Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Mercedes lance le GLC hydrogène

Mercedes lance le GLC hydrogène

Mercedes avait prévenu il y a quelques mois : un modèle à hydrogène verrait le jour rapidement. Mercedes ne nous a pas menti et dévoile aujourd'hui un prototype de GLC hydrogène qui, à la différence d'une Toyota Mirai, n'est pas un hydrogène à 100 % mais un hybride entre hydrogène et électrique. Explications.

L'hydrogène, c'est peut-être l'avenir, en tout cas, lorsque nous serons capables de produire de l'hydrogène de façon (relativement) propre et industrielle, ce sera alors certainement l'avènement de cette technologie qui présente énormément d'avantages vis-à-vis de l'électrique. Facilité pour faire le plein, autonomie conséquente, rejet d'eau à l'échappement, l'hydrogène présente sur le papier tous les avantages de l’électrique sans les inconvénients.

 

Idéal, donc, mais pas en l'état actuel. C'est pourquoi Mercedes se contente d'un prototype pour son GLC hydrogène dévoilé aujourd'hui. Le SUV est un peu particulier dans le sens où il combine électrique et hydrogène. Des batteries au lithium qui peuvent être rechargées proposent 48 km d'autonomie et un réservoir de 4 kilogrammes d'hydrogène donne, lui, droit à 500 km d'autonomie après avoir fait le plein pendant environ trois minutes.

 

Si les pompes d'hydrogène sont rares (et c'est le cas aujourd'hui), l'utilisateur peut donc se reposer uniquement sur les batteries, en tout cas pour des trajets courts. Une solution qui a en tout cas, à l'heure actuelle, du sens. Le premier véhicule à hydrogène de Mercedes sera commercialisé d'ici deux ans sur certains marchés.

 

Portfolio (6 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Mercedes Glc

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est plein de bon sens mais faut voir ce que ca va donner en couts de production :/

Par

Franchement cela me semble une bonne idée, je vois clairement plus d'avenir pour les voitures à hydrogène que pour les voitures électriques qui sont surcôtées, handicapante et au fond pas si écologique. Il reste toutefois à développer une manière sereine de les produire, ce qui n'est pas encore le cas.

Par

Il faut savoir que les voitures "à hydrogène" comme on dit (le terme exact est "pile à combustible)sont déjà des véhicules électriques... Votre article n'a pas de sens.

Par

En réponse à power971

Il faut savoir que les voitures "à hydrogène" comme on dit (le terme exact est "pile à combustible)sont déjà des véhicules électriques... Votre article n'a pas de sens.

certes mais l'hydrogène de base n'a pas les approx.300kg de batteries que celui ci a.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire