Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les Anglais tournent eux aussi le dos au diesel

Dans Economie / Politique / Marché

Les Anglais tournent eux aussi le dos au diesel

La France était jusqu'ici l'une des terres préférées du moteur diesel, mais la situation change peu à peu. Au Royaume-Uni, la tendance est similaire puisque les acheteurs tournent véritablement le dos au diesel au profit de l'essence mais aussi des énergies alternatives.

Vous l'avez vu récemment dans nos colonnes, le diesel voit sa cote d'amour s'effondrer en France au profit, surtout, de l'essence qui fait un retour fulgurant. Plusieurs facteurs expliquent ce changement de situation : la mauvaise pub du Dieselgate de Volkswagen et des différentes actualités récentes sur le diesel, mais aussi la restriction de plus en plus forte en vigueur dans certaines grandes villes qui fait craindre les acheteurs.

 

Au Royaume-Uni, même si le diesel n'a jamais été aussi majoritaire qu'en France, une tendance similaire à la nôtre s'observe. Le mois dernier, sur les 174 564 véhicules immatriculés, 45,1 % l'ont été avec un moteur diesel, ce qui représente une baisse de 4,3 % des ventes de diesel sur le seul mois de janvier, alors que les voitures à motorisation essence ont connu un bond de 8,9 % sur la même période.

 

Les ventes de diesel ont chuté sur 7 des 8 derniers mois derniers en Angleterre, signe d'un vrai changement chez acheteurs, et cela profite aux véhicules à énergie alternative (électrique, hybride) qui ont progressé pour atteindre 4,2 % de part de marché, ce qui est loin d'être négligeable.

 

Mots clés :

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Honnêtement c'est pas forcément bon signe ce recul du diesel, les essences actuelles n'ont rien à avoir avec les anciennes, maintenant avec l'injection directe c'est encore plus toxique pour nos poumons et tout le monde l'ignore et c'est devenu des usines à gaz pas fiables comme les mazouts avec leurs petites cylindrées + turbo, de plus ça n'apporte pas pas les avantages du diesel c'est à dire la consommation inférieure ou le prix moins cher à la pompe, le seul argument c'est le prix à l'achat mais c'est tout... Les européens sont complètements à la ramasse, aux US ils roulent dans des V6/V8 atmo qui sont increvables et moins toxiques !

Par

Au Royaume-Uni, ça fait déjà plusieurs années que le gasoil est au même prix que l'essence... ils sont pourtant encore à 45% de diesel ?

Par

Parler d'effondrement des ventes de D me paraît tres exagéré car on n'est loin de ventes divisées par 2 ou par 3...

En fait, même si clairement une tendance à la baisse semble en marche, ce type de motorisation tourne toujours autour de 50% ce qui reste énorme.

Ne pas occulter le fait que de plus en plus de petites voitures ( les citadines) ne sont plus disponibles qu'en essence ce qui logiquement favorise les chiffres.

Par

question: cette baisse est-elle imputable uniquement à la disparition des citadines diesel ou alors les compactes et routières voient aussi leur part en diesel diminuer ?

Par

Faut-il vraiment se fier à des ventes sur un mois?

EN UK le gazole est plus cher que le SP et le marché était depuis des années stable à un peu moins de 50% : 51% en 2012, 50% en 2013 et 2014, 48% en 2015 (source ICCT Pocketbook 2016)

A Londres il y a une congestion charge (11,5£/jour) dont sont exemptés les véhicules EURO5/Euro6 émettant moins de 75g de CO2/km ... autrement dit pour faire simple les Hybrides ... d'ailleirs tous les Uber de Londres roulent en Prius

Par

En réponse à Zoulman

Honnêtement c'est pas forcément bon signe ce recul du diesel, les essences actuelles n'ont rien à avoir avec les anciennes, maintenant avec l'injection directe c'est encore plus toxique pour nos poumons et tout le monde l'ignore et c'est devenu des usines à gaz pas fiables comme les mazouts avec leurs petites cylindrées + turbo, de plus ça n'apporte pas pas les avantages du diesel c'est à dire la consommation inférieure ou le prix moins cher à la pompe, le seul argument c'est le prix à l'achat mais c'est tout... Les européens sont complètements à la ramasse, aux US ils roulent dans des V6/V8 atmo qui sont increvables et moins toxiques !

Au Royaume-Uni, même si le diesel n'a jamais été aussi majoritaire qu'en France, une tendance similaire à la nôtre s'observe. Le mois dernier, sur les 174 564 véhicules immatriculés, 45,1 % l'ont été avec un moteur diesel, ce qui représente une baisse de 4,3 % des ventes de diesel sur le seul mois de janvier, alors que les voitures à motorisation essence ont connu un bond de 8,9 % sur la même période.

avec le prix du go aux prix similaire à l'essence!!!en GB!!

45%!!!!! c'est beaucoup!!!

évidemment en gb... on fout la paix au dieseliste... pas de taliban la bah!!!

les anglais calculent eux meme la rentabilité!!!

sinon c'est vrai les nouveaux essence sont trés polluants!!

bien plus que les anciens athmos!!

et aussi gourmants!!

quand à la fiabilité? médiocre... cravacher un petit moteur..; pas bon pour la fiabilité!!

quand ils auront tué le diesel...

ils s'attaqueront à ces petits essences...nos écolos et c'est lié nos" fiscalistes"gouvernementaux!!

plus interressés par votre pognon que par vos poumons!!!

pour vous vendre des hybrides ou de l'électrique!!!

Par

En réponse à -Nicolas-

Au Royaume-Uni, ça fait déjà plusieurs années que le gasoil est au même prix que l'essence... ils sont pourtant encore à 45% de diesel ?

hé oui!!!

pas de taliban écolo la bah!!!

les anglais raisonnent en rentabilité...

bref à part les citadines ils achétent des diesels!!!

le diesel est meme plébicité par les japonais!!

prime à l'achat!! au japon!!

hé oui ils veulent diminuer leur importation d'hydrocarbure les japonais!!!

en france on vous ment sur le diesel...

nos gentils fiscalistes préférent que vous bouffiez 2 à 3 l de plus au cent!!!

Par

En réponse à -Nicolas-

Au Royaume-Uni, ça fait déjà plusieurs années que le gasoil est au même prix que l'essence... ils sont pourtant encore à 45% de diesel ?

normal, le carburant , essence ou gasole, coûte très cher. et comme on consommait nettement moins il y a peu encore avec un moteur diésel, ça favorisait malgré tout l'achat d'un diésel.

mais voilà, depuis quelques années, certains constructeurs ont fait de réels progrès sur la conso de leurs modèles essence, ceci expliquant probablement cela, ça et l'écart de prix sans cesse grandissant à l'achat d'une essence vs l'achat d'une diésel.

ainsi, pour une caisse du segment B (208, polo, fiesta, c3, clio, mazda 2...), les versions diésel deviennent de plus en plus difficiles à rentabiliser. à part chez Renault, Fiat, Ford... où les moteurs essence restent encore trop consommateurs, mais jusqu'à quand encore?

Par

En réponse à mynameisfedo

normal, le carburant , essence ou gasole, coûte très cher. et comme on consommait nettement moins il y a peu encore avec un moteur diésel, ça favorisait malgré tout l'achat d'un diésel.

mais voilà, depuis quelques années, certains constructeurs ont fait de réels progrès sur la conso de leurs modèles essence, ceci expliquant probablement cela, ça et l'écart de prix sans cesse grandissant à l'achat d'une essence vs l'achat d'une diésel.

ainsi, pour une caisse du segment B (208, polo, fiesta, c3, clio, mazda 2...), les versions diésel deviennent de plus en plus difficiles à rentabiliser. à part chez Renault, Fiat, Ford... où les moteurs essence restent encore trop consommateurs, mais jusqu'à quand encore?

Sur une citadine, l'écart de conso essence diesel est devenu quasiment insignifiant. Maintenant, il est clair qu'un gros SUV ou monospace essence sera toujours gourmand.

Mais il faut aussi se poser les bonnes questions : est-il vraiment raisonnable et utile de produire des véhicules qui dépassent les 1500 kg ? La surenchère des équipements de plus en plus futiles (genre accoudoir chauffant, écran tactile 10", 12 HP pour la sono, 9 vitesses sur les BVA...) va-t-elle continuer longtemps ?

Avec des véhicules plus légers, on pourrait revenir aux berlines essence à une conso raisonnable.

Par

En réponse à -Nicolas-

Sur une citadine, l'écart de conso essence diesel est devenu quasiment insignifiant. Maintenant, il est clair qu'un gros SUV ou monospace essence sera toujours gourmand.

Mais il faut aussi se poser les bonnes questions : est-il vraiment raisonnable et utile de produire des véhicules qui dépassent les 1500 kg ? La surenchère des équipements de plus en plus futiles (genre accoudoir chauffant, écran tactile 10", 12 HP pour la sono, 9 vitesses sur les BVA...) va-t-elle continuer longtemps ?

Avec des véhicules plus légers, on pourrait revenir aux berlines essence à une conso raisonnable.

le problème de l'allègement, c'est que ça coute cher du fait de matériaux spécifiques.

et si les voitures de l'époque étaient plus légères, c'était entre autre au détriment de l'insonorisation et de la sécurité: inconcevable aujourd'hui.

sinon, je suis d'accord, la solution est la légèreté, mais également l'optimisation des moteurs pour que la conso reste maitrisée. enfin, savoir rouler en mode écoconduite est un vrai atout. et qui dit écoconduite ne dit pas être en écoconduite 100% du temps. mais c'est clairement ce qu'il faut faire quand le contexte s'y prête, c'est à dire 90% du temps.

et paradoxalement, il est plus facile de faire de l'écoconduite avec un moteur puissant qu'avec un moteur poussif.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire