Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Le SBK travaille aussi sur son réglement

Dans Moto / Sport

Le SBK travaille aussi sur son réglement

Autre discipline vouée à la vitesse, mais sur base de la moto de série, le Superbike, ou SBK, connaît une santé florissante. Reste que malgré cela, la discipline envisage de profondément modifier son réglement.


A l'instar de sa grande soeur MotoGP, le SBK compte bien toiletter sérieusement ses règles techniques.


Il faut dire que pas mal de constructeurs attendent à la porte de son paddock, l'arme au pied. APRILIA a d'ores et déjà annoncé qu'il sera de la partie en 2008 avec un V4 alors que MV AGUSTA, BENELLI mais surtout KTM attendent que le twin puisse cuber à plus de 1 000 cm3 pour se lancer.


Ce en quoi DUCATI espère aussi. Si la 999 tient actuellement le haut du pavet avec un Troy BAYLISS transcendé par ce retour aux sources, c'est ausi parce que la machine bénéficie de toutes les évolutions électroniques de la GP6. Une nécessité qui induit un coût énorme à l'exploitation.


C'est justement cette question de l'électronique, portant sur le contrôle de la traction, qui titille les firmes japonaises. HONDA veut mettre un frein à cette dérive, même si le blason ailé a consenti à ses clients des évolutions qui ont tout de suite porté la CBRR en haut des classements, lors de la dernière manche du mondial à MISANO.


Le SBK travaille aussi sur son réglement


Et HONDA aura son mot à dire puisque l'usine a bien l'intention, en 2007, de redistribuer ses cartes, en s'engageant officiellement avec la structure qui fait actuellement courir TAMADA en MotoGP. Le Japonais serait aussi du voyage, tandis que le team actuellement de pointe TEN KATE, déjà lâché par son sponsor titre en partance pour les YAMAHA de la MotoGP, se retrouverait livré à lui même.


Les autres protagonistes, pour l'instant, observent. A commencer par SUZUKI, qui serait heureux d'un statu quo.


Les pourparlers devraient commencer dès ce mois de juillet. Espérons qu'ils aboutissent à un bon compromis afin de permettre à des marques essentiellement européennes de venir se mêler à la lutte.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire