Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Les scooters électriques en libre-service arrivent à Paris

Dans Moto / Nouveauté

Les scooters électriques en libre-service arrivent à Paris

Le service était en expérimentation depuis juin 2015 avec le soutien de la ville de Paris. L'idée, faire du scooter électrique le pendant du vélo à batteries qui a fait le succès du vélib. Une initiative couronnée de succès ce qui a donné au label Cityscoot ses lettres de noblesses. Son fondateur Bertrand Fleurose a gagné un pari engagé depuis 2013.


Cet été, les scooters électriques devraient faire florès dans la capitale. Un millier de scooters électriques en libre-service seront progressivement déployés dans la capitale à partir de l'été. Neuf ans après la bicyclette électrique, c'est un nouvel engin qui va s'imposer dans le paysage parisien. Les 50 scooters qui jouaient les éclaireurs depuis l'été dernier ont convaincu les élus locaux qui ont ainsi donné leur quitus pour ouvrir la cité au gros de la troupe.


L'enthousiasme est même partagé par le pourtant très réticent à tout ce qui roule Christophe Najdovski, adjoint aux Transports de la maire de Paris Anne Hidalgo. Et pour cause : «en incitant à renoncer aux scooters thermiques, ce nouveau service contribuera également à la lutte contre la pollution atmosphérique», a commenté le responsable qui se félicite du respect de l'environnement et la rapidité de ce mode de transport.


L'étude est parlante : sur les seuls trois derniers mois, 1200 testeurs ont effectué près de 4500 trajets et chaque scooter a été utilisé plus de 3 fois par jour. «65% des testeurs estiment qu'ils utiliseront Cityscoot en complément de leur moyen de transport habituel. 21% de ceux qui possèdent un scooter polluant envisagent d'y renoncer pour utiliser exclusivement Cityscoot. Enfin, 70% des testeurs recommandent le service à leur entourage», a détaillé la mairie.


Concrètement, comment cela va-t-il marcher ? Le service sera géré par la société Cityscoot, la réservation s'effectuera via une application mobile. Ouvert de 7h à 1h tous les jours, il sera réservé aux plus de 20 ans ayant la capacité légale de conduire un cyclomoteur. Si l'inscription est gratuite, la location sera payante. Pendant la période de test, le tarif était de 2 euros par tranche de 15 minutes.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

  "Neuf ans après la bicyclette électrique," Je crois qu'il y a erreur; les vélibs (en tout cas à Paris) ne sont pas éléctriques, il faut pédaler à l'ancienne sans assistance. Concernant le déploiement, il semblerait qu'Autolib fonctionne plutot bien, peut-être que ce sera aussi le cas de ces Scootlib.  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire