Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Marché de l'occasion : beaucoup d'arnaques selon la répression des fraudes

Dans Economie / Politique / Marché

Marché de l'occasion : beaucoup d'arnaques selon la répression des fraudes

Faux kilométrage, fausse première main, non-présentation du contrôle technique avant la vente, le marché de l'occasion est une véritable jungle. La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) s'est justement penchée sur cette activité et note qu'une vente sur deux est frauduleuse, qu'elle soit faite par un professionnel ou par un particulier.

L'achat d'un véhicule d'occasion peut pour certains se montrer comme un véritable parcours du combattant. Entre l'abondance de l'offre selon les modèles, les types de vendeurs (particuliers, professionnels), le kilométrage, le suivi de l'entretien et l'expertise de l'auto lors de la visite, le nombre de variables qui peut faire passer de l'achat d'un beau modèle à l'acquisition d'une "saucisse" est important.

 

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a réalisé une étude sur le marché de l'occasion et cette répression des fraudes s'est rendu compte qu'il y avait énormément d'abus de la part des vendeurs. Cela peut aller du simple fait de jouer sur les mots, comme lorsque l'on vend un véhicule de "première main" en profitant du système actuel où le véhicule n'est immatriculé qu'une seule fois durant toute sa vie. Ceci ne veut bien entendu pas forcément dire qu'il s'agit effectivement d'une première main...

 

Plus grave cependant, les ventes où le contrôle technique n'est fourni qu'après la signature du bon de commande, ou encore les compteurs kilométriques trafiqués, cela arrivant apparemment plus souvent que ce que l'on peut imaginer, la DGCCRF citant même un exemple d'un casseur ayant revendu un véhicule affiché à 55 000 km alors qu'il avait en réalité 347 000 km.

 

Le marché de l'occasion ayant explosé ces dernières années, le taux de fraude serait passé de 20 % en 2012 à plus de 47 % l'an dernier. Tout ceci pour dire qu'il faut plus que jamais être vigilant lors de l'achat d'une auto d'occasion et qu'il faut examiner avec soin le véhicule...

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Les français n'y connaissent rien à l'automobile,il suffit de voir les ventes de renault et psa alors qu'il y a moins cher et meilleur et surtout plus fiable.Quant à l'occasion,pas étonnant qu'il y ait plus de fraudes,la majorité des autos étant françaises..et connaissant la mauvaise qualité se celles-ci,les vices cachés sont légion..

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

En réponse à henri13enforme

Les français n'y connaissent rien à l'automobile,il suffit de voir les ventes de renault et psa alors qu'il y a moins cher et meilleur et surtout plus fiable.Quant à l'occasion,pas étonnant qu'il y ait plus de fraudes,la majorité des autos étant françaises..et connaissant la mauvaise qualité se celles-ci,les vices cachés sont légion..

" Les français n'y connaissent rien à l'automobile "

Bien que je sois persuadé qu'on affaire un expert en automobile ayant le QI qu'une tablette d'urinoir, dans le doute, étales-nous ton résumé de mag auto éclairé .

Par

En réponse à henri13enforme

Les français n'y connaissent rien à l'automobile,il suffit de voir les ventes de renault et psa alors qu'il y a moins cher et meilleur et surtout plus fiable.Quant à l'occasion,pas étonnant qu'il y ait plus de fraudes,la majorité des autos étant françaises..et connaissant la mauvaise qualité se celles-ci,les vices cachés sont légion..

Et à part vomir sans cesse tel un charognard, tu as d'autres passions dans la vie?

Par

En tout cas le constat est vrai, nombre d'annonces que je croise où la voiture est vendue sans CT.

Je me suis amusé une fois à pointer l'illégalité de cette forme de vente avec le texte à l'appui sur un groupe FB, réaction immédiate de mauvaise fois, insultes et j'en passe.

Tant qu'on aura des gugus pensant être plus malin que les autres du même style que le 1er com, c'est certain que ça n'est pas prêt de s'améliorer.

Par

Ce qui est triste dans l'histoire c'est que plutôt que de dire qu'il faut plus de contrôle (surtout au niveau des mandataires qui sont pointés du doigt), la solution toute trouver est le garage de marque. Sauf que ça ne garantie en aucun cas les fausses annonces et donne une raison de plus à ces garages de gonfler les prix.

Par

Pour le kilométrage, y'a une solution simple même si on pige rien en mécanique: prendre la plaque et demander un historique de la voiture auprès d'une concession du constructeur.

Si elle est passée à 75 000km pour une distrib y'a 4ans et que le vendeur vous la vend à 80 000km, y'a un problème.

Par

Une question se pose: sur les 47% d'arnaques, combien concernent des clients ne se méfiant pas de "l'affaire du siècle"?

Il y a une part non négligeable d'escrocs sur le marché de l'occasion, mais il y a des arnaques mieux ficelées que d'autres. Si les annonces de voiture d'occasions "vendues dans l'état" ou sans ct ou pire sans carte grise pullulent sur les sites de ventes d'occasion ce n'est pas du seul fait des vendeurs! Où il y a un pigeon, il y a quelqu'un pour le plumer.

Arrêtons de surprotéger les imbéciles d'eux mêmes et peut-être qu'ils développerons un semblant d'esprit critique face à une voiture vendue trop peu cher et/ou sans les documents nécessaires.

Par

En réponse à KWC

Une question se pose: sur les 47% d'arnaques, combien concernent des clients ne se méfiant pas de "l'affaire du siècle"?

Il y a une part non négligeable d'escrocs sur le marché de l'occasion, mais il y a des arnaques mieux ficelées que d'autres. Si les annonces de voiture d'occasions "vendues dans l'état" ou sans ct ou pire sans carte grise pullulent sur les sites de ventes d'occasion ce n'est pas du seul fait des vendeurs! Où il y a un pigeon, il y a quelqu'un pour le plumer.

Arrêtons de surprotéger les imbéciles d'eux mêmes et peut-être qu'ils développerons un semblant d'esprit critique face à une voiture vendue trop peu cher et/ou sans les documents nécessaires.

Encore faut il prendre le soin de largement instruire les imbéciles, parce que leurs dire "allez voir les concession" n'est en aucun cas une garantie de fiabilité...

Par

En réponse à SiriusRST

Pour le kilométrage, y'a une solution simple même si on pige rien en mécanique: prendre la plaque et demander un historique de la voiture auprès d'une concession du constructeur.

Si elle est passée à 75 000km pour une distrib y'a 4ans et que le vendeur vous la vend à 80 000km, y'a un problème.

Pas sûr qu'un concessionnaire ait toujours envie de te renseigner, en te fournissant des détails sur un véhicule que tu vas acheter à un particulier, c'est à dire ailleurs que chez lui... Cette profession est (en partie) constituée de gens exécrables.

Expérience vécue !

Par

bref, mieux vaut généralement acheter une neuve, quitte à prendre moins bien que souhaité, en se renseignant bien évidemment à l'avance sur la fiabilité de la caisse et du moteur.

l'occaz, pour ma part, ce n'est pas mon truc, mais si je n'avais pas le choix, j'essayerais du côté des proches.

sinon, oui, j'en connais beaucoup autour de moi ayant eu des soucis avec des occaz...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire