Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le gouvernement veut donner le droit aux municipalités d'installer des péages urbains

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Le gouvernement veut donner le droit aux municipalités d'installer des péages urbains

Les villes auraient-elles le pouvoir, dans un futur proche, d'installer un péage à l'entrée de leur centre urbain, à la manière de ce qui est fait à Londres et dans d'autres grandes villes européennes ? La ministre des Transports voudrait justement donner cette possibilité aux municipalités françaises, via le prochain projet de loi sur la mobilité.

Dans les mois à venir, le gouvernement validera la nouvelle loi sur les mobilités. Nos confrères des Echos nous annoncent déjà certaines informations intéressantes, comme la vignette pour les poids lourds circulant sur route nationale, ou encore l'autorisation du "transport entre particuliers" (avec rémunération) dans les zones dites "blanches", où aucune autorité ne gère les transports d'une manière globale. 

Mais celle qui pourrait faire le plus grincer des dents est la volonté de donner la liberté aux mairies et municipalités de mettre en place des péages urbains à l'entrée des villes. Péage qui fonctionnerait automatiquement, avec lecteur de la plaque d'immatriculation et facturation après coup.

La volonté est toujours la même : chasser la voiture particulière des zones urbaines au profit des transports en commun. Et  pour ceux qui sont à la campagne ou dans des zones moyennement denses sans maillage suffisant, le gouvernement veut mettre fortement en avant le covoiturage et les mobilités alternatives à l'automobile.

Jusqu'ici, les maires avaient déjà la possibilité d'installer des péages urbains, mais dans un cadre expérimental seulement, sur trois ans maximum. Si cette modification passe, ils pourront alors avoir le loisir de l'installer définitivement.

Mots clés :

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

comme d'habitude ... on mets les entreprises dans les villes et ensuite on s'étonne que les salariés se pointent en voiture

Par

Quel pays de merde sérieux !!!

Par

Et bien dire qu'il y a encore quelques mois ils nous vantaient le gain de pouvoir d'achat avec la suppression de la TH et autres bricolages et hop via les automobilistes on va vite tout récupérer. Augmentation du pouvoir d'achat pour ceux obligé de travailler? 0 même pire il va être négatif. mdr

Par

En réponse à tgrstance_

Quel pays de merde sérieux !!!

Attend c'est pas finit, dans le secteur des transports comme dans d'autres.

Et ouais les gars, quand on vote pour un ex banquier de Rothshild, faut pas s'étonner et pleurer ensuite.

Par

Et comme d'habitude, à part "taxer" toujours "taxer", quelles sont les vraies politiques quant à la "mobilité"...?? Ou en sont les "transports en commun"...?? Aucune solution réelle, mais l'on "taxe", l'on "impose"...! Voilà les "solutions" (bidons...) de nos politiques aujourd'hui...!! Et qu'en est-il des gens "des campagnes" ou des zones "péri-urbaines"...?? Ah oui, il y aura des moyens de transport "alternatifs"... : Le "co-voiturage" par exemple... Concrètement, comment pouvez-vous mettre cela en oeuvre, à part dans certains cas pour le travail...?!? Totalement irréaliste...et irréalisable... (Qui achètera un véhicule pour les autres...???). En fait, nous allons revenir à la situation d'il y a plusieurs décennies... : Les gens n'iront pas, ou rarement, dans les villes... Au moins, cela reformera tout le "tissu social" détricoté depuis des lustres dans ces zones...!

Par

A peine croyable qu'en aussi peu de temps, ce gouvernement de banquier arrive a nous pondre autant de bêtises et autant de taxes. J'en reste sans voix

En bref, vive la province ... ah merde c'est chaud de trouver un taff

Vous faites pas avoir une autre fois en 2022 ! ça paraissait évident pour moi mais pas pour 65% des français

Par

J’espère que les pro80 vont être d’accord.

Moins de monde en ville, donc moins de risque d’accident etc...

Je sais que c’est stupide ce que je viens d’écrire, mais bon.

Ça rentre dans une politique globale du fric, dont les 80 font partie.

Par

En réponse à MotherKaiser

A peine croyable qu'en aussi peu de temps, ce gouvernement de banquier arrive a nous pondre autant de bêtises et autant de taxes. J'en reste sans voix

En bref, vive la province ... ah merde c'est chaud de trouver un taff

Vous faites pas avoir une autre fois en 2022 ! ça paraissait évident pour moi mais pas pour 65% des français

En 2022 la même pièce de théâtre va recommencer. Y'a tellement en jeu que l'illusion du choix ne peut que perdurer encore un peu.

Par

Une manière de désengager de plus ne plus l'état à financer les grandes villes remplacer par une autorisation aux communes de taxer les pauvres automobilistes......Quel avenir radieux.....

Par

Parfait comme cela, les entreprises vont quitter paris et aller en banlieue.. comme PSA.. tant mieux..

J'espere que les parisiens vont rester entre eux.. sans venir emmerder les autres..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire