Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le ministère de l'intérieur assure la fiabilité des moyens de lutte contre l'insécurité routière

Dans Moto / Pratique

Le ministère de l'intérieur assure la fiabilité des moyens de lutte contre l'insécurité routière

Après les nombreuses polémiques émises contre les moyens de lutte contre la l'insécurité routière (les radars par exemple), le Ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que les moyens utilisés étaient fiables. Voici donc le communiqué officiel du ministère datant du 7 janvier :


"Certaines voix se sont exprimées pour mettre en cause, sous divers prétextes, la fiabilité des moyens utilisés pour lutter contre l'insécurité routière.


La semaine dernière, un avocat mettait en cause la fiabilité des éthylotests utilisés par les forces de l'ordre, s'appuyant sur un jugement isolé portant en fait sur un éthylomètre.


Le ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales rappelle que tous les éthylomètres utilisés par la police et la gendarmerie sont homologués et parfaitement fiables.


Ce matin, un président d'automobile club tente de relancer une polémique sur la fiabilité des contrôles de vitesse par les radars automatiques.


Le ministère de l'Intérieur confirme que les radars fixes et embarqués sont installés et ajustés conformément aux prescriptions. Les policiers et gendarmes qui utilisent les radars embarqués sont formés à la mise en œuvre et au paramétrage de ces appareils et disposent, à cette fin, du matériel et de la documentation nécessaires.


Le ministère de l'Intérieur rappelle, en outre, que toute personne ayant fait l'objet d'une contravention en matière de circulation routière peut la contester. Un formulaire est même systématiquement joint aux avis de contravention en matière de vitesse. Il appartient, ensuite, à l'autorité judiciaire d'apprécier la suite à donner à chaque requête.


Face à ces polémiques, le ministère de l'Intérieur souligne que les mesures prises depuis 5 ans pour lutter contre l'insécurité routière ont permis de sauver plus de 10 000 vies et d'épargner plus de 100 000 blessés. L'action des forces de sécurité n'a d'autre but que de réduire encore le nombre des victimes, dans le strict respect du droit des usagers."


Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Merci le ministère du foutage de gueule !

Par Anonyme

les radars fixes sont pas toujours mis dans les endroits dangereux et les mobiles sont toujours bien cachés on peux pas appeler ça de la prévention il faut arrêter de prendre pour des "cons" ce n'est ni plus ni moins des pompes à friques

Par Anonyme

En gros seuls les radars sauvent les vies et l'ensemble des améliorations techniques des constructeurs automobile n'est que publicité mensongère?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire