Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Le gouvernement envisage d'utiliser des brouilleurs contre les outils numériques de signalisation des contrôles

Dans Pratique / Autres actu pratique

Le gouvernement envisage d'utiliser des brouilleurs contre les outils numériques de signalisation des contrôles

Ce matin, nous vous annoncions le nouveau décret lancé par le gouvernement français qui espère avoir l'approbation de la Commission européenne pour interdire les supports numériques de signalisation des contrôles. Mais voilà que l'association 40 millions d'automobilistes signale que les pouvoirs publics pensent également à utiliser des brouilleurs...

L'affaire de la signalisation des contrôles routiers sur la page Facebook, qui s'était terminée au tribunal et en faveur des défendeurs, a apparemment laissé le gouvernement et la sécurité routière dans un grand désarroi. La France a en effet présenté ces derniers jours un décret à la Commission européenne visant à interdire l'utilisation de dispositifs numériques de signalisation des contrôles routiers (GPS, applications, pages internet...).

 

Mais ce n'est pas tout, puisque selon l'association 40 millions d'automobilistes, l'Etat envisage également d'avoir recours à des brouilleurs afin d'empêcher que ces appareils servent de plateforme de communication pour les contrôles routiers. Un système malgré tout bien pratique lorsqu'il s'agit d'objets sur la route, d'accidents, d'embouteillages soudains et de tout ce qui pourrait créer un danger.

 

"C’est un cadeau empoisonné que fait le Gouvernement sortant au prochain Président de la République, qui aura à gérer ce dossier hautement polémique dès les premiers jours de son quinquennat ! Déjà en 2011, les utilisateurs de ce type de produits avaient fait montre d’une importante force de mobilisation ; aujourd’hui, ils sont 4 fois plus nombreux ! C’est dire s’il faut s’attendre à des mouvements de protestation sans précédent", explique le délégué général de l'association.

 

Pour l'instant, les détails concernant le fonctionnement de ce brouillage ne sont pas connus, mais il est aujourd'hui possible de brouiller le signal de smartphones dans des cas bien précis, comme dans un concert, pour empêcher les spectateurs de filmer. Tout est donc possible...

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il y a ceux qui aime la France pour dépouiller les Français, ceux qui aime la France pour protéger les Français :good:

Par

La bonne blague.

- Brouiller les téléphones sur au moins 10km, sinon il suffit d'attendre?

- De forte chances d'être illégal car non limité aux seuls appli type waze.

Enfait, c'est le 01 avril aujourd'hui, le jour des bon vieux poissons!

;)

Par

C'est vraiment du n'importe quoi. Ils veulent que la technologie avance mais en utilisant ce type d'appareil on régresse. Le pire sera les voitures autonomes et ultra connecté. Il aura peut-être des problèmes.

Par

En gros plus de téléphone mobile sur 10km... Le ridicule ne tue pas.

Par

Ceux qui habiteront à côté vont être content

Par

Ca semble fumeux ce truc, me demande si c'est pas 40 millions d'automobilistes qui essaie de faire peur aux gens pour les mobiliser.

Par

illegale de brouiller sur voie publique. non?

Par

Quand il n'y aura plus de réseau, ça voudra dire qu'il y a un radar

Par

Le brouillage hors cadre militaire est purement interdit. Il sera difficile de faire appliquer cela. D'autant qu'un brouillage (sur 5 gammes de fréquence) nécessite une puissance monstrueuse, donc va totalement irradier les forces de l'ordre...

Par

Que d'efforts pour nuire toujours plus.:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire