Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Les constructeurs tournent le dos au diesel en Europe

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Les constructeurs tournent le dos au diesel en Europe

Les exemples de constructeurs qui annoncent vouloir arrêter le diesel sur le Vieux Continent et au Royaume-Uni se multiplient. Après Toyota ou encore Porsche, c'est au tour de Kia d'abandonner cette mécanique sur les Venga et Rio outre-Manche. Un choix qui paraît parfois plus contraint que voulu.

Certains dirigeants de grands groupes automobiles ont déjà plus ou moins exprimé leur scepticisme vis à vis de la marche forcée vers l'électrique en Europe. Que l'on y vienne un jour, c'est probablement une certitude, mais cela se fait aujourd'hui très rapidement, à tel point que le marché automobile s'en trouve bouleversé. La France, marché pourtant très friand de diesel voilà quelques années, tourne le dos petit à petit à ce moteur, qui a disparu de la plupart des autos du segment A (citadines), et qui pourrait aussi passer à la trappe sur le segment B (citadines polyvalentes).

Récemment, nous avons appris que Toyota allait abandonner le diesel en Italie (mais aussi progressivement en France, nous y reviendrons plus tard), tandis que Porsche ne souhaite plus vraiment renouveler ses modèles diesels. Un choix qui s'explique par plusieurs choses : le bannissement potentiel des diesels dans les grandes villes, la fiscalité changeante et les habitudes des acheteurs qui évoluent.

Aujourd'hui, c'est au tour de Kia de dire stop au diesel sur les Venga et Rio au Royaume-Uni, les ventes de ces versions étant de toute façon de venues trop faibles. L'on ne serait alors pas très étonné que le constructeur coréen fasse de même en France. Le futur proche pourrait en tout cas être encore plus dans cette tendance, puisque Renault pourrait ne plus commercialiser de Clio diesel sur la future génération.

Finalement, il ne restera qu'un secteur qui sera encore impacté par l'absence de diesel : les flottes d'entreprises, où la TVS varie significativement en fonction des émissions de CO2. Les gestionnaires de flottes vont avoir devant eux un casse-tête qui pourrait durer quelques années, d'autant plus que le nouveau cycle d'homologation WLTP, plus sévère, devrait faire grimper les niveaux officiels de dioxyde de carbone.

Commentaires (33)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'appelle pas ça tourner le dos au diesel en Europe: c'est juste question de retirer la motorisation sur deux modeles qui ne se vendent pas au UK.

Par

Dommage de plomber le diesel comme ca..

C'est un tres bon carburant, si seulement les gens savaient l'utiliser.

Encore une fois bravo la France, une chose est sur, je roulerai en diesel jusqu'à ce que ça n'existe plus, encore quelques années devant moi :bien:

Par

Le diesel n'a de sens véritablement que dans les moteurs 4 voire 6 cylindres de 2500-3000 cm3 et plus.

Donc les constructeurs doivent effectivement le lâcher dans les petites voitures. Avoir la possibilité de choisir un 1.5L DCI (ou autre dénomination) est une hérésie.

Il est plus utile dans un utilitaire (camionette et pickup) et camion que dans une citadine.

Par

Je rajouterais que ces motorisations sont faites pour tourner assez lentement et rouler longtemps. C'est adapté aussi pour transporter un chargement lourd grâce au couple délivré dès 1000-1500 tr/min.

Par

Toujours du tout ou rien.

De la débilité profonde.

Au lieu de tout mettre au diesel il y a quelques temps, ils auraient pu proposer une offre complète, maintenant on va se retrouver sans rien.

C'est profondément débile.

Et je n'aime pas le diesel, mais la situation est vraiment stupide.

Par

pour Kia, il ne proposent plus des produits qui ne se vendent pas c'est tout.

Quand à Porskhe, franchement, associés à VW ils vendent des TDI sur leur image de sportivité. Qu'ils tournent le dos... Ferrari ou Aston Martin n'est produisent pas ...

Par

En réponse à Clems207

J'appelle pas ça tourner le dos au diesel en Europe: c'est juste question de retirer la motorisation sur deux modeles qui ne se vendent pas au UK.

Ca ne se vend pas car les gens n'en veulent plus. Et pourquoi ? Parce que le Diesel ça pue et ça pollue bien plus que le tests effectués par des organismes détenues par les constructeurs l'ont prétendu. Dans deux ans les constructeurs auront arrêté d'en fabriquer.

Par

En réponse à Wurchtsalat

Dommage de plomber le diesel comme ca..

C'est un tres bon carburant, si seulement les gens savaient l'utiliser.

Encore une fois bravo la France, une chose est sur, je roulerai en diesel jusqu'à ce que ça n'existe plus, encore quelques années devant moi :bien:

Jusqu'à ce que votre voiture vaille le prix d'une Trabant au lendemain de la chute du Mur ? Pour mémoire elles étaient abandonnées le long des routes par leur propriétaire.

Par

En réponse à willb94

Le diesel n'a de sens véritablement que dans les moteurs 4 voire 6 cylindres de 2500-3000 cm3 et plus.

Donc les constructeurs doivent effectivement le lâcher dans les petites voitures. Avoir la possibilité de choisir un 1.5L DCI (ou autre dénomination) est une hérésie.

Il est plus utile dans un utilitaire (camionette et pickup) et camion que dans une citadine.

Ces moteurs "3 l" seront hybrides rechargeables pour bien plus d'agrément et un coût identique, et les 1,5 l aussi. Même les camions pour lesquels le Diesel a toujours été conçu passeront probablement à l'électrique avec des batteries nouvelles.

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

Des filles qui fument au volant de leur Diesel qui fume ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire