Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les habitants des grandes villes conduisent de moins en moins

Les habitants des grandes villes conduisent de moins en moins

Les nouveaux services connectés, comme les applications de covoiturage ou les VTC réservés depuis le smartphone, modifient le rapport à l'automobile dans les zones urbaines.

Les constructeurs automobiles, notamment le Groupe PSA, investissent dans les nouveaux services de mobilité. Cet observatoire réalisé par le BIPE (un cabinet de conseil en stratégie français) et Kantar TNS (spécialisé dans les études marketing) ne peut que leur donner raison.

24 000 personnes habitant en zone urbaine ont été interrogées dans le monde. 75 % d’entre elles ont déclaré utiliser des applications sur téléphone pour organiser leurs déplacements. Les services sur smartphone sont multiples : éviter les bouchons, commander un taxi, mettre en place un covoiturage…

Donnée très importante de cette enquête : 27 % des sondés affirment conduire moins qu'ils ne le faisaient il y a six mois. Cette moyenne mondiale cache une grande disparité, puisque la proportion est de 24 % à New York et 43 % à Mumbai. À Paris, c'est 34 %. 22 % des interrogés précisent d'ailleurs que les services de mobilité partagés sont devenus leur mode principal de transport. 13 % ont régulièrement recours au covoiturage.

De plus, une personne sur trois qui ne possède pas d'auto pense qu'un véhicule est une contrainte. Évidemment, tout cela est à nuancer avec le fait que les sondés sont des citadins. Ainsi, pour 22 % des non-propriétaires interrogés, la raison principale de ne pas avoir d'auto se trouve être les embouteillages, surtout lorsqu'il faut faire un trajet régulier pendant les heures de pointe.

Pour Isabelle Rio Lopes, spécialiste de la mobilité chez Kantar TNS "La technologie change radicalement la façon dont les gens appréhendent leurs déplacements en ville. Les constructeurs et les acteurs de la mobilité doivent tenir compte de ces changements et les anticiper."

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils ont raison. A quoi ça sert d'avoir une voiture à Paris? Les rares fois où j'y vais, je laisse ma voiture à l'entrée de la ville et je me déplace en bus, métro, exceptionnellement taxi.

Par

C'est bien de proposer un bon réseau de transports en commun... Mais si il est mal exploité, ça l'est moins. Véhicules bondés comme des camions à bestiaux, sales, in-sécurisés... Et il en va de même pour les arrêts et autres stations.

Sinon, manque de stationnement et prix de ce dernier, inactivité totale des forces de l'ordre face aux actes de vandalismes (et autres vols) des véhicules garés en rues, prix de la bagnole (achat, entretien, carburant, taxe, vignettes, ect...), aménagement de la voie publique complètement délirant et fait spécialement pour enquiquiner l'automobiliste, amendes, stress et agressivité ambiante au volant, bouchons, radars, flics à gogo (ça pour choper le fric des gens ils sont là), etc...

On banni l'automobile des grandes villes, au nom de l'écologie et de la sécurité, mais est ce là la vraie raison ? Venant des gouvernements, j'en doute...

Par

C'est normal dans les grandes agglos tout est fait pour laisser la voiture au parking ou garage et ça va être de pire en pire

Par

Mais pour des trajets banlieue-Paris hors des heures de pointes, la voiture reste bien plus avantageuse que toutes ces formes de mobilité. Surtout le soir où le stationnement n'est pas payant.

Par

Je ne prend jamais ma voiture pour aller en centre-ville, inutile.

Par

Ils conduisent moins car les règles sont faites pour limiter la circulation. Ceux qui ne travaillent pas ou travaillent à proximité n'ont pas besoin de voiture. Mais comme ce sondage l'explique 2 / 3 ont la même ou plus d'utilité de leur voiture.

Par

Normal ils s'y déplacent "à pinces" :oui:

le grand spécialiste ici même sur ce site pourra mieux vous en parler ainsi que des tenues "très visibles" à porter en ces circonstances :wink:

Par

En réponse à zemik

Normal ils s'y déplacent "à pinces" :oui:

le grand spécialiste ici même sur ce site pourra mieux vous en parler ainsi que des tenues "très visibles" à porter en ces circonstances :wink:

....le marathon de Paris, c'est dimanche prochain Myke.... sauras tu m'y repérer ?

Par

En réponse à LittlePaulie

C'est bien de proposer un bon réseau de transports en commun... Mais si il est mal exploité, ça l'est moins. Véhicules bondés comme des camions à bestiaux, sales, in-sécurisés... Et il en va de même pour les arrêts et autres stations.

Sinon, manque de stationnement et prix de ce dernier, inactivité totale des forces de l'ordre face aux actes de vandalismes (et autres vols) des véhicules garés en rues, prix de la bagnole (achat, entretien, carburant, taxe, vignettes, ect...), aménagement de la voie publique complètement délirant et fait spécialement pour enquiquiner l'automobiliste, amendes, stress et agressivité ambiante au volant, bouchons, radars, flics à gogo (ça pour choper le fric des gens ils sont là), etc...

On banni l'automobile des grandes villes, au nom de l'écologie et de la sécurité, mais est ce là la vraie raison ? Venant des gouvernements, j'en doute...

C est beau les gens optimistes comme toi...

Par

24 000 personnes dans le monde.....

Et on ose appeler cela une "étude".

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire