Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Moto 3 en Argentine : Alexis Masbou espérait bien mieux

Dans Moto / Sport

Moto 3 en Argentine : Alexis Masbou espérait bien mieux

Ente la réussite et le déception, la frontière est ténue dans le monde des Grands Prix et notamment dans le peloton resserré du Moto 3. Depuis les trois premiers Grands Prix de la saison, Alexis Masbou en fait la frustrante expérience. Le potentiel est là et il éclate souvent lors des essais libres avec une Honda affûtée. Mais lorsque vient le moment de récolter des résultats concrets un grain de sable vient toujours le contrarier. Un déroulé des faits qui s'est hélas encore confirmé lors du dernier rendez-vous en Argentine.


A Termas de Rio Hondo, Alexis Masbou s'était pourtant fixé comme objectif de confirmer ses avancées au guidon de sa Honda et de quitter le continent sud-américain en s'étant battu pour le podium voire plus si affinités. Après un weekend compliqué, notamment par deux chutes dont une spectaculaire qui a anéanti sa qualification, l'Albigeois a été contraint de prendre le départ en 20ème position, quelque peu chiffonné par sa chute de la veille, où il a vu un concurrent lui rouler dessus.


Plus de peur que de mal pour Alexis, qui s'en sortira seulement blessé au coude et contusionné. Par chance, le scaphoïde encore douloureux du pilote, n'a pas été touché. Partant de la 20ème position sur la grille de départ, le pilote et son équipe ont été obligé de prendre des risques avec les réglages de la moto pour la course. Un pari qui ne s'est pas avéré gagnant et qui a empêché Alexis de faire mieux que cette 11ème position.


Moto 3 en Argentine : Alexis Masbou espérait bien mieux


Ce résultat qui était loin de le réjouir, n'est toutefois pas négatif même s'il n'est pas à la hauteur de ses ambitions. « Après un long voyage, nous avons découvert l‘Autodromo Termas de Rio Hondo qui était nouveau pour l'ensemble des pilotes Moto3 et j'ai été agréablement surpris par cette piste large, rapide, sans bosses, c'est un très beau tracé. On rentre avec un résultat qui ne colle pas avec les objectifs que nous nous étions fixés. » a déploré le Français. « On a fait une première journée compliquée puis le lendemain, nous avons amélioré notre set-up et j'ai occupé plusieurs fois la tête de la séance. »


« L'après-midi, j'ai été percuté à l'arrière par Brad Binder. La chute a été assez lourde et je me suis relevé bien chiffonné. La brûlure du coude était assez profonde à tel point qu'on voyait le muscle ! Quelques points de suture plus tard, et après une bien mauvaise nuit, c'était l'heure du warm-up, où nous avons occupé la première place pendant de longues minutes, avant de terminer troisième. Pour la course, nous avions décidé de prendre quelques risques sur les réglages et les pneumatiques mais nous nous sommes vite rendu compte que l'orientation choisie n'était pas la bonne. »


« J'ai bataillé, ce qui est intéressant, mais bien entendu, ce n'est pas pour la onzième place que je voulais que l'on se batte. Ce week-end, tout le monde a commis sa petite erreur et cet ensemble de fautes nous coûte cher. Je pense que ça nous servira de leçon pour le futur. Je pars maintenant pour l'Espagne, avec une envie de montrer notre vrai potentiel ».


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

se serait bien un peu de réussite maintenant après un podium en plusieurs année dans la petite catégorie , il faut peut être penser a passer en moto 2 si ça ne marche pas plus fort cette année car là aussi avec les 600 , il faut au moins 1 an d adaptation pour être devant

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire