Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Le rallye des Pharaons sur un Vespa, ça vous dirait !

Dans Moto / Sport

Le rallye des Pharaons sur un Vespa, ça vous dirait !

Si vous avez déjà tenté de mettre les roues de votre moto d'enduro dans le sable, vous le savez, c'est disons, particulier.


Franchir le pas d'un rallye comme les Pharaons est bien tentant, il faut une technique minimum du pilotage dans le sable, mais grimper des dunes vierges de toute trace, quel pied !


Si l'on est amateur, nul besoin d'une moto d'usine pour y trouver du plaisir, l'assurance est garantie d'en baver, de s'ensabler, de pester, de suer, de vouloir abandonner, de se demander pourquoi on est venu mais que de souvenir à raconter.


On ne trouve plus beaucoup sur les rallyes de motos « modestes » enduro-loisir, petites cylindrées, c'est dommage.


Heureusement il y a toujours un ou deux « optimistes », voir très optimistes, ou un doux rêveur, souvenez vous de ce pilote Espagnol, Ignacio Chivite, au dernier Dakar avec sa 370 Bultaco hors d'âge, 1978. A l'embarquement au Havre, personne n'aurait parié un euro qu'il finisse la première étape, même rejoindre le départ était une gageure, il fallait parcourir 350 kms sur la route et vu la fiabilité de ce moteur ! Il ira jusqu'à la 6ème étape, impensable.


Et bien au rallye des Pharaons, si vous aviez été au départ au pied des pyramides, voir ces deux énergumènes sur des Vespa 150, auriez vous misé un centime sur leur capacité à franchir une seule dune.


Et bien les deux Italiens, Marcelo Dibrogni et Andrea Revel étaient ce matin au départ de l'ultime étape au guidon de leur Piaggo Vespa PX 150 ! Pas l'arme absolue.


Il faut avoir la foi, comment peuvent-ils rouler dans le sable avec ça, et les dunes, comment font-ils ? Et dans les étapes caillouteuses, ça doit être immonde, la garde au sol est ridicule, les suspensions dérisoires et la transmission arrière doit taper partout !


Il y a des avantages, centre de gravité très bas, risque de chute à haute vitesse limité, c'est peut-être ce qui a guidé leur choix !


Au classement, ils sont derniers et "hors temps", peu importe.


Le rallye des Pharaons sur un Vespa, ça vous dirait !


 


Le rallye des Pharaons sur un Vespa, ça vous dirait !


photos site off


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Derniers et hors temps mais est l'important pour eux franchement moi je dis bravo car faut avoir des c.....s pour se faire le rally des pharaons en vespa !!!

Par Anonyme

le rallye des phares ronds :rs:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire