Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mondial d'enduro en Espagne : E 2, débandade chez KTM et double victoire d'Antoine Méo

Dans Moto / Sport

Mondial d'enduro en Espagne : E 2, débandade chez KTM et double victoire d'Antoine Méo

Chez les pilotes d'enduro E 2, Johnny Aubert était en tête à la fin du premier chrono samedi, il est contraint à l'abandon, sa KTM est en panne, problèmes électriques, impensable.


C'est du moins la version connue, sa moto s'est arrêtée refusant de redémarrer. Voilà qui a du jeter un froid chez KTM, et en toute logique, la bagarre se joue entre Antoine Méo, Cervantes sur sa Gas Gas et Cristobal Guerrero, l'autre officiel KTM.


Dans les 4 premières spéciales, Méo s'épargne un petit capital temps qu'il va s'efforcer de conserver. Cervantes et Guerrero se mènent une lutte sans merci sous le regard de Pierre Alexandre Renet et son Husaberg.


Peu avant la mi-journée, l'Italien Albergoni est trop loin pour jouer le podium. Méo et Cervantes roulent des spéciales dans la même seconde et en fin de journée, c'est le champion du monde E 1 en titre qui l'emporte, 19 secondes devant Cervantes et Guerrero, séparés de.... 4/10ème.


Sébastien Bozzo a abandonné lui aussi, Basset est 7ème.


Le dimanche, chez KTM on se doit d'oublier la veille, mais le pire est à venir.


Aubert en panne la veille, abandonne de nouveau pour le même motif, et aussitôt son coéquipier Guerrero est victime de la même panne. La moto se coupe et ne repart pas. Comment est-ce possible, avec des motos neuves, préparées, affutées, réglées.


Antoine Méo va impressionner de maitrise face à Cervantes, le Français parvient à tenir à distance l'Espagnol pour gagner cette seconde journée avec 26 secondes d'avance. Aubert et Guerrero retirés, c'est Renet qui monte sur le podium.


Aigar Leok pour une première abandonne le samedi et finit 14ème ce dimanche.


Méo fait carton plein, mais attention à Cervantes.


Avec 50 points de retard, comment Aubert peut-il voir la saison ? Cette semaine, on va se creuser chez les Autrichiens, le Portugal est dans 4 jours. On n'ose imaginer qu'un tel scénario ne se reproduise.


Mondial d'enduro en Espagne : E 2, débandade chez KTM et double victoire d'Antoine Méo


Samedi :


  • 1 MEO Antoine FRA HVA 52'44
  • 2 CERVANTES Ivan ESP GAS-GAS à 19''46
  • 3 GUERRERO Cristobal ESP KTM à 19''89
  • 4 RENET Pierre Alexandre FRA HUSABERG à 35''27
  • 5 ALBERGONI Simone ITA HVA à 1'52''75
  • 6 BALLETTI Oscar ITA BETA 2'02''99

Dimanche :


  • 1 MEO Antoine FRA HVA 54'39
  • 2 CERVANTES Ivan ESP GAS-GAS à 26''34
  • 3 RENET Pierre Alexandre FRA HUSABERG à 54''26
  • 4 ALBERGONI Simone ITA HVA à 1'24''41
  • 5 VOGELS Hans NED HUSABERG à 2'27''05
  • 6 GOBLET Jean-françois BEL YAMAHA 2'33''70

Provisoire :


  • 1 MEO Antoine 50 points
  • 2 CERVANTES Ivan 44
  • 3 RENET Pierre Alexandre 38
  • 4 ALBERGONI Simone 34
  • 5 BASSET Antoine 28

photo abc.com


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire