Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Mitsubishi sanctionné au Japon

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Mitsubishi sanctionné au Japon

Mitsubishi fait partie des marques automobiles qui ont été officiellement confondues pour avoir manipulé les résultats de leurs voitures afin de présenter de meilleurs rendements énergétiques. Une vertu face aux émissions polluantes qui s’est avérée spécieuse et au final commercialement désastreuse. Et même politiquement puisque, depuis, la marque aux diamants s’est fait happer par le groupe Renault-Nissan. Une affaire soulevée par le gouvernement japonais lui-même. La justice elle aussi japonaise a présenté sa facture : 3,9 millions d’euros.

On ne rigole pas au Japon avec la tricherie. Peut-être moins qu’ailleurs. Mitsubishi, en tout cas, sert d’exemple pour nous dissuader de penser le contraire. Peu après le dieselgate initié par Volkswagen, Mistsubishi s’est retrouvé dans le collimateur du gouvernement japonais qui lui reprochait toute une série de tests de consommation de carburant biaisés, afin de présenter de meilleurs rendements énergétiques.

Un fait reconnu ainsi par le constructeur : « Mitsubishi a mené des tests de manière incorrecte afin de présenter de meilleurs rendements énergétiques que ceux existants effectivement, les méthodes de test étant différentes de celles requises par la loi japonaise ». Dans la gamme, ce sont les Outlander et les mini-voitures que sont les eK Wagon et eK Space, qui étaient d’abord mises en cause.

Mais d’autres modèles sont ensuite apparus, ce qui a fait plonger les actions du blason. Une situation analysée comme une opportunité d’acquisition par le groupe Renault-Nissan qui racheté 34 % de Mitsubishi, pour un montant de 2,1 milliards d'euros.

Un achat avec cette affaire comprise qui a suivi son cours. Au final, le Gouvernement a condamné la marque au diamant à une amende de 3,9 millions d’euros. A priori, un moindre mal.

Commentaires (38)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Renault qui embarque les mourants (Nissan) et les bras-cassés (Mitsubishi).

J'adore le tableau.

Par

belle association!!! mitsu et renault

de tricheurs ou d'optimiseurs pollueurs!!!

qui se ressemble s'assemble!!!

Par

Aux dernières nouvelles , c'est Nissan qui a pris 34% de Mitsubishi et pas Renault-Nissan,

Par

L'alliance ou l'éclopé et ses béquilles... Pure prestige.

Par

Le plus grand pollueur va essayer de fourguer ses motorisations aux Japs?

Pas sûr que ça va le faire .

Par

Mitsubishi accusé de tricherie / FCA accusé de tricherie / Alliance FCA et Mitsubishi pour un Pick Up , coïncidence ? Je ne pense pas .... :cubitus:

Par

En réponse à Paulo700

Aux dernières nouvelles , c'est Nissan qui a pris 34% de Mitsubishi et pas Renault-Nissan,

L'académicien de service ne sait toujours pas que Renault possède 43.4% de Nissan...

Par

En réponse à VW n1

Le plus grand pollueur va essayer de fourguer ses motorisations aux Japs?

Pas sûr que ça va le faire .

votre petit écran de fumée ne sert à rien , allez plutôt organiser un "télékon" pour renflouer les caisses de ton groupe de tricheur...Par contre ils risquent encore d'avoir des problèmes puisqu'ils essaient encore d'intoxiquer les "proprio" en affirmant que les performances et consommations n'ont pas changé lors de la mise aux normes...les prunes vont encore tomber en cette année N...La récolte risque d'être abondantes...

Par

C'est Carlos du Cric qui dvra tout payer :brosse:

Par

En réponse à Verigood

Commentaire supprimé.

Ils sont vraiment trop forts pour toi .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire