Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré

Dans Salons / Salon de Paris

Voilà une voiture qui sait se faire attendre. Le nouveau SUV urbain de Toyota, le C-HR, a fait l'objet de deux concepts et aura écumé deux salons avant d’être présenté dans sa version définitive, cette année, au Mondial de l’auto.

Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré

Le crossover compact affiche toujours une personnalité affirmée, avec des ailes gonflées dans un style qui rappelle celui du Nissan Juke, tandis que les feux arrière semblent avoir été directement transposés de la dernière Honda Civic. Le profil avec la ligne de toit plongeante et les poignées de porte arrière intégrés lui donnent une ligne dynamique malgré une garde au sol élevée, conformément à son nom qui est l'acronyme de « Coupé High Rider », qui peut se traduire par « coupé haut sur pattes », ce qui le place directement face à des crossovers compacts typés « mode » comme le DS 4 Crossback ou le Mini Countryman.

Le Toyota C-HR sera donc proposé un 1,2 l turbo essence de 116 ch et 185 Nm associé à une boîte de vitesses mécanique ou CVT mais aussi avec un 1,8 l hybride de 122 ch pour lequel 3,7 l/100 km et 85 g/km de CO2 sont annoncés et qui le fait entrer dans le club très fermé des Suv compacts hybrides où ne se trouve aujourd'hui que le Kia Niro.

 

Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré
Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré
Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré

 


A bord, le japonais reprend le grand écran central de 8 pouces de la Prius, positionné très haut. Il inaugure par ailleurs une évolution du système d'exploitation, plus facile d'utilisation, qui sera étendue sur l'ensemble de la gamme Toyota. L'instrumentation adopte la présentation composée de deux compteurs séparés par un écran central couleurs. Lors de notre premier contact à Milan au printemps dernier, nous avons relevé le gain indiscutable en matière de qualité perçue. Le C-HR se rapproche grandement des standards de Lexus.

Deux adultes peuvent prendre place confortablement à l'arrière, avec suffisamment d'espace au niveau des genoux comme de la tête, mais il faudra supporter des surfaces vitrées limitées à la portion congrue, sacrifiée sur l'autel du design. À 370 litres, le coffre offre enfin un volume en dessous de ce qu'on peut attendre d'un véhicule de 4,36 m, avec un seuil de chargement élevé, mais tente de se rattraper avec un dossier de banquette 2/3 1/3 se rabattant pour offrir un plancher plat.

Mondial de Paris 2016 – Toyota C-HR : le désiré

Dès l'entrée de gamme, le C-HR offre la climatisation manuelle, le système de sécurité précollision avec détection des piétons, le régulateur adaptatif, l'alerte de franchissement de ligne, la gestion automatique des feux de route et des rétroviseurs dégivrants. Le milieu de gamme ajoute notamment des jantes alliage de 17 pouces, la climatisation automatique bizone, la lecture des panneaux et l'écran central tactile de 8 pouces. En haut de la pyramide des finitions, deux thématiques sont proposées, une d'inspiration plus sportive avec carrosserie bi-ton et sièges chauffants (celle des photos), l'autre plus « classe » avec sellerie partiellement en cuir et rétroviseurs rabattables électriquement, complétant de plus la dotation de jantes de 18 pouces et de vitres arrière teintées.

On connaît désormais tout de ce C-HR à l'exception des tarifs, que l'on nous promet entre ceux de l'Auris Touring Sports et du Rav4, ce qui devrait donner une entrée de gamme autour des 25 000 €.

Portfolio (10 photos)

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas mal,mais un kia niro est comme toujours niveau design,au top de la catégorie,petite catégorie:ange:

Vraiment jolie:bien:

Par

25000€ ça va calmer les concurrents!

Bien vu Toy

Par

Bah @henri, à quel prix est le Niro? Je crois qu'il démarre à 28 non? Du coup le Toyota a bien plus d'attraits qu'une Kia

Par

SUV urbain le genre de truc qui ne sert a rien :coolfuck:

Par

pour moi il rentre en concurrence par la même occasion avec le Hr-v, même si ce Toyota est bien plus sympathique a regarder!

Par

En réponse à parlons-en

25000€ ça va calmer les concurrents!

Bien vu Toy

Mouais.

A mon avis tu peux en compter 10 de plus pour le modèle hybride bien doté comme sur les photos...

Par

C'est grossier, vulgaire et surtout avec aucune visibilité à l'arrière ni de trois quart et les places arrières ont droit à de la tôle jusqu'à hauteur des yeux, bref une voiture hideuse comme savent le faire les designers de toutes les marques y compris Toyota maintenant..... Et l'on s'étonne que les gens achète des Dacia, au moins, pour l'instant elles ont l'allure d'une voiture pas d'un mauvais jouet!!!

PS: Merci Caradisiac pour les pubs Renault qui noircissent intégralement l'écran!!!

Par

Et oui, les designers vingt ou trentenaires, ados attardés, élevés aux mangas et autre play station ont encore frappés:bah:

Par

Au moins on est pas dans le design mièvre et fadasse habituel des créations européennes...:bien:

Par

Whoa j'adore et pourtant j'aime pas le design Toyota habituellement. Mais là il est juste superbe, sportif, décalé comme j'aime :love:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire