Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les particuliers achètent de moins en moins de voitures neuves au profit des occasions récentes

Dans Economie / Politique / Marché

Les particuliers achètent de moins en moins de voitures neuves au profit des occasions récentes

Le marché automobile français a connu une baisse significative le mois dernier, la faute, notamment, à deux jours ouvrés en moins. Une chose ne change en revanche pas : les particuliers achètent de moins en moins de voitures neuves, au profit des occasions récentes.

Le marché de la voiture neuve se tourne de plus en plus vers les professionnels, et le mois d'avril nous en apporte encore la preuve. La part de marché des particuliers fut de 46 % dans les ventes en neuf, alors qu'elle était d'un peu plus de 50 % il y a peu. Les flottes et autres loueurs prennent 20 % du marché (chiffre stable), mais ce qui parle le plus, c'est la progression des ventes "garages", à savoir les ventes aux concessions, ces chiffres que ne voudraient pas voir les constructeurs puisqu'ils trahissent souvent d'une mauvaise santé de la marque. Leur part de marché atteint désormais 18,7 %, avec une croissance de plus de 15 %. C'est énorme, mais aussi symptomatique d'un marché automobile qui attire de moins en moins les "vrais" acheteurs.

 

Ces derniers se tournent vers un autre type d'achat : la voiture d'occasion récente. Les bénéfices sont nombreux : malus déjà payé, décote entamée, voiture en bon état puisque récente. Le mois dernier, la seule catégorie à avoir progressé dans le marché d'occasion est celle des voitures de moins d'un an, qui représente presque 10 % du marché du VO. Il y a donc clairement un glissement des acheteurs particuliers du neuf vers l'occasion récente, et avec l'incertitude concernant les normes de demain (restriction sur certains types de moteur lors des pics de pollution...), l'achat neuf devient de plus en plus stratégique et compliqué.

Mots clés :

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Au vu du prix du neuf, ça fait réfléchir... Après il reste éventuellement une bonne ristourne de la part du concessionnaire, les véhicules sur parc, les mandataires ou le lowcost. Certains généralistes ont choisi de s'approcher du HDG en faisant plus de marge comme Peugeot, est ce une bonne stratégie ?

Par

avec certains constructeurs...qui ont abusé sur les prix...

éh oui çà monte en gamme...

il est plus malin d'acheter une occaze récente avec 35% de remise...mini..

facile de trouver une caisse affichée 3O OOO neuve et de la payer 2O OOO..

il ya les mandataires;.. à 22 OOO...

sinon les véhicules de collaborateurs... avec 4 mois et 6 OOO kms..

et pis y a les occasions.... O kms... voir 1OO kms..

hé oui à un moment donné les véhicules qui trainent sur le parkings des constructeurs..

ou en vitrine à la concession...

faut les immatriculer... et donc les vendre d'occaze...

le byzness c'est l'offre et la demande;..

quand tu vends pas... faut immatriculer..; et brader...

ou alors faut réduire sa production... l'adapter à la demande....

chez rino le mini c'est 35%...!!!!meme sur des modéles récents

remarquer çà vaut pas plus...

aujourd'hui les voitures sont trop chéres....

elles ont pris 5OOO euros en 1O ans..

alors que le niveau de vie a stagné...

Par

Quand on voit des mandataires qui proposent du -25 à -35% du neuf sur des véhicules de marques Française, on peut se poser des questions en effet, car quand je vois qu'avec la carte pro, j'ai déjà -18% minimum sur tout les véhicules, voir plus sur d'autres, sans avoir à négocier quoi que ce soit, on se doute qu'ils ont une grosse marge de négociation derrière tout ça.

De plus, les gens sont de moins respectueux en général, comportement, mécanique, respect du matériel, les gens prennent du Leasing, roulent comme des enculés, et en reprennent une autre, et comme une connaissance me l'a déjà dit "je m'en fou c'est pas à moi, je l’emmènerai pas jusqu'au bout, dans 6mois j'en ai une nouvelle"... Aller faire un tour en concession de constructeur, 80% des occasions sont des ex voitures de professionnel ou leasing.

Par

En réponse à SIGVALD

Au vu du prix du neuf, ça fait réfléchir... Après il reste éventuellement une bonne ristourne de la part du concessionnaire, les véhicules sur parc, les mandataires ou le lowcost. Certains généralistes ont choisi de s'approcher du HDG en faisant plus de marge comme Peugeot, est ce une bonne stratégie ?

chez psa... seul le 3OO8 se vend comme des petits pains;..

mais bon il est trouvable à - 2O% chez les mandataires...

dans un ou 2 ans quand la demande sera moins forte..

et avec l'arrivée des concurrents... skoda ..seat etc... il sera troublable à - 3O%...

la montée en gamme est pas imcompatibles avec des grosses remises...

c'est qu'une question d'offre et demande!!!

aujourd'hui un véhicule hdg... comme le tiguan... de ww...

c'est 2O% chez un mandataire...

du jamais vu... avant le diesel gate...

chez ferrari ou l'offre est moins grande que la demande!!!

tu payes le prix fort... et tu attends 18 mois...

pire certains modéles hdg... ferrari tu les vends pas...

il faut en effet etre déjà un fidéle client ... qui a les ferrari basiques!!!

pour le reste de la gamme... c'est différent... exemple les - 4O%!!! en allemagne sur la 2O8..

Par

Ce sont surtout les constructeurs qui galèrent à atteindre les objectifs du mois, et donc en fin de mois pousse plein de voitures neuves dans les garages, ou canaux de distribution à prix cassés.

Cela cannibalise ensuite les ventes en privé, et baisse la valeur résiduelle d'une auto, en plus de bousiller les marges.

Or, les tarifs en leasing et en financement se base sur cette valeur résiduelle...

Une vraie spirale infernale que le constructeur doit arrêter, mais c'est dur pour une filiale de baisser fortement ses objectifs de vente alors que les usines veulent continuer de produire à forte capacité - donc le siège pousse les objectifs...

Par

Les gens cessent petit à petit d'être des pigeons, du moins une partie. Ta bagnole neuve, à peine a t'elle mis une roue dehors perd déjà des milliers d'euros de valeur.

Par

En réponse à Mysticz

Quand on voit des mandataires qui proposent du -25 à -35% du neuf sur des véhicules de marques Française, on peut se poser des questions en effet, car quand je vois qu'avec la carte pro, j'ai déjà -18% minimum sur tout les véhicules, voir plus sur d'autres, sans avoir à négocier quoi que ce soit, on se doute qu'ils ont une grosse marge de négociation derrière tout ça.

De plus, les gens sont de moins respectueux en général, comportement, mécanique, respect du matériel, les gens prennent du Leasing, roulent comme des enculés, et en reprennent une autre, et comme une connaissance me l'a déjà dit "je m'en fou c'est pas à moi, je l’emmènerai pas jusqu'au bout, dans 6mois j'en ai une nouvelle"... Aller faire un tour en concession de constructeur, 80% des occasions sont des ex voitures de professionnel ou leasing.

Exactement. Le souci étant qu'en massacrant la caisse en leasing et la rendant, les occaz perdent en fiabilité du coup...

Et puis même ceux qui achètent, généralement ça revend en 3ans, donc même pas 100 000km.

Par

En réponse à Moukeaf

Exactement. Le souci étant qu'en massacrant la caisse en leasing et la rendant, les occaz perdent en fiabilité du coup...

Et puis même ceux qui achètent, généralement ça revend en 3ans, donc même pas 100 000km.

eh oui la bombe à retardement des loa!!!

aujourd'hui 3O% des caisses le sont en LOA...

et souvent avec un petit apport..

bref des voitures qui vont envahir les parc vo....

car le client ne l'achetera pas... en effet le constructeur...

a souvent surestimé la valeur des voitures...

il repartira sur une autre voiture;.. et pas sur que ce soit chez le meme constructeur!!! lol...

sur certaines voitures;.. la LOA c'est 5O voir 6O%!!

c'est hyper risqué!!!

le risque d'avoir un parc vo...trop important!!

et si ya un retournement du marché... exemple avoir beaucoup de break ou de berlines alors que c'est le suv..

qui se vend!!!

çà fera mal!!

la zoé à cause de la location de batterie... fil à la patte à vie..

se vend à 6O% en LOA...

car le client a bien compris l'interet de rester libre...

dans les 3 ans à venir... gros retour de Zozo... avec la petite batterie 2OO kms...

rino va devoir brader... voir upgrader les batteries... vous savez l'opération à 35OO roros!!!

et pas sur qu'avec l'arrivée de nouveaux modéles bien performants ils arrivent à se débarrasser...

des ces zozos encombrantes...

Par

Bientôt plus de voitures neuves ... et donc à terme plus de nouvelles occases ...

On va se retrouver comme à Cuba au temps du blocus ...

:hum:

Les concessionnaire vont crever et les petits garagistes arnaqueurs vont pulluler ...

Vive l'avenir, vive le progrès ...

:coolfuck:

Par

En réponse à Ygnition

Les gens cessent petit à petit d'être des pigeons, du moins une partie. Ta bagnole neuve, à peine a t'elle mis une roue dehors perd déjà des milliers d'euros de valeur.

Sauf que les remises n'ont jamais été aussi canons qu'aujourd'hui ...

Une occase au prix du neuf moins 30 % quand tu peux avoir une neuve pour le prix moins 20 % de remise ...

Avec en prime une voiture à la carte comme tu veux et à l'historique connu ...

Les occases, c'est bien dans le haut de gamme car grosse décote sur un prix élevé d'une part et peu de remise sur le neuf d'autre part ...

Une Mercedes classe S par exemple qui perd 30000 eur sur le prix neuf alors que tu peux grappiller environ 5000 eur sur le prix catalogue ... ça fait grosso mode 25000 eur de gain ...

Là, ça peut faire réfléchir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire