Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le gouvernement investira 700 millions d'euros pour la prime à la casse

Dans Economie / Politique / Finance

Le gouvernement investira 700 millions d'euros pour la prime à la casse

Le premier ministre a annoncé en début de semaine un grand plan d'investissement pour la France de près de 60 milliards d'euros. L'automobile n'est évidemment pas oubliée puisque les pouvoirs publics veulent mettre l'accent sur la transition énergétique et l'écologie. La prime à la casse coûtera à elle seule 700 millions d'euros entre 2018 et 2022, dans le but de remplacer quelque 500 000 véhicules roulant dans l'Hexagone.

57 milliards d'euros, c'est le nouveau grand plan d'investissements prévu par le gouvernement pour relancer la France dans certains secteurs. La transition écologique et la formation sont les deux plus gros piliers de ce plan, et justement, l'automobile entre parfaitement dans l'écologie puisque les pouvoirs publics annoncent avoir alloué quelque 700 millions d'euros au retour de la prime à la casse, qui avait cessé fin 2010.

Un objectif ambitieux

La prime à la casse représente 6 % du budget dédié spécifiquement aux transports durables, un domaine privilégié par de plus en plus de gouvernements qui s'inquiètent de la qualité de l'air dans les villes, après des années à avoir favorisé assez largement des carburants comme le gazole, y compris sur les citadines.

Aujourd'hui, nous sommes dans une phase transitoire où une partie du parc automobile doit être renouvelé. Entre 2018 et 2022, l'Etat prévoit ainsi de favoriser le remplacement de 100 000 véhicules par an, soit un demi-million d'autos qui iront à la casse d'ici 2022, la plupart étant évidemment les vieux diesels visés par le gouvernement.

En plus du remplacement de ces 500 000 autos, l'Etat espère encourager la mise à la retraite de près de 10 millions d'autos jugées anciennes et polluantes, dont 7 millions de diesels assemblés avant 2006.

Notons enfin que sur les 4,1 milliards d'euros alloués aux transports durables, 700 millions d'euros sont prévus pour la rénovation des axes routiers et 500 millions seront destinés aux collectivités afin d'améliorer les transports en commun.

 

Mots clés :

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est quand même con que PSA ne prenne pas au sérieux le mouvement électrique. Parce que pendant qu'ils vont essayer de ventre des véhicules thermiques au prix fort, des véhicules pas forcément mieux, en électrique ou hybride, vont se retrouver bien moins cher avec ces subventions.

Par

Les constructeurs (tous hein, pas que français) français ont trichés sur le diesel, mais allons-y usons de l'argent public pour relancer la machine, ça coûte pas cher, c'est l'argent du contribuable !

Par

Opération nettoyage lancé par le gouvernement, après avoir fiscalement incité les Français durant deux décennies a acheter du diesel, devenu indésirable, on les met a la casse.

Les personnes a revenu faible 'Smic' qui ont impérativement besoin d'une voiture pas chère pour aller bosser vont faire comment ? Les hybrides et électriques sont hors budget pour eux, les occasions Euro 5 ou 6 récentes à plus de dix mille voir quinze mille euros !!! pas sur qu'ils est les moyens de se les payer....

Par

En réponse à clefdedouze

C'est quand même con que PSA ne prenne pas au sérieux le mouvement électrique. Parce que pendant qu'ils vont essayer de ventre des véhicules thermiques au prix fort, des véhicules pas forcément mieux, en électrique ou hybride, vont se retrouver bien moins cher avec ces subventions.

2018-2022 c'est vraiment du court term. L'explosion de l'offre VL électrique est plutôt annoncée pour 2025-2030.

Mais c'est vrai que l'état va très probablement offrir encore plus de crédits d'impôts et d'aides directes pour l'achat d'un VL électrique quand l'offre sera plus abondante.

Par

En réponse à pdumoulin

Opération nettoyage lancé par le gouvernement, après avoir fiscalement incité les Français durant deux décennies a acheter du diesel, devenu indésirable, on les met a la casse.

Les personnes a revenu faible 'Smic' qui ont impérativement besoin d'une voiture pas chère pour aller bosser vont faire comment ? Les hybrides et électriques sont hors budget pour eux, les occasions Euro 5 ou 6 récentes à plus de dix mille voir quinze mille euros !!! pas sur qu'ils est les moyens de se les payer....

Les smicards ne représente pas vraiment la cible de cette campagne. C'est plus les classes moyennes qui actuellement roules avec des bagnoles de 10-12 ans majoritairement diesel et qui dans quelques années changeront pour plus récent. Même si l'achat d'une nouvelle caisse représente toujours un budget important, cette aide j'en suis sure, fera accélérer la décision de bon nombre de personnes.

Et par ailleurs, ceux qui n'ont pas les moyens de changer de se verront pas financièrement pénalisés, comme lors de la dernière grande campagne du même genre.

Par

Mettre à la benne de vieux véhicules diesel c’est bien, mais les plus récents ne sont pas beaucoup mieux, ils puent toujours autant voir plus

Par

En réponse à Ledieselcapue

Mettre à la benne de vieux véhicules diesel c’est bien, mais les plus récents ne sont pas beaucoup mieux, ils puent toujours autant voir plus

vue ton pseudo, je pense que la discussion est perdue d'avance, mais je vais tout de même tenter.

Les nouveaux diesels sont fapé, donc émettent moins de particules et plus les grosses fumées noires qui pues.

Le FAP est devenue obligatoire en 2011 (en France), ce sont justement tout les véhicules produit sans le FAP qui sont toujours sur les routes que le gouvernement voudrait remplacer.

Par

Les diesels équipés de Fap polluent moins « visuellement » c’est certain mais c'est pas gagné quand à l’efficacité des dispositifs même sur des véhicules sortis au courant de l’année.

Si on veut faire du développement durable la meilleure solution reste encore de faire durer le parc d’en vehicules existants et de développer les solutions de transport alternatives que de vouloir mettre à la casse des véhicules qui fonctionnent parfaitement par des véhicules dont l’aspect « écologique «  reste incertain!

Par

Pour mettre au rebut les TDI et l'achat de voiture française. ..:bien:

Par

En réponse à Corvintetö

vue ton pseudo, je pense que la discussion est perdue d'avance, mais je vais tout de même tenter.

Les nouveaux diesels sont fapé, donc émettent moins de particules et plus les grosses fumées noires qui pues.

Le FAP est devenue obligatoire en 2011 (en France), ce sont justement tout les véhicules produit sans le FAP qui sont toujours sur les routes que le gouvernement voudrait remplacer.

J’ai pas parlé de particules, et il faut bien être naïf pour croire que le FAP règle le problème, au contraire il en crée plus, d’où la norme Euro 6 qui ajoute le catalyseur de nox, et ce dernier crée un nouveau problème, et tout ça ne change pas l’odeur immonde du diesel qui a envahit nos villes depuis longtemps, le diesel propre n’existe pas et n’existera jamais, la preuve ils sont tous obligés de tricher pour passer les homologations

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire