologie pétrole à la poubelle.

Les batteries au graphène ont une durée de vie dépassant la 20ène d'année, elles se rechargent en quelques minutes et leur autonomie dépasse les 1000 km pour une berline standard, il faut continuer sur ces voies encourageantes.

Encore une fois, pour les constructeurs actuels le soucis de la voiture electrique n est pas dordre technologique

mais d ordre economique.

.

L avenement d une automobile ou la plua value technologique est en dehors des bureau d etude des constructeurs

et qui en plus est ultra fiable, avec un entretien ultra faible et qui n a besoin d aucun reseau de concession pour se vendre est une revolution que les constructeurs ne dominent pas encore.

.

Si a cela on ajoute le fait que la voiture electrique semble ultra adaptee a la conduite autonome et meme aux nouvelles techniques de productions a base d imprimante 3d....

.

On comprend que les constructeurs n avancent pas aussi vite que la technologie existante le permettrait.

Et qu ils se fassent passer devant par des nouveaux venues.

Par

En réponse à nous75

Tu as tord de voir les vehciules electriques comme une charge suplementaires pour le reseau

alors que tous les experts signalent qu ils seront au contraire un excelent outils de lissage de la production electrique...

En particulier dans les pays ayant des grosse unites de productions electriques a la souplesse tres limitee.

Avec le nombre de gens qui refusent le linky, je ne vois pas comment on pourrait réguler raisonnablement coté "consommation".

Sans compter que t'as pas l'air con quand tu prends ta caisse à batteries au matin pour une journée chargée et qu'elle est à moitié déchargée parce qu'on a pompé dedans une parie de la nuit pour réguler le réseau...

Par

En réponse à nous75

Tu as tord de voir les vehciules electriques comme une charge suplementaires pour le reseau

alors que tous les experts signalent qu ils seront au contraire un excelent outils de lissage de la production electrique...

En particulier dans les pays ayant des grosse unites de productions electriques a la souplesse tres limitee.

tu as raison, mais mon propos était de dire que ça ne va pas se faire du jour au lendemain, pour une raison simple : pour éviter l'impact massif d'un rechargement de millions de voitures le soir après le travail, il faudra multiplier les points de recharge un peu partout afin de lisser cet impact: dès que la voiture est à l'arrêt elle doit pouvoir se recharger, et donc diminuer le besoin de recharge ponctuelle en soirée.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire