Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mortalité routière : toujours pas d'amélioration en mai

Dans Pratique / Sécurité

Mortalité routière : toujours pas d'amélioration en mai

Il y a eu 294 décès sur nos routes le mois dernier, un résultat identique à mai 2016. Mais le nombre d'accidents et de blessés a encore augmenté.

Faut-il voir le verre à moitié vide ou celui à moitié plein ? Le mois dernier, 294 personnes ont perdu la vie sur les routes françaises. C'est un bilan identique à mai 2016. On peut se satisfaire de cette stabilité, après trois mois orientés à la hausse. Mais la courbe n'arrive toujours pas à s'inverser durablement.

De janvier à mai, il y a eu 1 307 décès, soit 16 de plus que sur la même période de 2016. L'objectif du précédent gouvernement de tomber sous la barre des 2 000 morts par an d'ici 2020 semble désormais irréalisable. L'observatoire national interministériel à la sécurité routière (ONISR) tente de positiver en mettant en avant le fait que le nombre de tués sur les douze derniers mois a baissé de 0,5 % (3 493). Une bien maigre consolation.

Mais la situation reste préoccupante dans la mesure où les autres grands indicateurs de mai sont dans le rouge. Il y a eu 5 052 accidents corporels, soit une hausse en un an de 1,7 %. Le nombre de blessés hospitalisés a augmenté de 4,7 % à 2 486. Depuis le début de l'année, il a progressé de 5,5 %.

L'ONISR indique que, calculée sur douze mois glissants, la mortalité des automobilistes est légèrement en baisse par rapport à la situation d'il y a un an. Mais les usagers les plus vulnérables sont particulièrement touchés, car celles des motocyclistes, des piétons et des cyclistes s'envolent respectivement  de +4%, +14% et +22 %.

A n'en pas douter, pour faire reculer la mortalité, l'Etat déploiera à nouveau les grands moyens dès début juillet pour les premiers départs en vacances.

Mots clés :

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il y a pas assez de radar et faut descendre la la vitesse 30 en ville 110 sur autoroute et 70 sur national :tourne::tourne::fleur:

Par

Comme mentionné, les cyclistes, piétons et moto sont en forte hausse....mais l'automobiliste va casquer. ON veut toujours moins de mort mais il y a de plus en plus de véhicules en circulation. Merci de faire des statistiques cohérentes qui montre la baisse en corrélation avec le nombre de voitures et ce sera d'autant plus flagrant.

Par

Toutes les routes ne sont pas à l'instar de celle qui illustre votre article.

Combien d'automobilistes en plus sur nos routes cet été pour visiter ou traverser l'hexagone ? Sûr que la répression est l'unique solution.

Par

chiffres sans valeurs. Pour avoir une vision objective de la situation, il faudrai faire une analyse plus fine des résultats.

Si les km parcourus ont augmenté de 10 % par exemple, quel valeur accorder au chiffres. ensuite si les piétons sont plus responsables de leurs accidents, comment agir ?

On préfère benner des chiffres bruts pour justifier le racket fiscal qui va augmenter.

Par

En réponse à Gr3kos

Comme mentionné, les cyclistes, piétons et moto sont en forte hausse....mais l'automobiliste va casquer. ON veut toujours moins de mort mais il y a de plus en plus de véhicules en circulation. Merci de faire des statistiques cohérentes qui montre la baisse en corrélation avec le nombre de voitures et ce sera d'autant plus flagrant.

Faut pas rêver...

Les vrais chiffres on ne les aura jamais...

La poire est trop juteuse.

Par

A la fin, bien que la trafic augmente, la stat qui ne change pas est que tu es les mêmes chances de mourir ou d'être blessé sur la route.

Donc oui, aux mesures, oui aux radars, oui aux flics qui verbalisent... car les gens sont de plus en plus bêtes et soi disant insoumis.

Par

Les français sont un peuple de sauvages rien d'étonnant. On est soit disant un pays développé et civilisé mais on vaut pas mieux que les russes au final

Par

On devrait aussi ajouter la cause en hausse : utilisation du "smartphone" au volant...Mais bon la vitesse aura toujours bon dos :chut:

Par

Tu m'étonnes que les accidents avec les cyclistes augmentes en île de france ils n'ont pas encore compris le principe du feu rouge. :orni:

Par

J'ai l'impression que la répression par les radars pousse les gens à faire n'importe quoi sur la route. Le jour où les chiffres vont doubler ils vont comprendre que ça sert à rien et en plus de ça fait augmenter le nombre de sans permis

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire