Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Le marché européen progresse, mais Volkswagen patine

Dans Economie / Politique / Marché

Le marché de l'automobile européen a crû de 8% en volume au premier trimestre, porté notamment par les bonnes ventes des modèles typés SUV. La quasi-totalité les constructeurs progresse fortement, à l'exception notable de Volkswagen, toujours empêtré dans le scandale des émissions polluantes.

Pour soutenir les ventes, Volkswagen utilise la bonne vieille métrhode des rabais conséquents. Une pratique dont il n'était guère coutumier jusqu'ici.
Pour soutenir les ventes, Volkswagen utilise la bonne vieille métrhode des rabais conséquents. Une pratique dont il n'était guère coutumier jusqu'ici.

Le marché européen avait terminé l'année 2015 en hausse de 9,3%, et la dynamique positive se poursuit au premier trimestre 2016, soutenu notamment par les bonnes ventes du secteur des SUV, en hausse de 25% au premier trimestre. Sur les cinq principaux marchés du continent (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Espagne, soit 78% des ventes globales), le volume des ventes globales a ainsi progressé de 8% pour s'établir à près de 2,9 millions de voitures neuves. Parmi les constructeurs en forme, citons par exemple les Français (+9% pour Renault, +8% pour Citroën et +7% pour Peugeot), Opel (+10%) ou bien encore Fiat (+17%). Bref, ça roule pour tout le monde...sauf Volkswagen qui, bien que toujours n°1 incontesté des ventes, a vu celles-ci s'éroder de 1% sur la période.

Le cabinet de conseil Jato précise ainsi qu'en mars, les immatriculations du constructeur ont baissé de 6% en Allemagne, 17% en Espagne, et que ses parts de marché se sont aussi érodées en France et Grande-Bretagne. Si les citadines et compactes continuent de plaire (+4% pour la Golf, +2% sur la Polo), les modèles plus imposants type Passat marquent le pas. On note au passage que seuls Ford, Hyundai, Nissan et Seat ont aussi perdu du terrain en mars, tandis que tous les autres constructeurs accéléraient

Pour corriger le tir, Volkswagen s'engage dans une politique tarifaire agressive, pratique dont il n'est habituellement guère coutumier. Les Echos rapportent ainsi ce matin que le constructeur pratique en Allemagne des rabais conséquents, avec un avantage client qui peut atteindre 25% du prix d'une Golf VII. Or, c'est rarement sur leur marché domestique que les constructeurs se montrent les plus généreux. L'onde de choc provquée par le dieselgate continue donc de se propager...en épargnant Audi et Skoda, dont les ventes se sont respectivement améliorées de 14 et 7% au premier trimestre (-6% pour Seat, par contre). C'est donc juste une question de temps avant que Volkswagen retrouve des couleurs. Dans l'intervalle, il y a manifestement quelques bonnes affaires à réaliser.

Vidéos populaires

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

-25% sur une golf, en Allemagne, c'est assez impressionnant, et elle vaut déjà un peu plus son prix :violon: par contre Audi qui progresse de 16% c'est ouf comparé à VW :beuh:

Par

Normal pour Vw, leur gamme est soit vieillissante (Polo et Up), soit hors du marché tendance (SUV Polo, SUV Golf, SUV Passat pas encore disponibles avant 2017/2018).

Les nouveaux modèles Touran (mise en vente ces derniers mois) et Tiguan (mise en vente ces jours) devraient tirer les ventes d'ici juin.

Et avec le lifting de la Golf dès octobre, les ventes de VW devraient tout simplement rester stables avec une part de marché en légère baisse.

Mais dès mi-2017, les ventes devraient reprendre l’ascenseur....

Par

Et toujours la même histoire....un simple tableau pour illustrer votre laïus, c'est vraiment au dessus de vos forces chez Cara ?

Surtout quand on tente de tirer les fils d'un article mélangeant ventes trimestrielles, mensuelles, de certains constructeurs et de certains pays et de certains modèles....

A part ça, pas idée que quand on pond :

"...soutenu notamment par les bonnes ventes du secteur des SUV, en hausse de 25% au premier trimestre."

Ça puisse expliquer bien autant que "l'affaire" la modeste performance de VW ( -1%), de par l'absence d'offre sur le segment de ces modèles en version compacte, et du renouvellement du Tiguan, à date non inclus pas dans les chiffres de vente ?

Par

En réponse à NewOwnerA5SB

Normal pour Vw, leur gamme est soit vieillissante (Polo et Up), soit hors du marché tendance (SUV Polo, SUV Golf, SUV Passat pas encore disponibles avant 2017/2018).

Les nouveaux modèles Touran (mise en vente ces derniers mois) et Tiguan (mise en vente ces jours) devraient tirer les ventes d'ici juin.

Et avec le lifting de la Golf dès octobre, les ventes de VW devraient tout simplement rester stables avec une part de marché en légère baisse.

Mais dès mi-2017, les ventes devraient reprendre l’ascenseur....

Je crois pas qu'on puisse dire que VW à déjà fais dans le tendance, ils ont toujours été plutôt sage avec les tendances.., Mais c'est clair, le ventes devraient rapidement reprendre, surtout avec restylage ici et là, car en fin de compte les gens achètent audi et pas VW, donc pas au fait que finalement ils font vivre VW.

Par

Je suis assez content de ça. J'ai un ami ayant une skoda et volkswagen ne prend même pas la peine de s'occuper de sa voiture. Même après le scandale, ils se permettent se genre de chose. De plus en plus déçu par ce groupe...

Par

En réponse à NewOwnerA5SB

Normal pour Vw, leur gamme est soit vieillissante (Polo et Up), soit hors du marché tendance (SUV Polo, SUV Golf, SUV Passat pas encore disponibles avant 2017/2018).

Les nouveaux modèles Touran (mise en vente ces derniers mois) et Tiguan (mise en vente ces jours) devraient tirer les ventes d'ici juin.

Et avec le lifting de la Golf dès octobre, les ventes de VW devraient tout simplement rester stables avec une part de marché en légère baisse.

Mais dès mi-2017, les ventes devraient reprendre l’ascenseur....

Exactement, il me semble que la baisse est surtout dûe à une gamme inadaptée plutôt qu'au scandale VW. J'ai l'impression qu'à part en Allemagne, quasi tout le monde se contrefiche de cette affaire. En outre, pourquoi les autres membres de la galaxie VW voient leurs ventes augmenter?

Par

En réponse à NewOwnerA5SB

Normal pour Vw, leur gamme est soit vieillissante (Polo et Up), soit hors du marché tendance (SUV Polo, SUV Golf, SUV Passat pas encore disponibles avant 2017/2018).

Les nouveaux modèles Touran (mise en vente ces derniers mois) et Tiguan (mise en vente ces jours) devraient tirer les ventes d'ici juin.

Et avec le lifting de la Golf dès octobre, les ventes de VW devraient tout simplement rester stables avec une part de marché en légère baisse.

Mais dès mi-2017, les ventes devraient reprendre l’ascenseur....

L'ascenseur ? Pour descendre au sous-sol...

Par

Même en "allant mal", VW est premier.Les autres se contentent de progresser fortement.Bin oui!

Par

ils sont en train de renouveler qques vehicules aussi

Par

Amélioration des ventes d'Audi et Skoda, tous les acheteurs ne focalisent pas sur cette affaire et les voitures neuves sur parc ou commandables ne sont pas concernées........au bout d'un moment il faut passer à autre chose.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire