Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les patrons de l'automobile séduisent par les performances de leurs groupes

Dans Economie / Politique / Personnalités

Les patrons de l'automobile séduisent par les performances de leurs groupes

Un cabinet d'analyse a dévoilé ce matin les résultats d'une étude intéressante sur la perception que peuvent avoir les journalistes français des grands patrons du CAC 40, les plus grandes entreprises présentes en France. Et surprise, les trois premiers sont des patrons automobiles !

Quelle est l'image des patrons du CAC 40 en France auprès des médias et des journalistes ? Voilà une question intéressante à laquelle répond le cabinet d'analyses VcomV, (pour Les Echos) qui a dévoilé ce matin les résultats de son étude annuelle sur la chose. Il faut dire que les plus haut placés des grandes entreprises (tous secteurs confondus) n'ont pas souvent la cote, la faute à des rémunérations parfois en décalage avec les résultats de leurs groupes, mais il semble qu'un secteur se détache dans la cote de popularité auprès des médias.

 

En effet, les trois premières places sont occupées par Jacques Aschenbroich (Valéo), Carlos Ghosn (Renault-Nissan), et Jean-Dominique Senard (Michelin). Pour le premier, ce n'est pas une surprise tant Valéo est actif ces dernières années. La présence de technologies développées par le France lors du CES (Consumer electronics show) de Las Vegas est un exemple parfait de la grande réussite de l'équipementier du monde automobile.

 

La présence de Carlos Ghosn en seconde position est plus étonnante, même s'il faut bien reconnaître que l'alliance Renault-Nissan est devenue un acteur majeur au niveau mondial. Quant à Michelin, là encore, c'est un symbole de la constance de cette entreprise à l'échelle intercontinentale.

 

La popularité des patrons de l'automobile s'explique pour deux raisons : le rebond après la crise de 2008, tout d'abord, mais aussi le virage numérique pris par les constructeurs qui deviennent des leaders dans le développement des nouvelles technologies informatiques.

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ghosn est beaucoup critiqué mais force est de constater que RENAULT est bien plus fort aujourd'hui qu'à son arrivée.

Certes, des projets majeurs comme DACIA et le rachat de NISSAN ont été initiés par son prédécesseur et visionnaire Louis Schweitzer mais faire grandir RENAULT et l'internationaliser depuis 2005 n'est pas une tâche aisée.

Par

En quoi Rino est plus fort aujourd'hui ?

Rino est resté une marque régionale tandis que Nissan est un mastodonte de l'automobile.

L'avenir de Rino, c'est de se faire racheter par Nissan, faute d'avoir sû ou voulu contrôler totalement le japonais.

Par

En réponse à SiriusRST

Ghosn est beaucoup critiqué mais force est de constater que RENAULT est bien plus fort aujourd'hui qu'à son arrivée.

Certes, des projets majeurs comme DACIA et le rachat de NISSAN ont été initiés par son prédécesseur et visionnaire Louis Schweitzer mais faire grandir RENAULT et l'internationaliser depuis 2005 n'est pas une tâche aisée.

....tu fais bien ( une fois n'est pas coutume ) de mentionner le rôle majeur qu'à tenu Loulou dans les deux ou trois décisions qui ont fait que le groupe Dacia existe toujours....

Par

En réponse à Initiale Pastis

En quoi Rino est plus fort aujourd'hui ?

Rino est resté une marque régionale tandis que Nissan est un mastodonte de l'automobile.

L'avenir de Rino, c'est de se faire racheter par Nissan, faute d'avoir sû ou voulu contrôler totalement le japonais.

Regarde les résultats financiers, les chiffres de ventes et les projets en cours ou à venir à l'international et tu verras en quoi RENAULT est bien plus solide aujourd'hui qu'en 2005.

Par

En réponse à Initiale Pastis

En quoi Rino est plus fort aujourd'hui ?

Rino est resté une marque régionale tandis que Nissan est un mastodonte de l'automobile.

L'avenir de Rino, c'est de se faire racheter par Nissan, faute d'avoir sû ou voulu contrôler totalement le japonais.

"En quoi Rino est plus fort aujourd'hui ?"

Le seul argument qui compte dans notre monde capitaliste,

c'est la valeur de l'entreprise.

En 2001 quand Ghosn prend les commandes de Renault,

le cout de l'action Renault tourne autour de 60€ aujourd'hui c'est autour de 80....

"Rino est resté une marque régionale tandis que Nissan est un mastodonte de l'automobile."

Sur les 3,18 Millions de Renault vendues l'année dernière,

plus de 50 % des Renault vendues dans le monde le sont en dehors de l'Europe...

... pas mal pour une une petites firme régionale.

"L'avenir de Rino, c'est de se faire racheter par Nissan, faute d'avoir sû ou voulu contrôler totalement le japonais."

Voila une phrase qui démontre bien que tes notions d’économie sont très légères...

Par

" plus de 50 % des Renault vendues dans le monde le sont en dehors de l'Europe..."

Disons que quand on cause de ça, c'est surtout des Dacia avec un cric sur la calandre dont il est question....ça devrait vous faire d'ailleurs plaisir les Nous non ?

Par

En réponse à roc et gravillon

....tu fais bien ( une fois n'est pas coutume ) de mentionner le rôle majeur qu'à tenu Loulou dans les deux ou trois décisions qui ont fait que le groupe Dacia existe toujours....

Oui mais c'est grâce au :roi: Carlos et a sa politique ultra agressive avec a la clé un plan de redressement économique qui a marqué durablement au fer rouge les japonais que Nissan n'a pas sombré... :bah:

Par

En réponse à Initiale Pastis

En quoi Rino est plus fort aujourd'hui ?

Rino est resté une marque régionale tandis que Nissan est un mastodonte de l'automobile.

L'avenir de Rino, c'est de se faire racheter par Nissan, faute d'avoir sû ou voulu contrôler totalement le japonais.

Houla, une overdose d'anisette? Fait gaffe aux neurones...

Par

En réponse à SiriusRST

Regarde les résultats financiers, les chiffres de ventes et les projets en cours ou à venir à l'international et tu verras en quoi RENAULT est bien plus solide aujourd'hui qu'en 2005.

Pour rappel Renault produisait en 1992 plus de 2 millions de VH. En 2000 plus de 2.4 millions.

Heureusement que Dacia a été actée par Loulou et non pas par le libanais.

Car actuellement dacia c'est près de 600 000 dacia mais aussi des Dacia badgées Renault environ 400 000.

Comme tu peux le constater le libanais n'a pas fait de miracle, il a juste réparer la mauvaise image qu'il avait crée avec de plans éco des années 2000 désastreux en terme de fiabilité.

Ces chiffres de production n'ont rien d'exceptionnel, quand à l'implantation et les ventes à l'étranger elles existaient déja quand il était en culottes courtes.

Par

"les constructeurs qui deviennent des leaders dans le développement des nouvelles technologies informatiques"

:lol::lol::lol:

Alors qu'ils ne sont même pas foutus de sécuriser leurs véhicules! ¡:ptdr::ptdr::ptdr::voyons::fleur::fleur::fleur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire