Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto 2 - Tech3: La Mistral 610 cherche l'anticyclone

Dans Moto / Sport

Moto 2 - Tech3: La Mistral 610 cherche l'anticyclone

Le projet lui tenait à coeur parce qu'il replaçait son enseigne Tech3 parmi les compétiteurs à part entière sur une grille de départ des Grands Prix où il a pris au fil des saisons le statut de prestataire de service. Si le chemin est néanmoins difficile à arpenter, Hervé Poncharal est heureux de s'être ainsi investi dans le Moto 2, avec un châssis bien à lui et une équipe à la fois dédiée et dévouée:


« Je suis content parce que nous avons une équipe complète pour ce projet, tout le monde travaille, c'est une véritable entreprise. Nous avons deux motos prêtes, deux châssis de rechange, beaucoup de pièces, et nous avons donc un team Moto2 complètement indépendant de notre team Moto GP. Et nous avons aussi quelque chose de très important, deux pilotes très compétitifs, très concentrés et qui s'impliquent à fond dans le projet » déclare le Français sur le site Moto GP tout en reconnaissant que depuis la fin de la dernière campagne à Valence, les forces vives de ses troupes ont été entièrement accaparées par la construction de la Mistral 610.


Moto 2 - Tech3: La Mistral 610 cherche l'anticyclone


Mais puisque justement tout est à découvrir, il faut impérativement rouler pour déterminer les bonnes bases et capitaliser dessus. Un exercice pas facile en cette période hivernale sur notre continent: « Nous avons plusieurs choses à essayer ; nous avons un nouveau bras-oscillant, un réglage de suspension différent et nous voulons aussi travailler sur la géométrie. Nous avons simplement besoin de bonnes conditions météo, ce que nous n'avons pas eu depuis longtemps. »


« Nous sommes retournés à Valence du 7 au 9 janvier et les deux premières journées ont malheureusement été gâchées par la météo. Il faisait très froid pour le dernier jour mais nous avons réussi à boucler 100 tours avec chaque pilote, et le châssis, légèrement modifié, n'avait plus de problème de vibration. » Pour vérifier cette bonne tendance, Tech3 sera des tests de Valence à compter du 26 janvier prochain:


« Nous devons avoir l'opportunité de boucler des tours avec de bonnes conditions de piste, ce qui rendra les réactions des pilotes et les données collectées beaucoup plus utiles. Mais pour voir où en est la moto, nous devrons attendre les trois tests de mars, lorsque tous les teams auront les moteurs officiels et seront tous sur la même piste. A ce moment là, nous serons beaucoup plus aptes à évaluer le potentiel de chacun. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire