Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les motos.

Dans Moto / Loisirs

Les motos.

La vente aux enchères de printemps organisée par Bonhams à Stafford le 27 avril dernier a tenu toutes ses promesses puisque la grande majorité des lots (environ 90%) a trouvé preneur. Le marché de la moto ancienne semble bien résister à la morosité générale. Grâce aux technologies moderne, des enchérisseurs de Nouvelles Zélande ou d'Australie peuvent tenter leur chance quand d'autres, d'Europe, des Etats-Unis ou encore du Canada ont préféré se rendre sur place pour décrocher le (ou les) lot (s) convoité (s).


On débute tout de suite avec la grande star de cette vente: une Brough Superior SS100 ayant appartenu à Georges Brough. Dans la même famille depuis l'après-guerre, cette machine a subit quelques améliorations au fil du temps. Estimée entre 170 000 et 220 000 euros, c'est finalement après une enchère à 308 075 euros que le marteau a retenti.


Les motos.


Une autre Brough Superior, une SS80, équipée d'un side-car, et dans un excellent état de présentation, dépasse son estimation maxi de 66 000 euros pour être adjuger 67 085 euros.


La même (enfin, tout est relatif...), mais en pièces détachées et à restaurer explose son stimation fixée entre 14 000 et 22 000 euros pour atteindre 44 722 €.


Les motos.


Toujours dans la catégorie "restauration à prévoir", et loin d'être dénuées d'intérêt, les deux Henderson ont été très prisées avec une dernière adjudication à 97 101 euros pour le modèle de 1914 (estimation entre 48 000 et 72 000 euros) et 29 349 euros (estimation: 18 000 à 24 000 euros).


Les motos.


Les motos.


La première moto proposée était une Norton 490cc Model 18; les enchères commencent bien puisque l'estimation maxi de 9 600 euros est dépassée pour atteindre 10 482 euros.


Les motos.


On se calme un peu avec l'Excelsior Model Lady's attribuée 5 311 euros (estimation 4 500 à 5 700 euros).


Les motos.


Idem pour le side-car BSA 557cc de 1923 qui sera adjugé 10 482 euros (estimation 9 600 à 14 000 euros).


Les motos.


On reprend de plus belle avec une sympathique Ducati 175cc "Silverstone" de 1960. Son estimation, de 2 400 euros à 3 600 euros est largement dépassée pour finalement atteindre 5 870 euros.


Les motos.


Les "youngtimers" japonaises semblent moins intéresser l'assemblée puisqu'elles restent proches de leur estimation mini, à l'image de la Kawasaki GPZ 900 R partie à 1 607 euros (estimée 1 600 à 1 900 euros).


Les motos.


Même punition pour les machines de course du pays du soleil levant qui restent en dessous de leur estimation mini. Cette 125cc Honda de 1963 changera de main contre 21 663 euros (22 000 à 29 000 euros pour l'estimation).


Les motos.


Mais dès que l'on revient en terre britannique, les affaires reprennent. Les Norton Manx, en réplique ou d'origine, gardent la cote; 25 157 la réplique, 40 532 € pour celle d'époque.


Les motos.


Les motos.


Quand une moto possède un historique, c'est un "plus"indéniable; cette Scott, qui s'est alignée au départ du TT de l'île de Man en 1929, pourra reprendre du service dès que son nouveau propriétaire aura versé la somme de 37 736 euros (28 000 à 34 000 € d'estimation).


Les motos.


Proposée sans prix de réserve, la 1000 Vincent Black Prince atteint la somme de 33 543 euros (est: 30 000 à 42 000 euros).


Les motos.


La Fontaine (et ce n'est pas une fable), trouve preneur contre 16 771 euros.


Les motos.


Le prix de la rareté, pour cette Ascot Pullin 500cc, fait qu'elle dépasse son estimation maxi de 30 000 euros pour repartir contre 33 543 €.


Les motos.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire