Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Le Team HM Honda Euroboost après la Finlande

Dans Moto / Sport

Le Team HM Honda Euroboost après la Finlande

Le Team HM Honda Euroboost est de retour de Finlande avec du bon et du moins bon.


Le samedi, Jeremy Joly casse sa mécanique et doit abandonner laissant Mena s'éloigner seul.


Julien Gauthier découvrait lui aussi les difficultés de la Finlande avec 10 à 11° de température ambiante.


Le TEAM HM HONDA EUROBOOST a renoué avec le Championnat du Monde d'Enduro à l'occasion de la quatrième épreuve de la saison internationale, le Grand Prix de Finlande disputé à une soixantaine de kilomètres au Nord d'Helsinki, à Riihimäki. À l'instar du célèbre «Rallye des Mille Lacs » en WRC, l'épreuve finlandaise a conduit les stars du WEC dans des spéciales à grande vitesse où science du pilotage et courage étaient les maîtres mots. Dans ces conditions, les hommes de Gilles Algay ont connu des fortunes diverses. Julien GAUTHIER a signé un week-end empreint de régularité, et il a tenu son rang parmi les hommes forts de la catégorie Enduro 1. Huitième le samedi comme le dimanche, l'Auvergnat a offert un pilotage totalement décomplexé, en s'offrant notamment d'excellents chronos dans l'Enduro Test, et un quatrième temps dans l'Extreme Test piégeuse.


Julien GAUTHIER : « C'était un week-end très dur car il m'a fallu du temps pour m'adapter au terrain finlandais, que je découvrais. J'ai progressé au fil de la journée. Le deuxième jour j'ai amélioré mes temps, mais j'ai commis deux erreurs dans la dernière spéciale. Si je regarde ma première partie de saison en Mondial, je réalise souvent des premières journées mitigées, et je termine bien en principe. Je dois travailler un peu plus sur les spéciales de Training les veilles de Grand Prix et plus attaquer dès le départ car je suis peut être trop sur la défensive. En Mondial il ne faut pas se poser de question. Rouler en Finlande était très enrichissant, déroutant au début puis petit à petit nous sommes arrivés à trouver le bon timing dans les trous. J'ai pris beaucoup de plaisir, mais ça reste quand même la spécialité des Finlandais. »


La victoire dans la catégorie des petites cylindrées revient une fois de plus au Finlandais Mika AHOLA, le champion en titre et coéquipier de Julien Gauthier au sein du team officiel HM HONDA ZANARDO.


Chez les Juniors, Jérémy JOLY a joué de malchance. Pourtant bien parti pour disputer la victoire à son grand rival Oriol Mena, il a été victime d'un problème technique et a dû abandonner la première journée de course. Toutefois le règlement du Championnat du Monde permet aux pilotes de la catégorie Junior d'ôter leurs quatre plus mauvais résultats en fin de saison. Jérémy Joly reste donc en lice dans la course au titre. La seconde journée est récompensée par une deuxième place finale pleine de panache.


Jérémy JOLY : « Sur cette épreuve j'étais en mode découverte. Cette surface est vraiment particulière, je n'avais jamais roulé ici et il a fallu que je m'adapte au plus vite. Lors de la deuxième journée, j'ai commis quelques erreurs, j'ai calé, j'ai chuté dans un pierrier mais j'ai aussi franchement amélioré mes temps dans le dernier tour où j'ai gagné trois places pour terminer deuxième. Je m'étais entraîné avec Mickaël Pichon dans le sable mais ici il n'y a pas que du sable, il y a des galets, des cailloux, des racines. C'est très dur. Je saurai encore mieux me préparer si l'on revient ici. »


Prochain rendez-vous pour le TEAM HM HONDA EUROBOOST, la cinquième épreuve du Championnat du Monde d'Enduro, le Grand Prix de Slovaquie les 20 et 21 juin à Puchov.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire