Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Moto 2 - 2013: La Dorna installe la préparation des moteurs à Aragon !

Dans Moto / Sport

Moto 2 - 2013: La Dorna installe la préparation des moteurs à Aragon !

Le monde des Grands Prix à ses pieds, et celui de la vitesse moto à sa botte depuis l'annexion du Superbike, des investisseurs nationaux bichonnés au point que leur susceptibilité à l'égard de l'Argentine est prise en compte pour la mise en place d'un calendrier qui compte, au passage, quatre rendez-vous outre Pyrénées, ce n'est rien de dire qu'entre la moto et l'Espagne subsiste un lien très fort. Que la Dorna s'est employée à consolider encore un peu plus en ajoutant cette corde à son arc: la préparation des moteurs de Moto 2 !


Jusque là, cette préparation était le fait de la société Geo Tecnology gérée par Osamu Gotu, un ancien de Honda pour la Formule 1, à présent installé en Suisse. Pendant trois ans, celui qui a aussi travaillé pour Ferrari a permis au Moto 2 d'avoir ses 600cc. En 2013, cette activité sera l'apanage d'une autre enseigne, basée près du circuit d'Aragon.


Pour justifier ce qui tourne à l'hégémonie, la Dorna parle de possibles et substantielles économies d'échelle. Vu de l'extérieur, jamais la vitesse moto n'aura autant pris les atours d'un championnat d'Espagne parcourant le monde. Au passage, deux Grands Prix espagnols ont réussi à négocier leurs droits avec la Dorna pour éviter la banqueroute. Des facilités dont auraient sans doute bien aimé aussi profiter certains autres sites qui connaissent tout autant de difficultés pour faire face à cette difficile conjoncture. Rien à dire, sur le thème de la préférence nationale, la Dorna y va franco.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

La Dorna y va franco ?! Mauvais jeu de mot journalistique en reference a la tournure d un championnat espagnol parcourant le monde???

Par Anonyme

La Dorna y va franco . La conclusion de votre article est fort à propos pour une organisation espagnole qui utilise des méthodes quelque peu dictatoriales.

Par Anonyme

Alors résumons : un patron espagnol de la vitesse GP + SBK mondiale, un sponsor espagnol pour le plus puissant constructeur mondial, le quasi-quart du calendrier GP sur le tarrain de jeu des espagnols, un championnat espagnol de vitesse aux allures et aux débouchés de championnat d'Europe, la sanction systématique de pilotes non-ibériques (Zarco et j'en passe) pour des fautes qu'on laisse faire à Marquez cette année, tout talentueux qu'il soit, sans rien lui dire ! Il ne manquait plus que la prépa des moteurs à Aragon, qui n'est pas en Espagne bien sûr ! A quand l'allocation par "tirage au sort" des meilleurs moteurs passés sur un banc espagnol à des pilotes locaux et la boucle est bouclée ! Mais vous n'avez rien inventé Mr Espeleta, la Mafia pratique cela depuis des décennies dans la boxe, le foot, etc...

Par Anonyme

j espère qu ils auront les parkings moins loins que ceux du public ! mal foutu pour un circuit neuf 4 ou 5 bornes !

Par Anonyme

La méthode Ecclestone adaptée au motogp.......du pudding à la paella.....envoyez la monnaie !!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire