Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les dessous de MONZA...

Dans Moto / Sport

Les dessous de MONZA...

Dimanche matin, le réveil sonne… il fait encore nuit ! Mais c'est pas grave, j'arrive à m'extirper de mon lit sans trop de problèmes car ce matin je pars en Italie direction MONZA


Les dessous de MONZA...


Arrivée à 7h30, le soleil brille… mais pas un chat. Quand je dis pas un chat, ce n'est pas vraiment vrai… tout le staff ainsi que les pilotes sont déjà sur place mais impossible de les voir encore.


DERRIERE LES GROS CULS


Les dessous de MONZA...


Au cul des camions, les box qui renferment les différentes motos de course sont encore fermés… ça me tarde qu'ils ouvrent pour enfin pouvoir dévoiler ces avions de chasse… (c'est un peu comme à Ledenon, quand on va rouler, sauf que les gens parlent italien ou anglais (pas nous), que les motos n'ont rien à voir avec les nôtres (sauf parfois la couleur) et que les pilotes qui les conduisent sont des vrais pilotes (pas vraiment comme nous…) … en fait, après réflexion, ça n'a pas grand-chose à voir avec nos journées sur le circuit du Gard!). La matinée continue, le tour dans les paddocks commence avec leurs ouvertures successives.


Les dessous de MONZA...


Et là, grosse différence entre les écuries d'usines et les privées… on ne joue pas sur le même terrain, enfin si, sur la même piste mais pas avec les mêmes moyens !!!!


Les dessous de MONZA...

Les dessous de MONZA...


Les dessous de MONZA...


Pour les « usines », des montagnes (non plutôt des collines) de pneus sont là pour chausser la belle suivant la météo. Pour les privés, à défaut d'une colline, c'est plutôt un talus (mais un beau tout de même !) de « gommard » noir.


Les dessous de MONZA...


En marchant entre les camions ou mobil homes des pilotes,


Les dessous de MONZA...


je tombe sur la moto de Troy Bayliss, en fait non ce n'est ni sa moto ni son mulet, c'est simplement son scoot (peint à ses couleurs) lui permettant de se déplacer dans les paddocks… classe.


Les dessous de MONZA...


PADDOCK SHOW


Les dessous de MONZA...


La balade continue et m'emmène vers l'immense tente du paddock show… Après la levée des barrières, des motos (sûrement des mulets) sont installées et on peut à loisir les regarder dans les moindres détails.


Les dessous de MONZA...

Les dessous de MONZA...


Vous pouvez vous essayer sur la piste de MONZA au guidon d'une DUCATI 1098… sur X-BOX 360 !! (mise à dispo avec comme jeu SBK 08… bien sûr !).


Les dessous de MONZA...


Les dessous de MONZA...


En face, baby-foot sponsorisé par Hannspree (marque de télé au look délire) pour ceux qui n'ont pas fait de temps correct…


QUE COMMENCE LA COURSE


L'heure de la première course de SBK arrive à grand pas, au même titre que les spectateurs qui commencent à prendre d'assaut les différents gradins.


Les dessous de MONZA...


Les machines qui sont parties des stands se sont installées sur la grille de départ, chacune à l'endroit qui lui est réservé… déjà un changement de pneus… pour certains !!


Les dessous de MONZA...


Tour de chauffe…


Le départ approche… C'est maintenant…


Tous s'élancent, le spectacle commence…


EN DEUX MOTS :


Il est clair que les courses ont ce petit truc qui fait battre à « donf » le cœur de tout passionné de moto mais, bien avant le rugissement d'un moteur ou les premiers tours de roues des motos, l'émotion est bien présente partout autour,… des paddocks aux gradins…


Les dessous de MONZA...


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

J'adore ce sujet.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire