Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les Français boudent le diesel, même en occasion

Dans Economie / Politique / Marché

Les Français boudent le diesel, même en occasion

La part du diesel dans les ventes de véhicules neufs chute progressivement au fil des mois, mais le constat est désormais similaire au niveau de l'occasion où le diesel perd du terrain. Une tendance une nouvelle fois confirmée au mois d'avril et plus généralement sur le début d'année.

Le site AutoScout 24 vient de dévoiler une donnée intéressante concernant le marché du véhicule d'occasion puisque 65 % des ventes au mois d'avril ont concerné des modèles diesels, ce qui représente une chute de la part du diesel de l'ordre de 9 % par rapport à avril 2016. Une baisse significative qui s'explique par de nombreux paramètres (baisse du volume global des ventes d'occasion, notamment) mais surtout par les habitudes des acheteurs qui boudent de plus en plus le diesel.


Une seule affirmation de la part du patron d'AutoScout24 montre l'ampleur du changement en cours : "nous constatons que, sur notre site, 44 % des recherches concernent des voitures à essence, alors que l’offre essence ne représente qu’un quart des petites annonces."

 

En clair, il se prépare une grosse mutation du marché de l'occasion avec une demande qui dépasse très largement l'offre en essence. L'arrivée progressive de véhicules à moteurs essence modernes, y compris dans des catégories où l'on ne trouvait auparavant que du diesel (berlines compactes, SUV et même grands SUV) devrait favoriser ce changement de donne d'ici quelques années.

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben oui, les médias disent de ne plus acheter de diesel on achète essence, ils nous disent de voter macron on vote pour lui...On est français on est sous vos ordres messieurs les journalistes

Par

Il faudrait également séparer les pompes essence et diesel comme avant, pour ne pas se salir, les mains, les pieds ou les roues de nos motos quand on fait le plein.

Par

En réponse à parlons-en

Ben oui, les médias disent de ne plus acheter de diesel on achète essence, ils nous disent de voter macron on vote pour lui...On est français on est sous vos ordres messieurs les journalistes

pour des véhicules de 2003 2004 le diesel est quand même meilleur que les essences généralement ça fonctionne mieux et consomme moins même si dans ma vie j'ai eu que des essences mais faut le reconnaître

Par

Donc il faut acheter des diesels récents la décote étant plus importante.

A moins que ces mêmes diesels n’aient plus leur réputation de fiabilité et que le cout des réparations fait réfléchir

Par

Tout à fait d'accord. :bien:

Par

En réponse à narmer

Il faudrait également séparer les pompes essence et diesel comme avant, pour ne pas se salir, les mains, les pieds ou les roues de nos motos quand on fait le plein.

Tout à fait d'accord. :bien:

Par

En réponse à ruaux

Tout à fait d'accord. :bien:

Oups. C'était pour "narmer".

Par

C'est bien comme ça les prix baissent rendant le diesel plus attractif que jamais par rapport à l'essence et aujourd'hui on peut le dire les pigeons c'est pas ceux qui sont au diesel.

Par

Maintenant on attend les as de la valeur résiduelle au pifomètre sur l'achat de raison du mazout, même en petite cylindrée pour la ville.

Il reste que un effet boule de neige du diesel moderne, c'est que la clientèle qui a déjà souffert des aléas des coûts d'entretien et de réparation (même côté transmission avec les volants moteur, embrayages à l'usure prématurée par le couple, usure plus rapide des pneumatiques), acheter un diesel c'est prendre plus de risque lorsque l'on ne tombe pas une véhicule dont le ou les propriétaires ont été scrupuleux sur le temps de chauffe et les plages de régimes à froid, et ont vraiment kilométrés avec. La plus grande absurdité étant l'acheteur qui veut du diesel peu kilométré pensant qu'il sera plus durable...

Autant un bourrin du pied droit fera du mal à n'importe quelle motorisation quand il joue avec le rupteur, autant en diesel, n'importe qui peut malmener le véhicule en jouant le fangio des ronds points...

Par

Tant mieux....de bonnes affaires à faire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire