Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Louis-Guillaume Perreaux: un inventeur injustement méconnu.

Dans Moto / Loisirs

Louis-Guillaume Perreaux: un inventeur injustement méconnu.

Il y a deux cents ans naissait à Almenêche dans l'Orne celui qui sera le premier de l'histoire à fabriquer une moto: Louis-Guillaume Perreaux. Jusqu'au 2 octobre 2016, le Conseil Départemental de l'Orne propose dans ses locaux une exposition consacrée à l'œuvre de ce créateur injustement méconnu, le point d'orgue étant bien évidemment la présence du "vélocipède à vapeur" créé en 1871.


Il est l'homme qui a créé la première moto et pourtant, on ne peut pas dire que Louis-Guillaume Perreaux soit quelqu'un de célèbre. Et c'est d'autant plus injuste lorsque l'on se rend compte que le "vélocipède à vapeur" n'est pas sa seule invention...


Jusqu'au 2 octobre, une exposition rend hommage à cet homme précurseur. Pour cela, il faudra vous rendre au Conseil Départemental de l'Orne, à Alençon. C'est une bonne façon de prolonger les vacances car cette exposition vous invite également à découvrir la région. Mais n'anticipons pas, nous en parlerons plus tard...


Mais qu'a inventé Louis-Guillaume Perreaux?


Bien-sûr, il y a le vélocipède à vapeur, nous y viendrons après, mais Perreaux s'est illustré dans différents domaines, comme l'attestent les quelques exemples suivants.


En 1840, il invente un sous-marin à air comprimé dont le système de propulsion est équipé d'une hélice à pas variable.


En 1851, il met au point une machine qui permet de mesurer la résistance des tissus. Le dynamomètre que tous les mécaniciens connaissent vient d'être inventé.


Cinq ans plus tard, c'est une soupape en caoutchouc qui vient s'ajouter à la liste de ses brevets. Plus tard, on retrouvera ce système sur, par exemple, les boites à clapets des moteurs deux temps.


Louis-Guillaume Perreaux: un inventeur injustement méconnu.


Dans la série métrologie, en 1867, il met au point un appareil permettant de diviser un millimètre en mille segments rigoureusement identiques.


Autre invention qui démontre à quel point Louis-Guillaume Perreaux était largement en avance sur son temps, le récupérateur d'énergie cinétique. En effet, en 1868, alors que le véhicule automobile n'existe pas encore, il invente une machine capable d'emmagasiner l'énergie lors des freinages et de la restituer au moment opportun. Cette technique est aujourd'hui de plus en plus utilisée, notamment lors des courses d'endurance automobile.


Ce petit aperçu de quelques découvertes de Louis-Guillaume Perreaux vous incitera peut-être à vouloir en savoir un peu plus sur ce personnage hors de commun? En attendant, intéressons nous à la mère de notre passion: la première moto de l'histoire...


Portfolio (8 photos)

Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Pourquoi ne pas parler du livre: L.G Perreaux, l'inventeur de la "moto" et... édité en 2013, après le site www.moto-perreaux.com de l'année 2006, devenu depuis 2010 le site: http://sites.google.com/site/almeneches/ Je suis l'auteur de tout cela et pense être à l'origine du renouveau PERREAUX...Mes recherches, marquées par de nombreux succès,ont commencées en 1990, mais depuis 2010, je ne peux apporter autre chose à mes textes !( Malheureusement, même ailleurs,je n'ai rien vu de nouveau depuis !) Je le dois qu'à un seul homme : Monsieur Claude Reynaud de Domazan qui, lui, a eu droit à mes remerciements comme l'usage l'exige...  

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire