Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les radars de tronçons : nom de code, "Scalp"

Dans Moto / Pratique

Les radars de tronçons : nom de code, "Scalp"

On peut dire que l'article qui parle des radars de tronçons qui est paru dans nos colonnes, ne vous a pas laissés indifférents, que ce soit en positif ou en négatif. C'était donc normal pour nous de revenir vers vous avec de nouvelles informations. C'est donc pour début 2011 que cette nouvelle génération apparaîtra sur les routes de France.


Comme je vous l'expliquais sur le précédent article, ce n'est plus la prise de vitesse à un point précis, mais une prise de vitesse moyenne entre un point A et un point B, sur une portion de plusieurs kilomètres. Dans ce cadre Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière explique que ce dispositif est encore en cours d'homologation et que ces radars seront installés sur des zones accidentogènes (tunnels, ponts, etc.), et pas fatalement sur des tronçons d'autoroute. S'ils sont aussi bien placés que les ¾ des radars fixes aujourd'hui, je pencherais plutôt pour l'objectif financier que le but de sauver réellement des vies. Le système est pour l'instant au Centre d'études techniques de l'équipement (Cete) à Aix-en-Provence sous le nom de code de « Scalp »… Ca veut tout dire.


Toujours dans un bon sens de vouloir sauver des vies (et nous faire avaler une nouvelle couleuvre), Michèle Merli ajoute : « gagner des vies. Chaque année, 1 000 peuvent être épargnées. Le dispositif fera perdre des points mais nous fera gagner des vies ! Nous en avons gagné 12 000 en quelques années et on a évité 100 000 blessés. L'équité de la sanction car avec ce système les grands excès de vitesse sont verbalisés ».


D'autres pays comme le Royaume-Uni, l'Autriche, la République Tchèque, l'Italie, le Pays-Bas, l'Allemagne, l'Australie et la Norvège travaillent sur le système. En France, c'est depuis 2003 qu'il est expérimenté sur le tronçon d'une vingtaine de kilomètres sur l'A10 au nord d'Orléans. A titre préventif bien sûr. Pour les futures versions répressives, les implantations se feront avec les collectivités et préfectures des différentes régions de France.


Ce projet a été confirmé à la suite d'une question que le député UMP du Val d'Oise, Georges Mothron, a posée au Journal officiel. La réponse : « C'est moins dangereux que les radars classiques : il n'incite pas les automobilistes roulant à des vitesses excessives à ralentir de manière brusque à l'approche des radars automatiques ».


A contrario, Laurent Hécquet, directeur général de 40 millions d'automobilistes indique que « « La vitesse n'est pas la première cause d'accidents contrairement à la somnolence et le non respect des distances de sécurité. Ce système stressera davantage les automobilistes surtout sur autoroutes qui n'enregistrent que 5 % des tués ».


De plus Rémy Josseaume, président de la commission juridique de cette même association soulève le fait que la législation d'aujourd'hui n'est pas adaptée pour recevoir ce type de contravention. Elle ne sanctionne que sur une vitesse à un endroit bien précis.


Une autre faille juridique a été relevée, dans le sens de qui a la responsabilité de l'infraction. Par exemple, si sur les 20 km de tronçon contrôlé, le conducteur est remplacé par le passager…


Rémy Josseaume précise : « la multiplication des radars ne repose sur rien. L'administration pense qu'elle envoie ainsi un signal pédagogique fort ; que plus de radars, c'est moins d'infractions. Si c'était le cas, on le verrait depuis 2003… C'est l'inverse qui se produit. »


D'après les chiffres de 40 millions d'automobilistes, c'est entre 8 à 9 millions de PV qui sont délivrés chaque année par l'ensemble du parc radars. Et ce serait un bond en avant à 25 millions par an quand les 5000 radars seront tous en place. Et si vous ajoutez à cela les 15 autres millions de PV pour diverses autres infractions, on monte à un total de 40 millions de PV par an, soit un PV par conducteur (vous pouvez déjà entrer ça dans vos frais fixes de l'année). A la base, les radars avaient été placés pour réduire les grosses infractions à la vitesse. Aujourd'hui c'est essentiellement des pertes d'un ou 2 points qui sont révélées, donc des petites infractions.


Source


Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

pognon fric tune oseille blé ! plus encore plus ! payez , crachez , crevez, la realité c'est qu'on s'en fout ! t'en qu'on a plus de sous ! rester donc dans votre lethargie collective , ça les arranges , raller dans son coin ne sert a rien , mais bon, apres tout , jusqu'ici tout va bien ? merci pour les infos caradisiac

Par Anonyme

En bécane, je cache la plaque :bah:

Par Anonyme

depuis la première vague de création de radars,  12 000 vies sauvées, 100 000 blessés graves évités , mais aussi 1 million 200 000 accidents de moins par rapport aux périodes de références !!!  ça a même gravement affecté les chiffres des carrossiers.                                                                                                                                           Sur d'aussi gros chiffres, faut arréter de se la raconter, les voitures ne se sont pas améliorés miraculeusement en 15 ans, l'état des routes non plus, la formation des conducteurs encore moins . un seul responsable : le stress du dépassement de vitesse, donc les radars.  et vous le savez, mais rien ne vaut ma mauvaise foi.                                                                                                                                                                                                                                            je rappelle aussi que 70% des conducteurs ont la totalité de leur points, et que si vous ne voulez pas cracher la thune, roulez moins vite.                                                                                                                                                                        pour terminer "l'état" c'est vous, c'est nous, cet argent ne pars pas ensuite au sahel, c'est des français qui, généreusement, par leur comportement irresponsables, redonnent de l'argent aux autres français et parfois leurs organes, c'est tout !                                                                                                                                                                            par totoro, motard intensif, et automobiliste aussi,  30 000 kms/an, 4 eme bagnole, conduit depuis bientôt 20 ans, aucun PV, aucun accident ... passe quotidiennement devant 3 / 4 radars fixes... on doit pas vivre sur la même planète ... ah si j'oubliais, quand je vois un panneau 90 ... je reste à 90 ! un truc de fou ça !

Par Anonyme

Au lieu de voir des automobilistes freiner brusquement a l'approche des radars automatique, on va les voir s'arreter brutalement et se rabatre sur la borne d'urgence pour patienter avant de passer le deuxieme controle radar lol... Du coup il y a un commerce a ouvrir, une échoppe avant le deuxieme point de controle ou acheter, café, magazine, etc, de quoi patienter  :lol:

Par Anonyme

Dans toutes ces propositions, interventions, publications…… on ne prend jamais en compte le plaisir qu’apporte la conduite, il faudrait remettre le rapport à la voiture/moto au centre, ou en tous les cas pas loin, des discussions. Le changement d’image de la voiture à été soudain, violent et sans concertation.

Par Anonyme

Moi mon nom de code c'est : FUCK U !

Par Anonyme

En Angleterre, il y a eu plus de morts sur les routes où il y a des radars automatiques, et moins de morts là où il n'y en a pas. Source emission top gear à nbc ou bbc. Qu'en à savoir si les radars evite les morts pour tortoro, je pense qu'il se trompe largement, ce qui fait le plus de victime sur les routes c'est les poids lourds. La vitesse n'est pas une cause de mortalité, ce n'est pas parce qu'on roule vite que l'on va avoir un accident, cela doit être 0,5 % de cause de mortalité.

Par Anonyme

Et à part te faire enculer, quoi d'autre?

Par Anonyme

Quel dégout !!

Par Anonyme

Bonjour à tous. on peut éviter facilement les retraits de points de permis en créant une société civile (prévoir 600 € de frais de création) et en immatriculant  tous les véhicules au nom de cette société ! Il n'existe pas de retrait de point pour les véhicules de sociétés. Pour ma part, circulant beaucoup j'ai immatriculé les 4 véhicvules de la famille au nom d'une société civile. cette société ne déteitn aucun actif, n'a pas de compte bancaire et ne peut donc pas faire l'objet d'une saisie. Pour engager la responsabilité des associés, il faut une décision de justice civile ! Pas prévu !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire