Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Michelin met la gomme au Mexique

Dans Economie / Politique / Industrie

Michelin met la gomme au Mexique

Michelin est heureux d’annoncer un investissement de 450 millions d'euros au Mexique afin de répondre aux nécessités de la croissance du marché américain. C’est une usine toute neuve qui va surgir à León, dans l'Etat mexicain du Guanajuato, au centre du pays. De quoi se réjouir ? À voir, car pendant ce temps, en France…

« C'est le plus gros investissement du groupe décidé en 2016 », a précisé le patron Jean-Dominique Senard. Cette 21e usine du groupe en Amérique du Nord, dont la production débutera en 2018, sera destinée à équiper les véhicules haut de gamme directement dans les usines en première monte. Une situation qui confirme toute l’attractivité d’un Mexique devenu, en quelques années, un eldorado qui séduit de plus en plus les constructeurs automobiles. Audi, Mercedes, Nissan, Kia, BMW, Ford, Honda, General Motors sont autant de noms qui ont annoncé la construction d'usines. La General Motors veut même doubler sa production après avoir réalisé un investissement de 5 milliards de dollars.  

Le coût du travail faible, la situation géographique idéale sur le continent américain et des droits de douane très faibles ont permis cette embellie synonyme de doublement de la production automobile en seulement cinq ans. Une inflation qui devrait se poursuivre et même atteindre 50 % dans les trois ans qui viennent pour atteindre les 5 millions d'unités produites. Selon les experts, le Mexique devrait devenir le sixième producteur mondial d'automobiles, devant le Brésil et la Corée du Sud.

Michelin doit donc y être. Mais cette annonce et ces conditions qui ont permis sa réalisation interpellent sur la situation du bibendum en France. Car, dans le même temps, le manufacturier tricolore prévoit d'économiser à l'horizon 2020 près d'1,2 milliard d'euros, avec notamment le départ à la retraite de 3 000 salariés sur cinq ans et une réorganisation du travail dans plusieurs de ses usines françaises. Pour certains syndicats, ces accords représentent « un chantage à l'emploi » et un ancrage de Michelin en France qui « n'arrête pas de se précariser ». Cherchez l’erreur.

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Qu'une entreprise française aille accompagner les nombreux constructeurs qui poussent les feux de production dans ce pays, en quoi ce serait dérangeant...

Et pour l'emploi français, eh bien....que ces mêmes constructeurs, à commencer par les nationaux commencent par maintenir les sites en place.

Et ce n'est hélas que très moyennement le cas...

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-espagne-produit-toujours-plus-de-voitures-que-la-france-947944.html

Un équipementier, c'est comme un taon en été....ça suit le troupeau.

Par

En réponse à roc et gravillon

Qu'une entreprise française aille accompagner les nombreux constructeurs qui poussent les feux de production dans ce pays, en quoi ce serait dérangeant...

Et pour l'emploi français, eh bien....que ces mêmes constructeurs, à commencer par les nationaux commencent par maintenir les sites en place.

Et ce n'est hélas que très moyennement le cas...

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-espagne-produit-toujours-plus-de-voitures-que-la-france-947944.html

Un équipementier, c'est comme un taon en été....ça suit le troupeau.

Très juste commentaire. Le problème des syndicats en France est qu'ils sont hyper-protectionnistes mais sans avoir forcément la base nécessaire.

Michelin prend une bonne décision quant à l'activité sur le continent américain.

Par

Imaginez que Michelin fabrique ces pneus en France, entre le moment où ils sont fabriqués et le moment où ils sont livrés, il se passe en gros 1 mois avec un coût de transport non négligeable que les constructeurs ne sont pas prêt à prendre en charge, sachant déjà que Michelin n’est pas le moins cher même pour eux donc peu de change de les vendre sinon à perte. Sans prendre en compte le manque réactivité et que les constructeurs aiment bien avoir leurs fournisseurs pas trop loin pour limiter au maximum les problèmes d’approvisionnement.

Aussi, une partie des gammes Michelin Amérique sont mises aux points aux US et un peu au Brésil avec une production sur le continent américain donc c’est plutôt ces usines qui risquent d’être impacter plus que celle d’Europe.

Autre chose, une des manières les moins couteuses de baissé la consommation vient du pneu ce qui intéressent énormément les constructeurs (même pour les constructeurs de sportives premiums) et certains constructeurs sont prêt à faire un effort auprès des manufacturiers « Premium » pour se garantir la fourniture des pneus basses consommations encore plus performants à venir donc en contrepartie je pense qu’ils préfèrent que la modernisation des usines ou que les nouvelles unités ne soient pas trop loin des lieux de leurs propres productions

Par

...y'avait un film sur toi hier soir...

http://www.france2.fr/emissions/secrets-d-histoire/videos/danton_aux_armes_citoyens__05-07-2016_1190587

Ça va mieux tes problèmes de peau ?

Par

En réponse à roc et gravillon

...y'avait un film sur toi hier soir...

http://www.france2.fr/emissions/secrets-d-histoire/videos/danton_aux_armes_citoyens__05-07-2016_1190587

Ça va mieux tes problèmes de peau ?

Bien loin du sujet tout ça.

Mais si cela t’a plu pas de problème, il en faut pour tout le monde moi je préfère les documentaires historiques avec un peu plus d’analyse et un peu moins de ragot « version people ».

Par

.... y'avait débat....avait tu une sacrée sale gueule telle qu'un ordi a reconstitué ta tronche en 3D sur la base de ton crâne....ou étais tu quel que sur la célèbre sculpture de Deseine, où tu as l'air malgré tout assez présentable....

Toi seul peut répondre gars.... :roi:

Par

En réponse à roc et gravillon

.... y'avait débat....avait tu une sacrée sale gueule telle qu'un ordi a reconstitué ta tronche en 3D sur la base de ton crâne....ou étais tu quel que sur la célèbre sculpture de Deseine, où tu as l'air malgré tout assez présentable....

Toi seul peut répondre gars.... :roi:

Houla Danton tu as vexé Blek pas bon pas bon

Par

"le manufacturier tricolore prévoit d'économiser à l'horizon 2020 près d'1,2 milliard d'euros, avec notamment le départ à la retraite de 3 000 salariés sur cinq ans" D'un autre coté ça m'étonnerait qu'ils aient envie de faire du rab.....c'est le non remplacement qui pose problème.

Par

En réponse à Azzurra1

Houla Danton tu as vexé Blek pas bon pas bon

Du tout !

J'ai rien contre ce gars ( son commentaire initial est pertinent en sus )...

Mais bon, avoir choisi "Danton" comme pseudo... l'astuce serait qu'il s’appellerait Luc ?

Par

" D'un autre coté ça m'étonnerait qu'ils aient envie de faire du rab...."

Tu veux faire quoi d'autre en Auvergne que des pneus, à part se taper des aligot-saucisse et voir chaque année leur équipe de rugby foirer les phases finales du championnat ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire