Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les scootéristes sont des mauvais élèves

Dans Moto / Pratique

Les scootéristes sont des mauvais élèves

Non, on ne va pas polémiquer sur le manque de formation pour une fois. Un tout autre problème aussi grave et où l'inconscience peut s'avérer dramatique. Il s'agit de l'équipement de protection. En effet, une étude bouclée par OpinionWay pour Zérotracas.com de MMA fait état des protections que les conducteurs de scooters usent pour se protéger en cas d'accident. Le constat est alarmant…


Durant 5 jours, l'organisme s'est penché sur 523 citadins français qui utilisent un 125 cm3 pour se déplacer régulièrement ou non. Il apparaît que les scootéristes font l'impasse sur l'équipement et ne se protège pas ou peu. En effet, 71% des hommes avouent rouler par moment en tee-shirt (59% en short) et pour les femmes c'est 46% des femmes qui optent pour la jupe. La où le bât blesse le plus, c'est que 59% de ces personnes se sentent quand même en sécurité.


Sur ces 523 conducteurs, 41% se servent de leur scooter tous les jours, et 56% disent l'utiliser pour se rendre au travail ou sur leur lieu d'études. Et pour ce qui est des loisirs et des sorties du week-end, le 125 cm3 ne reste pas au garage, 25% des scootéristes s'en servent.


D'une manière plus précise, le casque étant un élément obligatoire, les scootéristes l'ont forcément sur la tête, mais pour 20% d'entres eux, ils ne l'attachent pas toujours. Le pourcentage augmente aussi très vite lorsque qu'il s'agit d'éléments non obligatoires comme les gants : 40% n'en portent pas.


Et bien que les équipementiers aient ces dernières années fait preuve d'imagination pour créer une gamme autant esthétique que de protections pour les vêtements, ils sont 58% à bouder le port d'une veste renforcée tout au long de l'année (le pourcentage baisse à 38% pour les saisons plus froides). En ce qui concerne les pantalons renforcés, seul 36% en portent et 18% le font l'été et l'hiver. Et pour finir, en ce qui concerne le port de chaussures particulières, on chute à 35 % qui s'équipent.


Quelque part pourtant, ils reconnaissent l'utilité de ce type d'équipement en cas d'accident. Et ce n'est pas faute que 39% d'entre eux on déjà eu un accident (léger ou pas) alors qu'ils n'avaient pas de casque intégral (71%), de veste renforcée ou de gants (85% et 53%).


La FFMC n'est pas la seule à déplorer le manque de formation ou ne serait-ce que des informations sur la conduite d'un 125 cm3 et encore plus en milieu urbain. Les conducteurs souhaiteraient eux même (62%) être informés sur ces dangers ou la véritable utilité des équipements existant sur le marché (à 52%).


Et curieusement, en plein cœur de ce sondage, on retrouve quand même des questions sur le comportement de nos chers scootéristes urbains. Comme vous vous en doutez les chiffres sur la remontée de file plafonnent à 81% et à 69% pour le slalom entres les voitures. Et comme le scooter est un moyen sûr de gagner du temps dans les bouchons, 67% ne se gênent pas pour ne pas respecter les limitations de vitesse.


Source


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

et c est toujours le méme probléme...le manque de formation et le fait ke les francais ne savent toujours ke à 50 kmh on peut se tuer aussi et ke ce n' est pas l 'exclusivité des motards de grosse et moyenne cylindré. C est encore plus flagrant et plus honteux avec le piaggo lt ou n' importe ki peux avoir une cylindré importante sans formation .C est comme ceux ki ne savent pas la différence entre un polycarbonte et un fibre...et on peux poser la question des casques jet ki se retrouvent inefficace en cas de choc frontal.tout ca ca pour etre plus "fashion"...il ont l air fin c ' est fashion un fois dans le mur ... allez arretons de confondre mode et securité.. @+++ kiki 

Par Anonyme

bonsoir, je roule tous les jours en mob' ( aujourdhui compris ) 50cc full origine donc, jamais il ne me viendrai a l'idée de rouler sans casque integrale ( depuis l'aquisition de celui ci ) mais SURTOUT sans gants et sans vetements longs (veste-pantalons) malgrée mon allure plus "qu'escarguesque" ( casse-couilles pour voitures ! ). De mes experiences visuelles et préventives (vidéos,vécues,racontées...) meme pas par beaux temps !!! Pour l'anecdote un copains ma t-il dit avait du develloper un film photo de la police d'un motard en tongs,short,T-shirt accidenté sur une grosse cylindrée... Apparament le photographe, sur plusieures centaines de metres a du utiliser ces 36 vues de son film pour avoir l'entierreté du corp... Chacun choisi ( je prend parfois des risques et il m'est deja arriver de rentrer completement soul ... pour signaler que je suis loin d'etre sans reproches...) Voili voila bonne route à vous en ville comme sur route dégagée ;) ps: désolé pour lortograf.

Par Anonyme

Nan mais moi ça me va très bien qu'ils ne roulent pas protégés : on appelle ça la sélection naturelle :D

Par Anonyme

bonsoir, je suis scooteriste de 50 ans, avec 65% de bonus , je pense qu'il faut sanctionner les gens qui ne portent pas de protection( minimum) en scooter principalement les jeunes. Beaucoups considèrent le scooter comme un jouet. Je pense que les assurances devraient  taxer les conducteurs imprudents et  non protégés lors d'accidents . Une loi devrait etre faite pour sanctionner par les services de police les imprudents . Les contrats d'assurances seraient moins élevés.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire