Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mondial de Paris 2016 – Les voitures qui vont vous faire rêver

Dans Salons / Salon de Paris

Pour présenter leurs modèles les plus affûtés, les constructeurs automobiles se réservent généralement pour les salons de Francfort ou de Genève, le premier parce que c'est là où les marques allemandes, producteurs généreux de pompes à feu, jouent à domicile et le second par l'aura glamour qui règne au-dessus du rendez-vous helvète. Mais ce n'est pas pour autant que cette édition 2016 du Mondial de l'Auto est totalement négligée dans ce domaine.

Ferrari LaFerrari Aperta ou Spider
Ferrari LaFerrari Aperta ou Spider

Et en matière de présentation de véhicules d'exception, difficile de faire mieux que celle que Ferrari réserve à la capitale française. Attention, pas n'importe quel Ferrari, son modèle de pointe, sa LaFerrari qui perd la tête pour l'occasion, jusqu'à en oublier son nom. On ne sait effectivement pas encore si la version découvrable de la supercar au cheval cabré s'appellera Spider ou Aperta, mais ce n'est qu'un détail face à l'expérience qu'elle offrira de profiter cheveux au vent des envolées lyriques de son V12 atmosphérique de 800 ch assisté, comme s’il en avait besoin, d'un moteur électrique de 163 ch. C'est au Mondial que vous pourrez la contempler, mais gardez votre chéquier dans votre poche, les 499 exemplaires à 1,2 million d'euros pièce ont déjà tous trouvé preneur. Zut !

Honda NSX
Honda NSX

L'italienne ne sera pas la seule supercar hybride à Paris puisque vous pourrez y contempler la seconde génération de Honda NSX, même si après tout le monde, puisqu'elle a été présentée à Détroit l'année dernière avant de passer par Francfort puis Genève et dans les mains d'Olivier Pagès. Mais une nouvelle sportive frappée du H est toujours un événement, surtout avec une fiche technique pareille : V6 biturbo de 507 ch et une triplette de moteurs électriques qui lui permettent d'atteindre au final 581 ch et 646 Nm envoyés aux quatre roues. L'autre bonne nouvelle, c'est que celle-ci, vous pouvez l'acheter, la troisième bonne nouvelle serait alors que vous en ayez les moyens, à 181 500 € le bout.

Porsche Panamera
Porsche Panamera

Les allemands ne viendront pas non plus les mains vides puisque Porsche présentera la seconde génération de Panamera, qui devient ainsi beaucoup, beaucoup plus agréable à l'œil, tout en embarquant des mécaniques survoltées comme le constructeur de Stuttgart en a le secret. Toutes passent par la suralimentation dès l'entrée de gamme (provisoire) côté essence qui développera la bagatelle de 440 ch pour un ticket d'entrée à 115 967 € précisément jusqu'à la figure de proue équipée d'un V8 4,0 l biturbo de 550 ch facturée 156 287 €. Et le diesel ? Rien de moins que le plus rapide de la planète actuellement avec un V8 de 422 ch et 850 Nm permettant d'abattre le 0 à 100 km/h en 4,3 s ! Le tout pour 119 927 €, pas cher pour un champion du monde.

Mercedes-AMG GLC43
Mercedes-AMG GLC43

Porsche n'est pas le seul venant d'outre-Rhin avec de la grosse artillerie puisque Mercedes viendra aussi armé du GLC43 appartenant à la catégorie particulièrement complexe des SUV-premium-de-taille-moyenne-coupé-mais-quand-même-avec-4-portes dans laquelle il a été devancé par le BMW X4, naturellement son ennemi juré. Une fois passé dans les mains du sorcier maison AMG, il embarque alors un V6 biturbo 3,0 l de 367 ch et 520 Nm qui le propulse, via sa transmission intégrale, de 0 à 100 km/h en 4,9 s. Cela promet de belles passes d'arme avec le bavarois qui vient de recevoir par le plus grand des hasards une mécanique similaire mais aux cylindres alignés avec 360 ch et 465 Nm dans sa version M40i. Et c'est probablement à Paris qu'on découvrira la grille de ses tarifs.

Renault Twingo GT
Renault Twingo GT

Et les marques françaises, me direz-vous, vont-elles nous faire rêver sur leur propre territoire ? Mais bien sûr vous répondrai-je. On a longtemps espéré découvrir fin septembre la quatrième mouture de la Mégane RS attendue de pieds fermes par une foule de concurrentes plus talentueuses les unes que les autres, mais il faudra visiblement ronger son frein (à disque ventilés, rainurés et percés) pendant encore quelques mois. Mais ça n'empêchera pas la marque au losange de nous gratifier d'une tonitruante sportive, la Twingo GT. Faute de grives, on mange des merles, comme on dit. Et ce volatile-là au poids annoncé sous la tonne embarque le déjà connue 3 cylindres 0,9 l turbo TCe qui enverra cette fois-ci aux roues arrière 110 ch et 170 Nm. Si Renault y ajoute un peu de sa magie au niveau du châssis et de la direction, on retrouvera peut-être à son volant le charme des bombinettes d'antan.

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai limite la courgette dans le calbu rien qu'en pensant à cette Twingo GT...:areuh::areuh:

Par

La Clio 4 GT a un beau son, j'espère qu'il en sera de même sur celle-ci.

Par

Et Secma ? Et Pgo ?

Ils seront pas prersent au Mondial ou c'est juste que leyr voitures sont trop banales pour vous faire rever ?

Par

je croyais que les français rêvaient de citroen et de dacia !

Par

Même de Ford Galaxy, très récemment...

C'est vrai aussi qu'en HDG français, il y a de quoi déchaîner les dizaines de milliers de visiteurs en ce moment...

http://club.caradisiac.com/whealer/breaking-news-74592/photo/renault-talisman-initiale+edd-5994865.html

Par

Les 2 premières OK, mais entre le cachalot bleu, le monstre noir et la twingote orange, ça fait rêver qui ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire