Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le stationnement va vous coûter (très) cher en 2018

Dans Pratique / Budget

La réforme du stationnement, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018, engendre de grosses modifications techniques qui obligent les municipalités à remplacer tous leurs horodateurs. Des travaux onéreux qui seront répercutés sur le prix du stationnement.

Le stationnement va vous coûter (très) cher en 2018

A compter du 1er janvier 2018, les règles de stationnement vont changer en France. Désormais, il faudra entrer le numéro d'immatriculation dans l'horodateur lorsque vous stationnez. Celui-ci fonctionnera avec de nouvelles zones établies, qui autoriseront un stationnement maximum de 2h ou 4h par exemple. L’objectif est de "faciliter" le travail des policiers municipaux qui peuvent voir en temps réel, par plaque d'immatriculation, qui a payé ou pas, et qui a dépassé le temps imparti. Si l'automobiliste n’a pas payé ou a dépassé le temps, l'agent verbalisateur lui facturera le forfait maximum, 2h pour une zone « 2h », 4h pour une zone de « 4h », etc. L'amende devrait donc être moins chère pour les petits dépassements, mais bien plus salées que la traditionnelle « prune » à 17 €, pour les gros dépassements ou les non-paiements.

Le prix de l'amende indexé sur le taux horaire

Le montant de l’amende sera en quelque sorte indexé sur le prix horaire du stationnement qui, lui, est établi par la commune. Pour que le nouveau système puisse fonctionner, il faut en effet changer tous les horodateurs dans toutes les villes et investir plusieurs centaines de milliers d’euros, en moyenne près de 5 000 € par horodateur. À Angoulême, la note pour le remplacement des 160 horodateurs s'élève à 750 000 €. À Pau, ce sont 125 horodateurs de nouvelle génération qui sont en train d’être installés pour 800 000 €. À Lille, la mairie a anticipé et changé 680 appareils pour près de 3,5 millions d’euros. Une facture salée qui sera amortie par les recettes du stationnement.

"Un investissement qui sera vite amorti"

En effet le partage des recettes de stationnement avec l’État est désormais terminé. Cela permettra aux communes de récupérer la totalité des revenus liés au stationnement. Les communes auront également la main sur le montant du stationnement horaire, et sur celui du "forfait post-stationnement" et donc de l'amende. Il y a donc fort à parier que les mairies souhaitent récupérer leur mise le plus vite possible. Pour l'adjointe au maire d'Angoulême qui témoignait au micro de TF1, ces nouveaux revenus seront, à terme, "profitables pour la ville" qui a déjà prévu d'augmenter les tarifs horaires. Chaque horodateur rapporte en moyenne 10 000 € par an. "On va vite amortir cet investissement", confie une municipalité.

 

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

toujours plus d'efficacité pour pomper notre fric le plus rapidement possible à moindre coût !

Par

et si le mec a de fausses plaques, (pratique pasi marginale?)

il passe a travers?

Par

on se marrera le jour où les voitures autonomes pourront rouler sans personne à bord, et qu'on ne sera plus obligé forcément de la garer, en la faisant circuler le temps de faire des courses...

en attendant, certains maires se sont déjà aperçus d'une baisse de fréquentation des commerces des centre-ville. et ce, du fait de prix trop élevés pour se garer.

bref, le retour de bâton ne tardera pas.

Par

"Si l'automobiliste n’a pas payé ou a dépassé le temps, l'agent verbalisation lui facturera le forfait maximum"

L'agent verbalisateur s’appelle "ordinateur" et est souvent géré par une entreprise privée, notamment Vinci, qui sait décharger la lourde tache que ne peut assurer lui même l'état.

Les véhicules avec radars embarqués, ça ne serait pas Vinci qui serait sur le coup d'ailleurs?

Et sinon obliger les communes avec ce type de stationnement d'avoir la première heure gratuite pour faire tourner efficacement les stationnements, premier but des stationnement payant (normalement), c'est pour quand?

Par

Voilà et après on va encore dire que les commerces des centres villes sont en train de mourir alors qu'on fait tout pour que les gens ne viennent plus en ville...

Par

Fonctionne comme çà en Suisse, Allemagne, bénélux, nord europe, soit emplacement parking, soit n° plaque.

Par

En réponse à kesskidit

Fonctionne comme çà en Suisse, Allemagne, bénélux, nord europe, soit emplacement parking, soit n° plaque.

ils ont sûrement pas les mêmes salaires aussi

Par

En réponse à loic45

Voilà et après on va encore dire que les commerces des centres villes sont en train de mourir alors qu'on fait tout pour que les gens ne viennent plus en ville...

Oui, le court termisme de nos élus est parfois effarant (sauf pour acheter des parcmètres où la ils ont su anticiper)! On pousse tout le monde à aller vers des centres commerciaux, mais on va ensuite se plaindre de la mort des petits commerces....

Par

En réponse à Arnime

Oui, le court termisme de nos élus est parfois effarant (sauf pour acheter des parcmètres où la ils ont su anticiper)! On pousse tout le monde à aller vers des centres commerciaux, mais on va ensuite se plaindre de la mort des petits commerces....

les centres commerciaux sont comme des morts vivants.

les 2/3 ne sont pas rentable en France, la moitié ont un taux d' occupation de 50 %.. et si l' on devait croire que cela est franco-français, 80 % des T-mall aux usa sont en faillite.

Par

En réponse à n1cool

Commentaire supprimé.

Or un rital, s'il y a bien une chose qu'il sait, c'est aller là où il y a du fric.

Comme un rat qui saura toujours retrouver le garde-manger de la maison.

et Hop on vient de retrouver Hitler 1er et son racisme habituel.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire