Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les deux favoris logiques, Marc Coma et Cyril Despres

Dans Moto / Sport

Les deux favoris logiques, Marc Coma et Cyril Despres

Nous n'aurons pas le nom du vainqueur du prochain Dakar avant la ligne d'arrivée à Lima au Pérou et nous savons que les trois dernières journées pourraient être déterminantes comme nous l'a expliqué David Castéra.


Nous allons nous attarder sur les prétendants au podium en janvier.


Nous commençons par les favoris logiques, Marc Coma le dernier vainqueur et Cyril Despres, les deux pilotes comptent trois victoires chacun.


La nouvelle réglementation du tout 450 devait, nous l'avions entendu pendant des années, redistribuer les cartes, faire revenir les constructeurs japonais en masse et augmenter la sécurité ce qui resterait à prouver.


En réalité rien de tout cela ne s'est passé pendant l'édition 2011.


Si de son coté KTM avait retardé l'échéance le plus possible, comme on s'en doutait leur nouvelle 450 Rallye a été bien conçue, pas vraiment une surprise en somme et leurs deux pilotes les plus forts.


Les deux pilotes KTM ont survolé le dernier Dakar, oui d'autres pilotes sont venus gagner des étapes, comme Gonçalves ou Verhoeven, oui d'autres pilotes ont été capables de rouler aussi vite ou plus que les deux leaders certains jours, mais le résultat avait été sans appel, domination de Coma et Despres. L'Espagnol l'emportant avec 15 mn sur le Français et une heure 40 minutes sur le troisième. Quand au 5ème il était à plus de 3 heures.


Pourtant, Marc Coma lui-même avait eu une grosse alerte en chutant à cause d'un vicieux coup de raquette irrécupérable. Mais ni le pilote ni la moto n'avaient souffert dans la cabriole, sa 450 KTM ayant eu la bonne idée de se redresser avant de se poser tranquillement sur le flan gauche 15-20 mètres plus loin. De son coté Cyril Despres avait fini une étape avec un moteur « vibrant » et pris une pénalité de 10 mn pour une procédure de départ mal respectée au matin de la 4ème étape. Coma et Despres ont fait des étapes de plusieurs centaines de kilomètres, séparés de quelques dizaines de secondes seulement.


On ne peut donc que placer ces deux pilotes autrement que favoris pour la victoire à Lima, mais ils n'auront droit à aucune erreur, car la révolte fait rage, voyons cela en seconde page.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire