Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le déclin du diesel commence à se sentir dans les ventes de carburants

Dans Economie / Politique / Marché

Le déclin du diesel commence à se sentir dans les ventes de carburants

Plus de 50 millions de mètres cubes de carburant ont été écoulés dans les stations françaises en 2016, soit une hausse en un an de 0,4 %. La demande pour le sans-plomb a progressé tandis que les ventes de gazole ont diminué. Très légèrement certes, mais c'est un nouveau signe confirmant la fin de l'âge d'or du diesel.

Le bilan des ventes de 2017 pourrait être très symbolique : la part du diesel dans les immatriculations de voitures neuves devrait passer (légèrement) sous la barre des 50 %. En 2012, les autos fonctionnant au gazole représentaient 73 % des livraisons !

Commencé il y a plusieurs années, le déclin s'est accéléré avec l'éclatement du scandale Volkswagen, qui éclabousse de plus en plus de constructeurs (dernier en date : Citroën). Les clients changent aussi leurs habitudes face à une fiscalité de moins en moins avantageuse pour le gazole, dont les taxes augmentent plus vite que celles du sans-plomb. Le gouvernement souhaite un alignement des prix à l'horizon 2020. Rentabiliser un diesel va devenir mission impossible !

Le parc automobile mettra tout de même du temps à se dé-dieseliser de façon importante. Mais nous sommes à une époque charnière. Le CCFA (Comité des Constructeurs Français d'Automobiles) avait ainsi révélé en juillet 2016 que la part du diesel dans le parc français de voitures particulières (32 millions d'autos) était de 62,2 %, une valeur pour la première fois en baisse (- 0,2 point en un an).

Une nouvelle donnée confirme le fait qu'une mutation prend forme : les ventes dans les stations-service. Selon l'Ufip (Union Française des Industries Pétrolières), les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont progressé de 0,4 % en un an (avec 51 millions de mètres cubes). Si la demande de sans-plomb a augmenté de 2,7 %, celle de gazole a reculé de 0,1 %.

Mais une statistique montre que le diesel est loin de quitter nos routes : la part du gazole dans les ventes à la pompe est de 80,8 % ! Rien d'étonnant, les professionnels, qui ont de gros kilométrages annuels, roulent quasiment tous au gazole, profitant d'une déductibilité de la TVA sur ce carburant. Il va y avoir aussi du changement à ce niveau, puisque le sans-plomb va à son tour profiter progressivement du même avantage fiscal.

Commentaires (26)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est bien, moins de carburants vendus et moins de taxes pour l'état, avec tous ces gags des gouvernements et autres élus tout le monde s'y est mis au "à pinces" suivant en cela l'exemple de Elliot le pilote et de sa fameuse tenue jaune :oui:

le gouvernement va devoir trouver du pognon ailleurs maintenant donc gare a ceux qui pensent faire leur plein électrique a 0,90€ le kilomètre car un compteur Linky est parfaitement capable de détecter un rechargement de voiture électrique :wink: restera bien sur ceux qui avec une dynamo branché sur leur vélo d'appartement pourront recharger via un générateur d'énergie acheté sur labaie et dont la détention sera surement soumis à la taxation :bah:

Par

0,90€ les 100km bien sur :ange:

Par

C'est surtout parce que le diesel n'est plus commercialisé sur les voitures de catégorie A (Twingo, C1, 108, Up etc )

Par

En réponse à zemik

c'est bien, moins de carburants vendus et moins de taxes pour l'état, avec tous ces gags des gouvernements et autres élus tout le monde s'y est mis au "à pinces" suivant en cela l'exemple de Elliot le pilote et de sa fameuse tenue jaune :oui:

le gouvernement va devoir trouver du pognon ailleurs maintenant donc gare a ceux qui pensent faire leur plein électrique a 0,90€ le kilomètre car un compteur Linky est parfaitement capable de détecter un rechargement de voiture électrique :wink: restera bien sur ceux qui avec une dynamo branché sur leur vélo d'appartement pourront recharger via un générateur d'énergie acheté sur labaie et dont la détention sera surement soumis à la taxation :bah:

T'inquiètes pas pour eux. Ils nous ont ressortis la vignette sous couvert d'écologie. Pour l'instant elle n'est pas renouvelable, mais j'ai comme le sentiment que ça venir, comme ça une petite manne annuelle sans se forcer... Parce que dans 5 ans, j'ai du mal à croire que les voitures avec pastille "1" aujourd'hui seront toujours "1"...

Par

En réponse à zemik

c'est bien, moins de carburants vendus et moins de taxes pour l'état, avec tous ces gags des gouvernements et autres élus tout le monde s'y est mis au "à pinces" suivant en cela l'exemple de Elliot le pilote et de sa fameuse tenue jaune :oui:

le gouvernement va devoir trouver du pognon ailleurs maintenant donc gare a ceux qui pensent faire leur plein électrique a 0,90€ le kilomètre car un compteur Linky est parfaitement capable de détecter un rechargement de voiture électrique :wink: restera bien sur ceux qui avec une dynamo branché sur leur vélo d'appartement pourront recharger via un générateur d'énergie acheté sur labaie et dont la détention sera surement soumis à la taxation :bah:

Ils taxeront l'essence et le gazole le plus de temps possible une fois qu'ils les auront enterré ils se feront un plaisir de taxer les nouvelles énergies...

Par

la roue de la propagande tourne et tourne encore ...

Par

En réponse à Couscous78

T'inquiètes pas pour eux. Ils nous ont ressortis la vignette sous couvert d'écologie. Pour l'instant elle n'est pas renouvelable, mais j'ai comme le sentiment que ça venir, comme ça une petite manne annuelle sans se forcer... Parce que dans 5 ans, j'ai du mal à croire que les voitures avec pastille "1" aujourd'hui seront toujours "1"...

Bah c'est évident que non, à chaque nouvelle norme euro X il faudra que le barème suive, et donc la grille et l'attribution des vignettes qui vont avec.

Toujours plus loin, toujours plus fort.

Bientôt on va demander aux véhicules de dépolluer l'air environnant !

Par

En réponse à 114cc

Bah c'est évident que non, à chaque nouvelle norme euro X il faudra que le barème suive, et donc la grille et l'attribution des vignettes qui vont avec.

Toujours plus loin, toujours plus fort.

Bientôt on va demander aux véhicules de dépolluer l'air environnant !

Ca va suivre la même logique que le barème du (bonus/)malus, à chaque nouvelle édition de la norme euro, Bio, une nouvelle imposition plus sévère, c'est ça le progrès.

Et encore, on ne paye pas le malus tous les ans comme certains pays ...

Par

cool baisse de la demande = baisse des prix pour le diesel

Par

En réponse à zemik

c'est bien, moins de carburants vendus et moins de taxes pour l'état, avec tous ces gags des gouvernements et autres élus tout le monde s'y est mis au "à pinces" suivant en cela l'exemple de Elliot le pilote et de sa fameuse tenue jaune :oui:

le gouvernement va devoir trouver du pognon ailleurs maintenant donc gare a ceux qui pensent faire leur plein électrique a 0,90€ le kilomètre car un compteur Linky est parfaitement capable de détecter un rechargement de voiture électrique :wink: restera bien sur ceux qui avec une dynamo branché sur leur vélo d'appartement pourront recharger via un générateur d'énergie acheté sur labaie et dont la détention sera surement soumis à la taxation :bah:

Sauf que le SP étant plus taxé que le Go, c'est au contraire plus de pognon pour l'état ;)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire