Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le GP cross du Mexique sous haute tension

Dans Moto / Sport

Le GP cross du Mexique sous haute tension

Si les pistes proposées aux pilotes en championnat du monde de motocross ne font pas toujours l'unanimité, là au Mexique, il semble que la texture du sol, un mélange de terre friable et de graviers soit à l'origine de la grogne des pilotes.


En début de journée hier, le circuit de Guadalajara a à peu près résisté mais rapidement au-delà de la qualité du sol, la poussière pour les pré-qualif est devenue dangereuse. Les pilotes dans leur globalité mis à part les locaux et un ou deux autres ont fait bloc pour que la piste soit pour le moins arrosée. Devant un manque de dialogue, ils ont refusé de prendre part aux qualif qui ont tourné au folklore.


Mais si l'ont arrose à tout va quelques heures avant une course, l'eau reste en surface, rend la piste glissante. Hier soir les organisateurs devaient donc arroser copieusement le circuit, espérons qu'aujourd'hui les conditions seront meilleures afin que les manches puissent se dérouler « normalement ».


Pas une première en fait, pas si loin de nous au Brésil en 2010, les qualif' se déroulent dans une poussière effroyable, alors on arrose copieusement, rendant la piste piégeuse on se souvient que Frossard en avait fait les frais. Toujours au Brésil pour la finale de l'année précédente, la piste n'avait pas supporté les averses du samedi et les courses du dimanche avaient bien failli être annulées.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire