Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Le Testastretta DVT (Desmodromic Variable Timing) selon Ducati

Dans Moto / Pratique

Le Testastretta DVT (Desmodromic Variable Timing) selon Ducati

C'est une première mondiale: Ducati présente le premier moteur avec un calage de distribution variable des arbres à cames d'admission et d'échappement. Borgo Panigale nous parle de ce Testastretta DVT, (Desmodromic Variable Timing).


Sur l'intégralité de sa plage d'utilisation ce moteur offrira plus de watts, un couple virile et constant dès les bas régimes (8 m/kg, à 3500 t/mn, plus de 10 m/kg entre 5750 et 9500 t/mn, 13,6 m/kg à 7500 t/mn) tout en offrant à la fois de la souplesse, le tout avec la promesse d'une consommation réduite (de l'ordre de 8% par rapport à la configuration précédente) tout en étant en corrélation avec les normes Euro 4.


Du côté du portefeuille on appréciera l'intervalle des interventions sur les soupapes tous les 30 000 kilomètres.


Le Testastretta DVT (Desmodromic Variable Timing) selon Ducati


Quand un nouveau moteur est conçu, l'un des paramètres les plus sensibles pour déterminer son «caractère» est le temps de croisement des soupapes d'échappement et d'admission.


Ce temps de croisement des soupapes est défini par la rotation du vilebrequin, exprimée en degrés, au cours de laquelle les soupapes d'admission et d'échappement sont ouvertes en même temps. Ce croisement se produit entre la fermeture des soupapes d'échappement et l'ouverture des soupapes d'admission, il s'agit normalement d'une valeur fixe. Cependant, le Testastretta DVT n'est pas limitée par un temps fixe de « chevauchement » des soupapes.


Au lieu de cela, le croisement des soupapes du Testastretta DVT peut varier grâce à l'introduction du système DVT (Desmodromic Variable Timing) : un réglage du calage de la distribution est monté à l'extrémité de chacun des deux arbres à cames. Le système DVT est composé d'un boîtier externe, solidaire de la poulie qui actionne la courroie de la courroie de distribution, et d'un mécanisme interne qui est relié à l'arbre à cames et qui peut tourner de façon indépendante à l'intérieur du boîtier.


Cette rotation du mécanisme intérieur, en avance ou en retard par rapport au boîtier, est contrôlée en faisant varier la pression de l'huile dans des chambres spéciales du mécanisme. La pression d'huile est régulée par des vannes dédiées et la synchronisation de chaque came est dynamiquement commandée par un capteur situé dans les trappes de visite de la distribution” explique le fabricant de Borgo Panigale.


Caractéristiques du moteur Ducati Testastretta DVT


  • Nouveau système DVT (Desmodromic, desmo pour liaison et dromos pour course, voyage, Variable Timing)
  • Alésage de 106 mm x 57.9 mm
  • Cylindrée de 1,198 cm³
  • Puissance maximale 160 CV à 9,500 t/mn
  • Couple 136 Nm at 7,500 t/mn
  • Distribution Desmodromique
  • Injection à double allumage (Dual Spark)
  • Capteur anti-cliquetis
  • Conforme aux normes Euro 4

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire