Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le PDG d'Apple, Tim Cook, reconnaît enfin que la pomme travaille sur l'automobile

La rumeur est persistante depuis des années. Apple travaillerait à développer sa propre automobile. Mais jamais un seul dirigeant de la marque n'avait confirmé cela. Une donne qui change aujourd'hui puisque Tim Cook, son PDG, reconnaît pour la première fois explorer cette voie.

Le PDG d'Apple, Tim Cook, reconnaît enfin que la pomme travaille sur l'automobile

Le feuilleton de la "Apple car", ou "iCar" ne date pas d'hier. Les rumeurs sont toujours allées bon train concernant le développement en secret par Apple d'une auto, a priori électrique, concurrente des Tesla, et qui pourrait être autonome, à la manière d'une Google car. Aucunes certitudes, beaucoup de on-dits.

 

Aujourd'hui, à la faveur d'une interview dans le magazine Fortune, Tim Cook, à la tête de l'entreprise, reconnaît que sa firme bosse sur le sujet. Enfin. Et cela réveille les passions des fans de la pomme croquée.

Ce sont nos confrères des très bien informés sites consomac et macworld qui ont repéré l'info. Alors bien sûr, comme souvent lorsqu'un projet n'est pas encore très avancé, le discours reste prudent et il faut savoir lire entre les lignes, mais voici quelques extraits de l'interview :

 

Question : "Vous avez parlé de de voiture dans leur globalité, mais vous n'avez fait aucun commentaire sur le projet dont tout le monde parle. Wikipedia présente une longue liste de spécialistes automobiles qui ont rejoint Apple. Pourquoi ne pas en profiter pour dire "vous savez quoi ? Tout est là, on se lance" "

Réponse : "Je ne vais pas faire ça, probablement. Mais ce qui est intéressant c'est que nous sommes des gens curieux, nous explorons des produits. [...] Ceci dit nous discutons et débattons de nombreuses choses, et en réalisons beaucoup moins."

Question : "Pouvez-vous vous permettre de dépenser des grosses sommes d'argent dans des projets que vous n'êtes pas sûrs de commercialiser."

Réponse : "Pouvons-nous le faire ? Oui. Mais le faisons-nous ? Nous n'avons pas besoin de dépenser beaucoup pour explorer. [...] Mais quand nous dépensons de grosses sommes, alors c'est que nous allons commercialiser. Nous explorons plusieurs choses avec plusieurs équipes : ça s'appelle être curieux. [...] Mais lorsque nous commençons à dépenser beaucoup,notamment sur du matériel de production, cela signifie que nous nous engageons."

Question : "Donc vous faites la différence entre dépenser beaucoup dans du matériel, et avoir des équipes de centaines de personnes ? Cela ne représente pas beaucoup d'argent ?"

Réponse : "Non, je ne dirais pas que cela représente des tonnes d'argent"

 

Ce qu'il faut lire entre les lignes, c'est que oui, c'est une réalité, Apple travaille sur un projet voiture, qui est de fait connu, c'est le projet "Titan". Mais que tant que la marque de Cuppertino n'aura pas investi massivement dans du matériel, elle pourra faire marche arrière si elle voit que cela n'est pas intéressant ou rentable.

 

N'en reste pas moins que la marque a débauché de nombreux ingénieurs et personnalité du monde automoile, c'est un fait. Par exemple, Doug Bett, 25 ans d'expérience dans l'auto chez Nissan et Toyota, et responsable qualité chez Fiat Chrysler automobile depuis 2007 et jusqu'à l'année dernière. Mais aussi Nick Sampson, ex-directeur de l'ingénierie châssis chez Tesla. En parlant de Tesla, 50 employés d'Apple précisent dans leur parcous sur les sites d'emploi qu'ils travaillaient précédemment chez Tesla. Et Elon Musk lui-même, PDG de TEsla, affirme qu'Apple fait tout pour débaucher ses ingénieurs, offrant des bonus de 250 mille dollars et 60 % de salaire en plus...

Autre indice, Apple a acquis des noms de domaine automobiles, comme apple.car, apple.cars et apple.auto.

Enfin, ils ont pris contact avec Magna Steyr, en autriche, une firme qui fabrique des voitures en marque blanche, sous license.

 

Bref, vous l'aurez compris, avec ces nouvelles déclarations, le doute n'est plus permis. Mais ce dernier subsiste quand au fait d'aller jusqu'au bout du projet.

 

Mots clés :

Commentaires (74)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

en même temps si ils nous sortent les mêmes caractéristiques que leurs téléphones... Trop cher, trop fragile et faible autonomie... les autres constructeurs n'ont pas à s'inquiéter.

Quoi que le service communication de Apple est très très efficace.

Par

Ils ont embauché l'ancien responsable qualité de chez Fiat ?

Celui de Lada etait pas disponible ?

Par

La voiture sera compatible iPhone...

la prise électrique sera propriétaire...

couleur blanche uniquement... faudra acheter des coques voitures :beuh:

Et cher, non évolutif, maintenance cher... on verra bien!

Par

En réponse à parlons-en

en même temps si ils nous sortent les mêmes caractéristiques que leurs téléphones... Trop cher, trop fragile et faible autonomie... les autres constructeurs n'ont pas à s'inquiéter.

Quoi que le service communication de Apple est très très efficace.

Si c'est comme leurs téléphone l'I-Car sera fiabilisé après 3 generation au moins,

et la première du nom aura surement des roues carrées.

J’espère qu'Apple vas se rendre compte à quel point les autorités comme les clients ont un niveau d’exigence dans l'automobile infiniment supérieur à ce à quoi est habitué la marque à la pomme.

Par

Ceci est une révolution, elle peut rouler.

Par

En réponse à nexusflame

La voiture sera compatible iPhone...

la prise électrique sera propriétaire...

couleur blanche uniquement... faudra acheter des coques voitures :beuh:

Et cher, non évolutif, maintenance cher... on verra bien!

Ils auraient bien tort de renoncer à ce qui a fait leur succès universel. On ne change pas une formule qui gagne!!!

Par

C'est Apple qui a adapte l'interface bureau / icônes / souris au grand public. Sans eux les ordis seraient réservés aux professionnels et aux geeks.

Par

En réponse à JimmyNeutron

C'est Apple qui a adapte l'interface bureau / icônes / souris au grand public. Sans eux les ordis seraient réservés aux professionnels et aux geeks.

Je crois que tu n'as pas la moindre idée de ce qu'est reelement été l'histoire de l'informatique.

Dire que la democratisation de l'ordinateur et meme les environnements fenêtrés et graphiques sont une invention d'Aplle le démontre.

Par

En réponse à Yann104

Ils auraient bien tort de renoncer à ce qui a fait leur succès universel. On ne change pas une formule qui gagne!!!

Qui gagne ? Rapelles nous la part de marché des telephone.lecteur MP3 et ordinateurs Apple dans le monde ?

10 ? 15 % de part de marché ?

Soyons clair , le téléphone mobile c'est et ce sera de plus en plus Android,

le microordinateur c'est et ce sera encore plus un PC sans Mac Os.

Par

En réponse à JimmyNeutron

C'est Apple qui a adapte l'interface bureau / icônes / souris au grand public. Sans eux les ordis seraient réservés aux professionnels et aux geeks.

Qu'ils ont pompé sur Xerox, merci de le préciser...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire